Côte-d'Or : les lettres anonymes visant le maire venaient du premier adjoint

Publié le 29/03/2018 - 08:40
Mis à jour le 29/03/2018 - 08:40

Des lettres anonymes dénonçant un possible conflit d’intérêts, visant le maire PS de Chenôve, près de Dijon, émanaient du premier adjoint. Le premier magistrat, qui y voit une manoeuvre politicienne, lui a retiré ses délégations, a-t-on appris ce mercredi 28 mars 2018 de sources concordantes.

"Je ne pouvais pas continuer à travailler avec quelqu'un qui emploie un tel procédé à mon encontre. J'espère pour Chenôve et pour lui-même qu'il prendra la seule décision qui vaille: la démission", a déclaré à l'AFP Thierry Falconnet, maire de cette commune de 14.000 habitants de la métropole de Dijon.

Plainte contre X

L'élu, sa directrice de cabinet et un autre conseiller municipal, également visés par ces courriers, avaient porté plainte contre X, fin janvier pour dénonciation calomnieuse. En apprenant mardi que son premier adjoint Dominique Michel, entendu par la police, avait reconnu être l'auteur des lettres, le maire a décidé de lui retirer immédiatement ses délégations. Il mettra au vote du conseil municipal, le 9 avril, le retrait de sa qualité d'adjoint.

Il se positionne comme "un lanceur d'alerte"

Le maire croit à une manoeuvre à l'approche des élections municipales de 2020 de celui qui est aussi secrétaire de la section locale du Parti socialiste. Une accusation balayée par son premier adjoint, qui reconnaît avoir écrit les lettres anonymes mais se "positionne comme un lanceur d'alerte".

Les courriers, datés de janvier, avaient été adressées au procureur de la République, au rectorat, à la préfecture et à l'université, selon leur auteur. Ils concernaient une délibération du conseil municipal de 2016 portant sur le financement, à hauteur de 72.000 euros, d'un projet de recherche sur l'utilisation des nouvelles technologies dans les écoles, avec l'université de
Dijon et le CNRS.

Risque de conflit d'intérêt ?

Pour M. Michel, il y aurait un risque de conflit d'intérêt dans la mesure où le maire est inspecteur de l'éducation nationale et les autres personnes visées sont des universitaires. Le premier adjoint avait voté la délibération mais affirme avoir averti les intéressés.

Le parquet a indiqué de son côté avoir ouvert une procédure à la suite de la réception de la lettre anonyme et une autre à la suite des trois plaintes. Les premières investigations ont permis d'identifier l'auteur des lettres.

Le ministère public envisage des "investigations destinées à préciser cette notion +de conflit d'intérêt+ et si cela est susceptible de poser difficulté du point de vue de la réglementation applicable" mais précise n'avoir pris pour l'heure aucune décision quant aux suite à donner à cette affaire.

(Source AFP)
   

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Cigarettes plus chères et interdites : que contient le nouveau plan de lutte contre le tabagisme ?

Nouvelles hausses du prix des cigarettes ou extension des "espaces sans tabac" à la plage, au parc ou près des établissements scolaires : le gouvernement a présenté mardi 28 novembre 2023 un nouveau plan de lutte contre le tabagisme pour "relever le défi d’une génération débarrassée du tabac dès 2032".

Fonds européens agricoles en BFC : 13 député(e)s saisissent en urgence le ministre de l’Agriculture

Dans un communiqué du 28 novembre 2023, pas moins de 13 député(e)s de Bourgogne Franche-Comté (Renaissance, Modem et Horizons) se réunissent pour dénoncer le ”fiasco” de la gestion des fonds européens par la majorité régionale (PS) et la présidente de Région.

Macron ce vendredi dans le Jura : "Un nouveau plan d’action feu de foret a été formalisé"

+ Prise de parole du chef de l'Etat • Emmanuel Macron s'est rendu ce vendredi dans le Jura pour lancer son programme "Un jeune, Un arbre" qui doit permettre à chaque collégien de pouvoir planter un arbre, une démarche présentée par l'Elysée comme "symbolique, républicaine et avec une vocation pédagogique" sur les enjeux environnementaux.

Convention citoyenne pour le climat et la biodiversité : la Région place le citoyen “au coeur des décisions”

Le Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a lancé sa première convention citoyenne pour le climat et la biodiversité ce vendredi 24 novembre 2023 à Besançon. Celle-ci a pour objectif, via un panel composé de 50 citoyens de la région, d’apporter des réponses "à la hauteur des enjeux environnementaux" par le biais d’un exercice citoyen démocratique.

Logement : la Ville de Besançon redéfinit les règles des nouveaux chantiers urbains

Vendredi 24 novembre 2023, la Ville de Besançon organise la 4e conférence des acteurs de la ville et de l’Habitat. L’occasion pour la municipalité d’échanger avec les professionnels de l'immobilier sur l'analyse du marché de l'immobilier bisontin et des enjeux pour la ville. À ce titre, elle prévoit d'ailleurs l’ouverture de nouveaux chantiers urbains qui permettront à terme de produire près de 4.000 logements.

Le Mont d’Or gardera sa boite en bois

La proposition de loi sur le recyclage a été débattue au Parlement européen. Il était question d’un éventuel remplacement des emballages en bois de certains fromages tels que le Mont d’Or ou encore le camembert par un plastique recyclé. Il n’en sera finalement rien, pour le plus grand plaisir de Christophe Grüdler, député européen et ancien conseiller départemental du Territoire de Belfort.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.67
pluie modérée
le 05/12 à 15h00
Vent
6.17 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
90 %