Coupe de France : "les incidents nous ont coupé les jambes", confie le gardien de Jura Sud

Publié le 04/01/2022 - 10:01
Mis à jour le 04/01/2022 - 09:01

« Les incidents nous ont coupé les jambes » : le gardien de Jura Sud, Cédric Mensah, a déclaré lundi au quotidien Le Progrès que les incidents en début du 16e de finale de Coupe de France Jura Sud-Saint-Etienne (1-4) dimanche à Louhans (Saône-et-Loire) « l’avaient vraiment secoué » et avaient influé sur le comportement de l’équipe jurassienne.

La rencontre a été interrompue durant vingt minutes après le jet d'un pétard lancé du parcage des supporters stéphanois, atterrissant à proximité du portier de Jura Sud, club de National 2 dont l'équipe a concédé deux buts coup sur coup peu peu après le reprise du jeu.

Les supporters stéphanois, probablement plus nombreux que la jauge qui leur était autorisée, n'ont jamais cessé d'allumer des fumigènes ou de lancer des pétards, jusqu'à la fin de la rencontre dans une ambiance surréaliste. "Ces incidents nous ont un peu coupé les jambes. Nous avons été cueillis à froid", a confié Mensah (32 ans) à l'édition du Jura du quotidien régional.

© Eurosport

 "C'était assez chaotique. Au bout de quelques secondes lorsque le ballon était dans le camp stéphanois, j'ai entendu une puissante détonation et senti une douleur au niveau de mon oreille droite. Le pétard a explosé à une dizaine de mètres. J'ai eu l'impression qu'une bombe avait explosé et j'ai senti la pelouse vibrer. Mon premier réflexe a été de m'écarter de cette zone. J'ai eu l'instinct de survie", a témoigné le portier de Jura Sud.

"Le médecin m'a expliqué que s'il avait explosé plus près, j'aurais pu avoir le tympan percé. Sur le moment, cela m'a vraiment secoué", a-t-il poursuivi. "Dans les vestiaires, l'arbitre et la déléguée m'ont demandé si je pouvais poursuivre et j'ai répondu que oui et ils ont décidé de reprendre la rencontre", a expliqué le gardien togolais.

"Psychologiquement, ce n'était pas évident à gérer avec les supporters menaçant de +renvoyer un pétard+. On a forcément une oreille du côté de la tribune. J'ai essayé de faire abstraction mais c'est resté dans un coin de ma tête", a encore détaillé Cédric Mensah. "Juste avant le deuxième but de Nordin (15e minute), un genre de feu d'artifice a éclaté et j'ai interpellé l'arbitre. Il m'a regardé et a laissé jouer. C'est dommage, ça a gâché un peu la fête mais sur le match Saint-Etienne nous a été supérieur, il n'y a rien à dire", a-t-il conclu.

La Fédération française de football (FFF) a mis le dossier en instruction.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Decathlon vous rachète votre matériel de sport inutilisé grâce à la Seconde Vie

PUBLI-INFO • La Seconde Vie chez Decathlon est un service de rachat de votre matériel, sur certains sports, en très bon état, sous forme de bon d’achat ou de virement bancaire. Pour profiter de ce service, voici un guide vous expliquant ce qui peut être repris et sous quelles conditions.

Sports : l’heure de vérité pour le GBDH, le FCSM veut enchaîner

Tour d'horizon des rencontres sportives des rencontres majeures à suivre ce week-end des 12 et 13 avril 2024 en Franche-Comté. Le GBDH aura fort à faire face à Frontignan tout comme le Racing devant Bobigny. Le FCSM aura l'occasion de performer et de poursuivre sa dynamique chez la lanterne rouge tandis que le BesAC se consacre à un dernier enjeu. 

Clément Berthet sur le départ de la Classic Grand Besançon Doubs : “On vise clairement la victoire !”

Le Classic Grand Besançon Doubs a démarré, d’abord de Besançon, puis de Chalezeule pour quelques heures de course cycliste jusqu’à Montfaucon vendredi 12 avril 2024. On a posé quelques questions à l’un des coureurs francs-comtois, Clément Berthet quelques minutes avant la course.

Suivez en direct la Classic Grand Besançon Doubs…

La première épreuve du triptyque franc-comtois démarre ce vendredi 12 avril 2024 ! Après un départ sur l’esplanade des Droits de l’Homme à Besançon, les coureurs devront s’élancer sur un parcours de 171,3 km en affrontant trois côtes… Celles de Marchaux, d’Epeugney, de la Malate. Suivez la course en direct avec nos journalistes sur place.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.2
légère pluie
le 19/04 à 12h00
Vent
5.83 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
85 %