Cours hôtelier à Besançon : il reste des places pour la rentrée 2021 !

Publié le 14/06/2021 - 07:00
Mis à jour le 16/08/2021 - 10:17

PUBLI-INFO • Première école hôtelière privée de France ouverte depuis 1916, le Cours hôtelier de Besançon forme les futur-es gouvernant-es, réceptionnistes et majordomes des hôtels de luxe. Pour la rentrée 2021, il reste des places… C’est le moment d’envoyer sa candidature !

Le Cours hôtelier, c'est quoi ?

L'école hôtelière bisontine forme ses élèves pendant un an, soit neuf mois intensifs au Cours Hôtelier de septembre à juin en externat, puis en stage 3 mois minimum proposé par l'école dans un établissement de qualité en France ou Monaco. À la fin de l'année, la formation globale est sanctionnée par le Diplôme du Cours Hôtelier de Besançon : Réceptionniste-Gouvernante, homologué niveau IV au Répertoire national de la certification professionnelle. "Nous proposons une double formation réceptionniste-gouvernante, c'est-à-dire que lorsqu'on sort de l'école, on est capable de faire ces deux métiers", précise Stéphanie Thébaut, directrice du Cours Hôtelier.

En quoi consiste le métier de réceptionniste ?

Le travail de réceptionniste consiste à répondre au téléphone, accueillir le client physiquement, gérer ce qu'on appelle dans le jargon hôtelier les "check-in" et les "check-out (arrivées et départs des hôtels), répondre aux demandes d'un client et communiquer avec les autres services pour que les demandes soient suivies et effectuées. Il s'agit également de réveiller les clients le matin lorsque c'est demandé, il faut aussi savoir tenir une caisse, ce qui est une grande responsabilité, préparer des facturations de clients, ça peut aussi être prendre des réservations. "Parfois, il faut savoir pallier à un manque si personne n'est libre, il faut savoir prendre des réservations restaurant et hôtel dans les standards de la compagnie", précise Stéphanie Thébaut.

Dans le luxe, le ou la réceptionniste va aussi accompagner le client en chambre, c'est ce que l'on appelle le "rooming". "À cette occasion, on parle de l’hôtel au client, on lui montre le restaurant et où se trouve tout ce qu'il est susceptible de chercher ; bien entendu, on doit être bon juge de caractère, si un client veut rapidement se rendre à sa chambre, on ne va pas le forcer…", explique la directrice.

Pour ce métier il est également important d'être physionomiste et se rappeler des noms des clients. "J'ai une exigence très poussée par rapport à ça", souligne Stéphanie Thébaut. Et d'ajouter : "il faut également garder le sourire le plus naturel possible et dans toutes les circonstances, avoir un visage avenant."

En quoi consiste le métier de gouvernant(e) ? 

Le gouvernant(e) d’un établissement hôtelier encadre, organise et contrôle le personnel d’entretien. En un coup d’œil, elle doit être capable de juger de la bonne tenue des lieux.

Il veille aussi personnellement à la propreté des meubles, à leur agencement, à la décoration. L’outillage de ménage, sa maintenance, la gestion des stocks de produits et de fournitures sont également à sa charge. Elle en assure le renouvellement après inventaire. Sa responsabilité s’étend également à l’approvisionnement des minibars. Si l’hôtel possède une buanderie intégrée, c’est aussi le gouvernant(e) d'hôtel qui veille à son fonctionnement.

Pour organiser et répartir le travail de son équipe, le gouvernant(e) s’informe auprès de la réception du calendrier des départs et des arrivées de la clientèle. Elle forme le personnel débutant et participe à son recrutement.

Dans les grands hôtels, Il s’implique personnellement dans la mise en place de l’accueil des VIP.

Un(e) gouvernant(e) est en relation avec la direction de l’établissement, mais aussi avec les fournisseurs et, bien sûr, la clientèle, la pratique courante de l’anglais est obligatoire.

