Condamnation Hadopi à Belfort : les réactions des politiques

Publié le 13/09/2012 - 17:40
Mis à jour le 13/09/2012 - 19:29

Voici les réactions du Front national et de  Debout la République à la première condamnation pour téléchargement illégal de  la musique, en vertu de la loi controversé Hadopi, jeudi à Belfort:

PUBLICITÉ

David Rachline, délégué national à la communication numérique du FN

« La très contestée loi Hadopi vient de faire une première victime (…). Le Front national tient à rappeler son opposition à toutes formes de sanctions liées à des téléchargements dits illégaux. Fondamentalement attaché à l’espace de liberté qu’est internet, le Front national demande au gouvernement d’abroger cette loi répressive et restrictive qui pénalise les internautes et restreint considérablement l’accès à la culture, en particulier pour les plus jeunes. »

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République (DLR) :

« Loin de menacer les vrais pirates qui ont vite trouvé comment contourner la loi, cette Hadopi s’acharne sur des utilisateurs lambda qui ont eu la négligence de télécharger quelques titres sur leur ordinateur. Là encore on fait payer les petits plutôt que de poursuivre les gros poissons (…). La condamnation de Belfort met maintenant le gouvernement au pied du mur. Soit Aurélie Filippetti (la ministre de la Culture) dit clairement qu’elle maintient cette loi ubuesque, soit elle prend ses responsabilités et propose la suppression d’Hadopi. Au moment où Aurélie Filipetti présente un plan massif de réduction des dépenses au ministère de la Culture, je ne saurai que trop lui conseiller d’en profiter pour jeter aux oubliettes l’Hadopi » 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.95
légère pluie
le 18/10 à 21h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1012.9 hPa
Humidité
93 %

Sondage