Dédoublement de classes de CP : "une réduction des écarts entre les élèves scolarisés en éducation prioritaire et hors éducation prioritaire"

Publié le 24/04/2020 - 16:18
Mis à jour le 24/04/2020 - 16:09

Les évaluations nationales de mi-CP se sont déroulées en janvier 2020. Comme chaque année, l’objectif est d’identifier les besoins d’élèves qui sont engagés dans des apprentissages fondamentaux pour leur réussite : la lecture, l’écriture et les mathématiques. Dès les résultats saisis, un bilan individualisé permet aux professeurs d’ajuster leur enseignement au plus près des besoins des élèves. Voici les résultats…

école classe
© d poirier

Les résultats présentés ici sont issus du travail d’analyse de la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP).

  1. Les résultats aux évaluations de mi-CP

En Français,

  • les exercices les mieux réussis à la mi-CP 2020 sont les mêmes qu’à la mi-CP 2019 : compréhension orale de phrases, connaissance du nom des lettres et du son qu’elles produisent, manipulation de phonèmes ;
  • les exercices les moins réussis sont la lecture à voix haute et la compréhension de phrases lues seul.

En mathématiques,

  • les exercices les mieux réussis cette année sont les mêmes qu’aux évaluations de la mi-CP 2019 : la comparaison de nombres et l’écriture de nombres ;
  • les exercices les moins réussis sont la résolution de problèmes, l’addition et la soustraction.
  1. Progression entre les évaluations de mi-CP 2019 et mi-CP 2020

  • Les élèves sont majoritairement plus avancés dans l’apprentissage du décodage que l’année dernière à la même époque : progression en lecture de mots (+ 1.7 point) et dans une moindre mesure en lecture de textes (+0.7point).
  • Les élèves ont une conscience phonologique plus affirmée que l’année dernière : écriture de syllabes dictées (+ 1.5 point).
  • Les élèves savent mieux écrire les nombres (+3.1 points) et associer un nombre à sa position (+3.7 points).
  1. Réduction des écarts entre les élèves de l’éducation prioritaire et les élèves scolarisés hors de l’éducation prioritaire

De septembre à janvier, la réduction des écarts entre les élèves scolarisés en éducation prioritaire et hors éducation prioritaire, déjà constatée en 2019, se confirme en 2020.

  • Pour la même cohorte, entre le début de l’année de CP en 2019 et la mi-CP 2020, on constate une réduction des écarts entre les élèves scolarisés en éducation prioritaire et hors éducation prioritaire de 5.1 points pour la connaissance des lettres et du son qu’elles produisent, de 4.3 points en manipulation des phonèmes, de 6.3 points pour la résolution de problèmes, de 5.2 points pour la comparaison de nombres et de 2.6 points en écriture de nombres.

Les marges d’action sont cependant encore fortes en particulier en mi-CP :

  • en compréhension de phrases à l’oral (23 points d’écart entre les élèves de REP+ et les élèves du public hors éducation prioritaire et 14 points entre les élèves de REP et les élèves du public hors éducation prioritaire) ;
  • en lecture de texte à voix haute (12 points d’écart entre les élèves de REP+ et les élèves du public hors éducation prioritaire et 4 points entre les élèves de REP et les élèves du public hors éducation prioritaire) ;
  • en résolution de problèmes (17 points d’écart entre les élèves de REP+ et les élèves du public hors éducation prioritaire et 11 points entre les élèves de REP et les élèves du public hors éducation prioritaire).

Les observations du ministère de l'Education nationale

"Comme en 2019, on constate des différences de compétences entre les élèves qui entrent en CP en éducation prioritaire et ceux qui entrent en CP hors éducation prioritaire. Entre le début CP et la mi-CP les écarts se réduisent. Les marges de progression sont encore fortes notamment en compréhension de phrases à l’oral, en lecture de texte à voix haute et en résolution de problèmes. Pour que cet écart se réduise encore davantage, il est indispensable d’agir avec volontarisme dès la maternelle et d’approfondir l’action pédagogique dans les CP dédoublés. C’est le sens de la politique engagée par le ministère."

Après le confinement, "tous les élèves bénéficieront d’un accompagnement spécifique"

Le ministère de l'Education précise qu'"à l’issue de la période de confinement, tous les élèves bénéficieront d’un accompagnement spécifique afin de leur permettre de poursuivre leur scolarité dans de bonnes conditions. Des outils seront fournis aux professeurs pour les aider dans leurs enseignements. Les élèves de CP et de CE1 de Rep et de Rep+, scolarisés dans des classes dédoublées et à ce titre compatibles avec les règles sanitaires, feront partie des premiers à retourner en classe pour qu’ils ne perdent pas les acquis constatés par ces évaluations." 

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Salaires des profs : 100 euros par mois de plus à partir de mai prochain pour les débutants

Le ministère de l'Education a annoncé ce lundi 16 novembre 2020 aux enseignants que le salaire des professeurs débutants allait augmenter de 100 euros nets par mois, versés sous forme de prime, à partir de mai prochain, et confirmé pour tous l'octroi d'une prime informatique de 150 euros par an.

Covid-19 et établissements scolaires : les chiffres donnés sont « une restitution fidèle et sincère de ce qui nous est transmis » (J-F Chanet)

Suite à la polémique des derniers jours (notamment Checks News dans Libération) sur les chiffres de contamination communiqués par le Ministère de l'Éducation, Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon, s'insurge ce 13 novembre 2020. Il accuse un "très mauvais procès".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.03
ciel dégagé
le 28/11 à 12h00
Vent
3.41 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
64 %

Sondage