© Cours Hôtelier de Besançon

Le Cours Hôtelier fête son 105e anniversaire

Le Cours hôteliers a été créé en 1916 par deux hommes pour pallier au manque, en Franche-Comté, de trouver du personnel dans l'hôtellerie de luxe. Au début, il s'agissait du Cour Féminin Hôtelier et ça a fait son petit bout de chemin pour devenir dans les années 80 le Cours Hôtelier de Besançon, une école mixte.

Par la suite, le Cours Hôtelier était plus connu sous le nom du Cours Cheval. "Madame Denise Cheval a été l'une des directrices qui est restée à ce poste le plus longtemps - 26 ans - et a beaucoup développé le cours avec une main de fer, mais avec cette gentillesse vis-à-vis de ses élèves. C'était aussi la première femme mariée à accéder à un poste de directrice", commente l'actuelle directrice

Plus tard, Madame Ghislaine Maire a dirigé l'école et a médiatisé le Cours Hôteliers suivie de Madame Girard qui développée davantage le Cours Hôtelier. "Elle a vraiment su évoluer avec son temps et s'adapter au monde extérieur, avec une remise en question constante", selon l'actuelle directrice.

Enfin, Madame Stéphanie Thébaut a été nommée directrice en septembre 2017. Elle a suivi la double formation de réceptionniste-gouvernante au Cours Hôtelier, soit 9 mois à l'école en intensif et le reste du temps en stage. "Je suis entrée au Cours Hôtelier pour faire réceptionniste et au final je me suis découvert une passion pour le métier de gouvernante", précise-t-elle. "C'est vrai qu'il y a des choses qu'on nous apprend au Cours Hôteliers et qui nous paraissent anodines, mais qui restent. On acquiert une certaine autonomie, on est capable de pouvoir répondre au client le mieux possible."

Une reconnaissance nationale et internationale

Grâce à sa réputation d'excellence à travers le monde, le Cours Hôtelier de Besançon reçoit des offres d'emploi d'hôteliers auxquelles les élèves ont accès. "Notre façon de travailler est unique et nous sommes la première école de ce type en France", souligne la directrice.

L'école accueille des élèves de la France entière, dont les deux tiers de Franche-Comté.

Comment candidater au Cours Hôtelier ?

Pour être admissible, il faut avoir 18 ans minimum dans l'année de formation, un niveau Terminale et le souci du détail, de l’esthétique, le sens de l’accueil et de la courtoisie, la capacité à s’intégrer et à diriger, la maîtrise du comportement.

Les candidatures sont suivies d'un entretien en face à face avec la direction de l'école.

Pour postuler :

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Une équipe UTBM en finale nationale des Entrep’

L’équipe Modul’ de l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) a décroché la victoire au concours des Entrep’ de Franche-Comté face à 17 autres équipes de la région. En promouvant une nouvelle définition de la productivité axée non pas sur l'augmentation des heures de travail, mais sur leur optimisation, apprend-on mercredi 24 avril 2024.

Gabriel Attal appelle la Nation à se mobiliser contre la violence des jeunes

+ Nouvelles mesures • "Mobilisation générale" et "sursaut d'autorité", Gabriel Attal a promis une réponse rapide de son gouvernement, avant l'été, à l'"addiction à la violence" d'une partie de la jeunesse, lors d'un déplacement jeudi 18 avril 2024 dans la ville de Viry-Châtillon (Essonne) pour son centième jour à Matignon.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Partiel blanc pour les premières années de médecine...

Comme chaque année, le Tutorat Santé Besançon organise un examen classant blanc le 4 mai pour les Pass (Parcours accès santé spécifique) et l’après-midi du 3 mai pour les Las (Licence à accès santé). Cet évènement, plus communément appelé “partiel blanc”, totalement gratuit et accessible à tous, se déroulera dans les locaux de la faculté de médecine.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.42
légère pluie
le 25/04 à 9h00
Vent
1.77 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
73 %