Comté : le Gouverneur de l’Arkansas en visite dans une fruitière

Publié le 26/06/2012 - 11:01
Mis à jour le 27/06/2012 - 09:09

Mike Beebe, proche de Bill Clinton, lui-même ancien Gouverneur de l’Arkansas, a visité ce lundi la fruitière d’Ounans dans le Jura dans le cadre d’un tour de France de 6 jours. Objectif de cette visite : approfondir la connaissance des politiques agricoles françaises via notamment les indications géographiques et l'AOP. 

comte_gouverneur_arkansas_2012_06_26_photo_cigc_thierry_petit.jpg
Mike Beebe et Claude Vermot-Desroches assistent à la pose de la plaque verte sur un Comté par Thierry Letondor, fromager d’Ounans © cigc Thierry Petit
PUBLICITÉ

Après la visite de 5 jours  de 18 étudiants américains autour de  la notion de « terroir », et l’accueil de plusieurs journalistes spécialisés le Gouverneur de l’Arkansas, Mike Beebe, s’est intéressé de près àla filière Comté.

Cette visite préparée par l’ambassade de France à Wasington vise à mieux connaitre les politiques agricoles françaises et alimentaires avec les programmes nutritionnels mis en place dans les écoles.  A terme, il s’agirait d’engager une coopération renforcée en matière de recherche agronomique entre la France  (INRA) et l’Etat de l’Arkansas.

Champagne et Comté 

 Dans le cadre de ce « Tour de France », seuls deux produits français ont été choisis pour illustrer l’excellence française en matière d’appellation d’origine : le Champagne et le Comté.

« Nous sommes heureux d’avoir pu bénéficier d’une telle visite au sein de cette petite fromagerie qu’est la fruitière d’Ounans » a déclaré Claude Vermot-Desroches, Président du CIGC. « elle nous donne l’occasion de célébrer nos valeurs et de les faire partager. Le principe de l’AOP est en effet celui du contrat : la force publique garantit la protection du nom, et en contrepartie, la filière qui bénéficie de cette protection doit la reconvertir en aménagement du territoire. Cette AOP représente une chance de développement économique malgré les handicaps naturels de la zone. Mais cela n’est possible que si la réussite économique est au rendez-vous. En ce qui concerne le Comté elle l’est : il y a 20 ans nous vendions 30 000 tonnes de Comté par an, aujourd’hui nous en vendons 50 000 tonnes.. et avec un prix de vente en constante augmentation. Grâce à l’AOP, ce succès économique est intégralement réinvesti sur place, en investissements dans l’amélioration de la qualité et dans le dynamisme commercial de nos 160 fruitières ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une vague de neige en Franche-Comté

Une vague de neige en Franche-Comté

Avec la chute des températures ce samedi 4 mai 2019, une vague de neige a déferlé sur la Franche-Comté. Si à Besançon et ses environs c'est une fine couche qui a recouvert les arbres, dans le Haut-Doubs, de véritables tempêtes ont repeint le paysage en blanc.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.3
peu nuageux
le 23/05 à 21h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1016.59 hPa
Humidité
90 %

Sondage