Dakar : Peterhansel termine 12e de la première étape

Publié le 03/01/2017 - 07:01
Mis à jour le 16/04/2019 - 12:31

Le Qatari Nasser Al Attiyah, vainqueur en 2011 et 2015, s'est imposé dans cette spéciale longue de 38,5 km. Sébéstien Loeb est le premier français en 6e position. Peterhansel est 12e. "Il va falloir se réveiller" a-t-il déclaré.

capture_decran_2017-01-03_a_07.45.40.jpg
La voiture 300 de Peterhansel © Peugeot Sport
PUBLICITÉ

C'est parti pour deux semaines et 8800 km vers Buenos Aires, par-delà la haute montagne bolivienne, pour le Dakar le "plus dur" de l'ère sud-américaine: les concurrents de l'édition 2017 en ont terminé avec la première spéciale, la seule au Paraguay.

Dans la catégorie auto, le Qatari Nasser Al Attiyah, vainqueur en 2011 et 2015, s'est imposé dans cette spéciale longue de 38,5 km malgré un gros coup de chaud.. "A une dizaine de km de l'arrivée, nous avons senti de la fumée du côté du siège de Matthieu (Baumel, son copilote), avec un peu de feu. Nous avons ralenti pour finir l'étape et à l'arrivée nous avons pu l'éteindre", a expliqué le pilote sur le site de la course.  Sa Toyota a ensuite été tractée par ses coéquipiers pour rejoindre Resistencia, dans le nord-est de l'Argentine. "Rien de sérieux, c'est réparable", assurait toutefois Baumel à l'arrivée au bivouac.

Le premier Français, le nonuple champion du monde des rallyes Sébastien Loeb, est 6e à 55 sec. Le tenant du titre Stéphane Peterhansel a pris la 12e place à 1 min 34 sec: "On était dans un faux rythme, on a un peu trop joué la sécurité, a-t-il réagi. Il va falloir se réveiller."

L'aventurier amputé des quatre membres, Philippe Croizon, qui dispute son premier Dakar, en a, lui, terminé à 10 minutes du vainqueur du jour.

Chez les motos, le Français Xavier de Soultrait a réalisé le meilleur temps de la spéciale avant d'écoper d'une minute de pénalité pour excès de vitesse et se trouve rétrogradé à la 10e place au scratch et au général.

Un mal pour bien, pour le pilote de 28 ans. "Finalement, c'est une occasion d'avoir une bonne position de départ demain" (mardi), philosophait celui qui ne tenait pas vraiment à ouvrir la piste dès le deuxième jour de course.

La victoire revient donc à l'Espagnol Juan Pedrero Garcia. Le tenant du titre en moto, l'Australien Toby Price, a pris le premier le départ à 08h00 locales (11h00 GMT), pour une première étape longue de 454 km. Les quads puis les autos et les camions ont suivi.

  •  Au total, ce sont 318 véhicules (144 motos, 37 quads, 87 autos et 50 camions) et 501 concurrents qui se sont lancés dans le 39e Dakar, dont le parcours va les conduire sur quelque 8800 km, dont près de 4000 de spéciales, jusqu'à Buenos Aires le 14 janvier.

L'altiplano bolivien aura la part belle avec cinq étapes disputées à plus de 3500 m d'altitude, entrecoupées par une journée de repos à La Paz, la capitale la plus élevée du monde (3600 m), le 8 janvier. Jamais le Dakar n'aura autant roulé en haute montagne et le manque d'oxygène s'annonce comme une redoutable épreuve. 

Le recordman de victoires sur le Dakar (six en moto et six en auto depuis ses débuts en 1988), Stéphane Peterhansel, figure parmi les favoris, au même titre que ses coéquipiers de la marque au lion, Carlos Sainz, Cyril Despres et Sébastien Loeb.

"C'est un Dakar ouvert, estime Peterhansel. A la louche, je dirais qu'il y a six ou sept pilotes capables de gagner, bien sûr chez Peugeot mais aussi Toyota. Et même chez Mini, avec un Mikko Hirvonen qui progresse" (4e en 2016 pour sa première participation).

Du côté des motos, les jeux sont encore plus ouverts. Après dix ans de domination sans partage de Cyril Despres et Marc Coma, passé du côté de l'organisation chez ASO après sa victoire en 2015, le Dakar se cherche de nouvelles têtes d'affiche. Toby Price, 17e lundi, remet son titre en jeu avec l'idée d'offrir une 16e victoire de rang à KTM. Face à lui, Adrien van Beveren (6e en 2016) devrait être la meilleure chance française. Celui-ci a signé le 11e temps de la première spéciale.

