Conseil régional à Nevers : des élus contre cette décentralisation "gadget"

Publié le 17/11/2016 - 12:28
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:41

Après le FN qui a décidé de boycotter la prochaine séance plénière de ce vendredi 18 novembre, décentralisée à Nevers, c’est au tour de François Sauvadet (Union de la droite et du centre) de critiquer la décision de Marie-Guite Dufay.

Dans un communiqué de presse du 15 novembre 2016, François Sauvadet conteste la décision de Marie-Guite Dufay de délocaliser une séance du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté à Nevers.

"Après les cafés-débats et autres rencontres citoyennes, voilà les réunions décentralisées. Ou comment faire croire qu'on agit. Sans rien faire", déclare le président du groupe de l’Union de la Droite et du Centre du Conseil régional. "En prétextant l'aménagement du territoire, Marie-Guite Dufay a décidé de délocaliser la séance plénière du Conseil régional à Nevers. Non, aménager le territoire, ce n'est pas ça. Il s'agit d'un gadget, d'une opération de communication, d'un écran de fumée pour dissimuler l'inaction de la majorité socialiste depuis un an."

Contrairement au FN, le groupe de la droite et du centre n’ira pas jusqu’à boycotter la réunion. "Nous avons été élus pour siéger", rappelle François Sauvadet, qui dénonce encore le manque de préparation de la fusion des régions et l’absence de politique claire pour préparer l’avenir.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives : Jadot au soutien du boulanger Stéphane Ravacley, candidat "atypique"

Le candidat EELV à l'élection présidentielle, Yannick, Jadot, s'est rendu à Besançon ce mercredi 25 mai 2022 pour soutenir le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, le candidat écologiste de la Nupes (nouvelle union populaire écologique et sociale) sur la 2e circonscription du Doubs.

Ndiaye à l’Education : J-P Chevènement met en garde contre « l’enterrement » du bilan Blanquer

Jean-Pierre Chevènement, 83 ans, ancien ministre de l'Education nationale et soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a mis en garde lundi contre "l'enterrement de la politique mise en oeuvre par Jean-Michel Blanquer depuis cinq ans" après la nomination de Pap Ndiaye à la tête du ministère de la rue de Grenelle.

Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.12
ciel dégagé
le 27/05 à 0h00
Vent
0.93 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
98 %

Sondage