De nouvelles inscriptions anarchistes sur la permanence de Fannette Charvier

Publié le 14/11/2017 - 13:44
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:41

Après une première dégradation dans la nuit du 9 au 10 octobre 2017, la permanence de la députée LREM Fannette Charvier, situé rue des artisans à Besançon, a de nouveau été la cible d’inscriptions anarchistes sur la façade dans la nuit du 13 au 14 novembre 2017. Une plainte a été déposée.

La  jeune députée condamne "avec la plus grande fermeté" des actes qu'elle juge absurdes tout en affirmant qu'elle ne cèdera pas aux menaces, insultes et tentatives d'intimidation.

"Alors que dans le même temps nous organisons des ateliers citoyens, où la parole est donnée à tous ceux qui veulent bien s'exprimer, des individus sans foi, ni loi, s’évertuent à dégrader des biens publics ou privés" indique Fannette Charvier dans un communiqué. 'Je continuerai à prôner le dialogue, à défendre la démocratie, et à œuvrer pour préserver les valeurs de notre République".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

150 associations bisontines concertées pour tirer les enseignements de la crise sanitaire 

La Ville de Besançon et son centre communal d’action social signent une convention afin de formaliser les modalités de leur coopération. Après avoir concerté près de 150 associations de décembre 2020 et mai 2021, plusieurs enjeux ont été dégagés. Ils seront présentés au conseil municipal ce 30 juin 2022…

Les postes clés de l’Assemblée

Vice-présidents, questeurs, secrétaires : l'élection à des postes clés à l'Assemblée nationale a tourné au vinaigre mercredi soir entre la gauche et la majorité. Annie Genevard, députée LR de la 5e circonscription du Doubs, et ancienne vice-présidente d el'Assemblée regrette de "n'avoir pu candidater…"

Tarification des transports dans le Grand Besançon : « trop de catégories sociales ont été oubliées » (N. Bodin)

Soumis au vote lors de la dernière assemblée communautaire de Grand Besançon, la question de la nouvelle tarification des transports a fait débat… Accordée pour les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi, la gratuité totale n’a pas été approuvée pour les collégiens. Nicolas Bodin, à la tête du groupe PS au conseil municipal de Besançon au sein de la majorité de la maire EELV d’Anne vignot, estime que certaines catégories sociales n’ont pas été prises en compte. Il revient sur le sujet dans nos colonnes…

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.77
ciel dégagé
le 02/07 à 3h00
Vent
1.82 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
100 %

Sondage