Info +  

Ce prologue bouclé, les choses sérieuses commencent mardi, avec une étape de plus de 800 km qui mènera le Dakar de Resistencia à San Miguel de Tucuman. Autos, motos et quads boucleront 275 km de spéciale, les camions 285 km. Dans la plaine argentine, la chaleur (jusqu'à 40 degrés lundi) sera l'un des principales difficultés.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

dakar 2017

13e Dakar pour Peterhansel !

Le Franc-Comtois Stéphane Peterhansel a remporté samedi son 13e Dakar, à l'issue de la 12e et dernière spéciale du Dakar-2017, à Rio Cuarto, en Argentine, devant ses coéquipiers chez Peugeot, l'Alsacien Sébastien Loeb, vainqueur de l'étape, et Cyril Despres. Pour le Britannique Sam Sunderland (KTM), 27 ans, c'est une première victoire en moto, après deux tentatives soldées par des abandons en 2012 et 2014.

Dakar : Loeb gagne l’étape Peterhansel reste leader

Le Français Sébastien Loeb a remporté ce vendredi 14 janvier 2017  sa quatrième victoire d'étape dans le Dakar-2017, lors de la 11e et avant-dernière étape, entre San Juan et Rio Cuarto (Argentine), sans parvenir à revenir sur Stéphane Peterhansel, leader au général.

Dakar : Loeb reprend les devants

Sébastien Loeb a remporté ce mardi 10 janvier 2017 la huitième étape du Dakar 2017, la troisième pour lui. L'Alsacien repasse devant le Franc-Comtois Stéphane Peterhansel à la tête du classement général. Ce mercredi 11 janvier, la 9e étape du Dakar-2017 est annulée. Il s'agissait d'une étape décisive, la  plus longue de l'édition : 977 km, dont 406 chronométrés, entre Salta et Chilecito, sur les contreforts argentins de la cordillère des Andes, avec ses 98% de hors-piste.

Dakar 2017 : Peterhansel et Loeb dans un mouchoir

48 secondes: Stéphane Peterhansel a remporté d'une courte tête lundi sa deuxième étape dans le Dakar-2017, dans la première partie de l'étape marathon, entre La Paz et Uyuni, devant son coéquipier et dauphin au général Sébastien Loeb, deux victoires également à son compteur.

La Sixième étape du Dakar annulée en raison de pluies diluviennes

La sixième étape du Dakar-2017 prévue ce samedi 7 janvier 2017 entre Oruro et La Paz en Bolivie a été annulée en raison d'intempéries, a annoncé vendredi le directeur sportif Marc Coma, et les concurrents iront directement jusqu'à la capitale bolivienne. Reprise : lundi. Au classement général Auto provisoire, Peterhansel est leader.

Dakar: première pour Despres, dernière pour Al-Attiya et Price

Si la quatrième étape, jeudi, a offert à Cyril Despres sa première victoire en auto, elle a également été marquée par les abandons de Nasser Al-Attiyah et Toby Price. Le Franc-Comtois Peterhansel termine en quatrième position. Il est deuxième au général

Dakar 2017 : triplé de Peugeot, Peterhansel se replace

Le Dakar-2017 entrait dans le vif du sujet à l'occasion de sa troisième étape mercredi: au menu, hors piste et navigation ont fait les affaires de Peugeot, qui signe un triplé, avec Stéphane Peterhansel en gagnant.

Dans la catégorie

Le Doubs, un des premiers Départements labellisé « Terre de jeux 2024 » 

Le Département du Doubs est l’un des premiers départements à avoir signé la convention de labellisation "Terre de Jeux 2024 ". C’est ce jeudi 21 novembre que Christine Bouquin, présidente du Département, s’est rendue à Paris pour cette signature en présence de Tony Estanguet, président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

8e tour  de la Coupe de France : Auxerre chez le Petit Poucet. Le Racing Besançon ira jouer à Montceau

L'AJ Auxerre (L2), quatre fois vainqueur du trophée, se déplacera chez les Mosellans de Hombourg-Haut (R3), le Petit Poucet du 8e tour de la Coupe de France qui évolue au 8e échelon, selon le tirage effectué mercredi 20 novembre 2019. Le Racing Besançon se déplacera sur les terres du FC Montceau Bourgogne.  Les rencontres se joueront samedi 7 et dimanche 8 décembre 2019.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.5
légère pluie
le 09/12 à 18h00
Vent
4.84 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
95 %

Sondage