Alerte Témoin

Décès du petit Daris : la maman pourra se rendre aux obsèques et revenir à Besançon

Publié le 02/09/2017 - 08:47
Mis à jour le 03/09/2017 - 08:09

La mère du petit garçon de 7 ans qui s'est noyé à la piscine de Chalezeule le dimanche 27 août dernier pourra bien assister aux obsèques de son fils mardi prochain au Kosovo. Le préfet du Doubs ne s'opposera finalement pas au retour de la maman à Besançon après l'enterrement.

capture_decran_2017-09-02_a_08.31.07.jpg
Le petit Daris était scolarisé dans le quartier des Clairs-Soleils © DR

Des associations s'étaient émues de la situation. "Sans autorisation de retour, cette mère de famille ne pourra pas accompagner les obsèques de son fils, ce qui la privera, selon la psychologue qui la suit, de la possibilité de commencer son travail de deuil."  Expliquait le Réseau Éducation Sans Frontières et les associations de défense des droits des migrants de Besançon que se sont mobilisés pour "faire pression sur le préfet et obtenir qu'il revienne sur sa décision en accordant un laissez-passer à la maman de Daris."

  •  Si le père restera à Besançon avec ses deux autres enfants âgés de 13 et 15 ans, la mère se rendra bien aux obsèques de son fils le 5 septembre et pourra finalement revenir en France.

Le préfet du Doubs a déclaré s'associer à l'émotion suscitée par le décès accidentel du petit garçon à la piscine de Chalezeule dimanche dernier. Il ne s'opposera donc pas au retour de la mère.

Reste la question de l'hébergement de la famille s'interroge le collectif de défense des droits des étrangers (CDDLE) qui demande à la mairie de Besançon "un effort supplémentaire" pour trouver une solution digne. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Dénonciations de « violences sexuelles » à l’ISBA :  victimes ou témoins appelés à se rendre au commissariat

Une enquête a été ouverte après que des élèves de l'école des Beaux-Arts de Besançon ont dénoncé des "violences sexuelles" sur une page Facebook intitulée "Balancetonecoledart". Etienne Manteaux, le procureur de Besançon invite "toute personnes qui aurait subi ou été témoin de faits de cette nature à venir en faire une déposition au commissariat."

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     6.59
    pluie modérée
    le 27/09 à 6h00
    Vent
    6.8 m/s
    Pression
    1005 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage