Départementales 2021 : Alain Joyandet, candidat la présidence de la Haute-Saône 

Publié le 06/05/2021 - 11:10
Mis à jour le 06/05/2021 - 11:10

DÉPARTEMENTALES  •

Suite à la clôture du dépôt des candidatures en préfecture ce mercredi 5 mai 2021, Alain Joyandet annonce officiellement qu’il a accepté d’être "chef de file" en Haute-Saône pour les élections départementales prévues les 20 et 27 juin.

Le sénateur et ancien ministre, Alain Joyandet, se lance dans la course des élections départementales. Il espère succéder à Yves Kratinger, actuel président de la Haute-Saône. Victime d'un "léger AVC", le 1er mai, il a donné de ses nouvelles sur les réseaux sociaux. Yves Krattinger n'a pas annoncé sa candidature à sa propre succession.

Une liste présentée sous l'étiquette "la Haute-Saône Autrement"

L'ancien secrétaire d'État à la Francophonie et actuel sénateur de la Haute-Saône  pilotera la liste départementale "la Haute-Saône Autrement" qui rassemble les candidats de la Droite, du Centre et de la société civile. Cette équipe a reçu le soutien des Républicains, de l’UDI, des Centristes, du Mouvement de la Ruralité. 

Selon A. Joyandet, sa candidature répond à "la demande des principaux élus de la droite haut-saônoise", dont son collègue au Sénat, Olivier Rietmann.  Le tout dans un "un besoin de clarification politique dans notre département", précise-t-il. 

Un engagement "par devoir"

S’il est élu, Alain Joyandet devra abandonner son mandat de parlementaire. C'est pourquoi, il indique vouloir s'engager "par devoir, compte tenu de la situation politique départementale".  Le sénateur souhaite que les prochaines années de son engagement public soient totalement consacrées à la Haute-Saône et à la mise en place d’une nouvelle génération d’élus pour préparer l’avenir. 

Selon lui, "la présence du Président du Conseil départemental au sein du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté sera un véritable atout pour la Haute- Saône, car les départements et les régions doivent étroitement travailler ensemble". De plus, cela sera également la concrétisation du projet de "conseiller territorial" qui avait été voté sous la Présidence de Nicolas Sarkozy.  Il prônait l’idée qu’un seul et même élu doit siéger au Département ainsi qu’à la Région ; idée abandonnée par François Hollande en 2013 avec le maintien des deux collectivités et le redécoupage des actuels cantons.

A. Joyandet tient à apporter son soutien à Christophe Laurençot et Annick Gabiot, candidats indépendants et divers Droite à Gray.

L’équipe candidate sur Vesoul 1 – Ouest composée : 

  • d’Alain Joyandet, Sénateur de la Haute-Saône 
  • de Laurence Curie, enseignante, conseillère municipale de Pusey 
  • de Mario Jeronimo, salarié de Peugeot, syndicaliste 
  • de Marie-Claude Degroiselle, enseignante retraitée, conseillère municipale de Vaivre-  et-Montoille 

Le projet pour de la liste « la Haute-Saône Autrement » sera présenté dans les prochaines semaines.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Apprentis étrangers : les sénateurs rejettent la loi « Ravacley »

Connu pour s’être fermement opposé à l’expulsion de son apprenti en janvier dernier par une grève de la faim, le boulanger Stéphane Ravaclay n’a pas fini de faire parler de lui. Il a notamment créé l’association patrons solidaires et s’est rendu au Sénat pour tenter de faire passer une loi portée par Jérôme Durain. Cette dernière a été rejetée par 237 voies contre 107.

France 2030 : un « plan audacieux » pour Éric Alauzet

Vidéo • Quelles sont les conditions de la réussite de ce plan ? Dans les questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le député LREM du Doubs a interrogé le ministre Cédric 0 tout en félicitant le gouvernement pour son "plan d’investissement audacieux pour la France afin de relever tant de défis : climat et biodiversité, démographie et migration, inégalités et exclusions".

Projets photovoltaïques : « le gouvernement traduit enfin ses engagements » selon Marie-Guite Dufay

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a annoncé, ce jeudi 7 octobre, la signature d’un arrêté facilitant le développement des projets photovoltaïques sur grandes toitures, en permettant aux projets de moins de 500 kW, soit 5 000 m2 de surface, d’avoir droit à un tarif d’achat sans avoir besoin de passer par un appel d’offres. Pour la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, qui dit s'être "beaucoup battue" sur ce sujet, s'en réjouit dans un communiqué.

Périscolaire et cantine : une pétition pour demander à la maire de Besançon un accueil « de qualité »

Depuis le 3 octobre dernier, des parents d'élèves de l'école Jean Boichard à Besançon ont lancé une pétition, accessible à tous les parents d'élèves de la ville, pour demander à la maire un accueil périscolaire "de qualité" dans les établissements.

Vivez en direct le conseil communautaire de Grand Besançon Métropole du 7 octobre 2021

Suivez en direct le conseil communautaire du Grand Besançon Métropole ce jeudi 7 octobre 2021 à partir de 18h00. À l'ordre du jour ? le projet Cité de l’Emploi, un point d'avancement sur le sujet du campus Bouloie – Temis et les nouveaux projets de pistes cyclables et crédits dédiés aux mobilités douces.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.34
ciel dégagé
le 16/10 à 9h00
Vent
2.81 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
90 %

Sondage