Dakar-2021: Stéphane Peterhansel, le seigneur du désert

Publié le 15/01/2021 - 14:00
Mis à jour le 15/01/2021 - 14:00

"Monsieur Dakar" porte bien son nom: à 55 ans, le Vésulien Stéphane Peterhansel a remporté vendredi 15 janvier 2021 son 14e rallye Dakar, son premier en Arabie saoudite, 30 ans après sa toute première victoire dans la compétition reine des rallyes-raids.

 © Twitter Dakar 2021
© Twitter Dakar 2021

Peterhansel, qui compte désormais huit victoires en auto et six en motos, a devancé le pilote qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota) d’un quart d’heure, et l’Espagnol Carlos Sainz, son équipier chez Mini. En moto, c’est au contraire une première pour l’Argentin Kevin Benavides (Honda), sacré dans une édition endeuillée par la mort d’un pilote amateur français.

Afrique, Amérique du Sud et Arabie Saoudite: Peterhansel a désormais triomphé sur tous les continents où le Dakar s'est posé.

A l'époque de sa première victoire, en 1991, Peterhansel avait 25 ans, roulait en moto sous les couleurs de Yamaha et ne se doutait pas encore que son destin serait lié pour toujours à une compétition née treize ans plus tôt, dans la tête d'un certain Thierry Sabine: le Dakar.

Vainqueur en 1991, il le fut de nouveau en 1992, 1993, 1995, 1997 et 1998. Six titres en deux roues, le record reste inégalé sur "la course la plus difficile au monde". Avant d'en remporter huit de plus en auto, d'où son surnom "Monsieur Dakar".

La moto, "Peter" l'a commencé à l'âge de huit ans, quand son père, un passionné de sports mécaniques, lui a offert son premier modèle. Ensemble ils ont exploré les environs de Vesoul en Haute Saône où la famille habitait. Des sous-bois aux terrains de moto-cross, le petit Stéphane s'est fait la main dans la nature avec sa "bécane".

Champion de skate board

Mais adolescent, c'est une autre passion qui l'a habité et lui a donné le goût de la compétition: le skateboard. Vers l'âge de douze ans il devient même champion de France de descente, slalom, figures libres et combiné. Il participe également aux championnats d'Europe où il fait bonne figure.

Petit à petit l'amour de la planchette à 4 roues va laisser place définitivement aux deux roues motorisées, Stéphane Peterhansel se consacre alors aux courses d'enduro moto. Il remporte le Championnat de France d'Enduro 1981. Il devient aussi champion de France d'enduro national en 1984 et gagne le Trophée 500 inter en 85, 86 et 87.

En 1987, il rejoint Yamaha Motor France afin de participer aux rallyes africains, et principalement le Paris-Dakar. Intégré au team officiel, il terminera 18e du classement général pour sa première participation au rallye sur les pistes africaines, en 1988.

En 1991, à 25 ans, c'est la consécration et la célébrité, car il remporte, enfin, après 3 tentatives, son 1er Paris-Dakar à moto, devant Gilles Lalay et Thierry Magnaldi, les hommes forts de la catégorie.

En 1997 et 1998, il remporte ses 5e et 6e victoires sur le Paris-Dakar, égalant puis dépassant Cyril Neveu.

Après ce nouveau triomphe, il décide de basculer sur le rallye raid en auto, début d'une nouvelle aventure et de nouveaux succès.

Il court son 1er Paris-Dakar en auto, en 1999, avec Nissan, puis l'année suivante avec le petit constructeur français MEGA et termine 2e. Courant 2002, il rejoint l'équipe officielle Mitsubishi en rallye-raid et remporte en 2003 le rallye de Tunisie et le rallye de Dubaï.

La victoire dans le plus célébre rallye-raid en voiture arrive en 2004 avec Mitsubishi. Il renouvelle la performance en 2005 en 2007.

Au volant d'une Mini du team X-Raid, il remporte ses 4e et 5 succès en auto en 2012 et 2013, nouveau record dans la discipline. Il efface ainsi des tablettes le Finlandais Ari Vatanen et ses 4 victoires. Son passage chez Peugeot à partir du Dakar 2015 sera couronné de succès l'année suivante, en 2016, puis de nouveau en 2017.

Insatiable, il offre cette année à Mini un nouveau triomphe. Jusqu'à quand ?

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Éric Monnin fait briller la torche olympique au club de gym « la Saint-Claude »

Éric Monnin, 132e relayeur officiel de la torche olympique et vice-président de l’université de Franche-Comté, est le seul Français revenu de Grèce avec la torche olympique. Il était la semaine dernière dans différents établissements scolaires et au club de Gym de la Saint-Claude à Besançon afin de partager sa flamme pour l'olympisme....

Euro 2021 : les demi-finales et finale retransmises au stade Léo Lagrange à Besançon

Football • En raison de la situation sanitaire, même si elle s'améliore en France, l'Etat n'autorise pas, pour l'instant les retransmissions des matchs de l'Euro 2020 dans les bars et les restaurants. Cependant, la Ville de Besançon prévoit la retransmission des demi-finales et de la finale au stade Léo Lagrange début juillet.

Grandes Heures Nature : « Nous sommes devenus une référence dans le sport outdoor et ce n’est que le début… »

Après une annulation suite à la crise sanitaire, le festival Grandes Heures Nature fait son grand retour à partir de ce 12 juin 2021 ! Zoom sur ce qui fait la réussite de cet événement Outdoor avec François Bousso, conseiller communautaire délégué à l'écotourisme, aux congrès et au festival.

JO : un nouveau chèque pour Ies cinq Francs-comtois en préparation pour Tokyo 2020

Depuis les Jeux de Londres en 2012, l’association «Objectif Médailles», avec le concours du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté, les services de l’État en charge des sports en région et ses partenaires privés, apporte son soutien financier à celles et ceux qui se préparent pour une qualification olympique et paralympique.

Rénovation thermique pour quatre gymnases de Besançon

Coût : 4,9 M€ • Dans le cade de son plan "Besançon agit pour le climat", la Ville va entamer  les travaux de rénovation énergétiques de quatre gymnases : ceux de la Malcombe, de Saint Claude, des Orchamps et de l’annexe du Palais des Sports.

Un pôle nautique et Outdoor aux Près-de-Vaux d’ici l’été 2022 

Coût ? + de 6M€ • Anne Vignot, la maire de Besançon, a présenté les principaux rapports qui seront soumis aux votes lors du conseil municipal du 20 mai 2021. Parmi eux, la création d'un pôle nautique et Outdoor sur le site historique du parc de la Rhodiacéta aux Près de Vaux à Besançon. Les travaux devraient débuter dans le courant du mois de juin prochain.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.69
légère pluie
le 23/06 à 12h00
Vent
2.42 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
6 %

Sondage