Des chefs étoilés mettent le couvert pour les Restos du coeur

Publié le 20/02/2015 - 17:44
Mis à jour le 21/02/2015 - 10:12

Neuf chefs de la région seront réunis le temps d’une soirée ce 20 février 2015, au Kursaal à Besançon. Ils proposeront un repas gastronomique au profit des Restos du cœur, à 250 privilégiés. Bernard Guyon, responsable des manifestations de l’antenne départementale, nous en dit plus.

À table !

Macommune.info : Comment avez-vous eu l’idée d'organiser cette soirée ?

Bernard Guyon : « Un repas similaire était organisé il y a plusieurs années à Montbéliard. Cela nous a donné l’idée de l’implanter à Besançon. Les deux premières années, la salle a été difficile à remplir, aujourd’hui nous sommes déjà au complet avec 250 convives. En 2014, nous étions 240 et nous avons remarqué depuis, que des repas de ce type s’organisaient un peu partout en France. »

Quels bénéfices pour les Restos du cœur ?

« L’objectif est bien sûr de récolter des fonds pour faire face aux besoins grandissants des Restos. Un repas acheté pour la somme de 85 euros permettra d’offrir l’équivalent de 80 repas à nos bénéficiaires, soit un total de 20 000 repas. Notre but est également que les gens passent un bon moment en participant de façon solidaire.

Des animations spécifiques leur seront d’ailleurs proposées comme un tableau de cabaret, l’intervention d’un humoriste et du duo musical Interpol. La Madeleine Proust a également prévu d’offrir un cadeau et un studiomaton sera à disposition pour immortaliser en photo ce moment. »

Quels seront les chefs présents cette année et comment contribuent-ils ?

«  Chaque chef prend un plat en responsabilité. Ils offrent tous leurs services bénévolement. Certains sollicitent leurs fournisseurs pour que les denrées alimentaires soient offertes et d’autres les apportent d’eux-mêmes.

On retrouvera Anthony Serra de la Dame Blanche, Barbara Bessot-Ballot de la Grange, Vincent Martin du Phare, Fabrice Courbet traiteur à Besançon, Jean-François Maire de l’Académie culinaire du Doubs, Joël Césari de la Chaumière, Chantal Maire du Criollo, Mathieu Pretet du 1802 et Vincent Schnaebele de l’Auberge de Chalezeule. Certains nous accompagnent depuis le début.

Metro offrira aussi le champagne et l’apéritif et divers viticulteurs de la région apporteront également leurs contributions. Il s’agit avant tout d’une grande soirée solidaire autour d’un bon repas. »

  • Déjà complet pour cette année, le prochain repas gastronomique des Restos du cœur se tiendra le 26 février 2016. Avis aux amateurs !
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

La Suisse vote sur l’initiative anti-burqa

Les Suisses doivent décider ce dimanche d'adopter ou non l'interdiction de se dissimuler le visage, une mesure qui vise les rares femmes qui portent le niqab dans le pays alpin. Si le oui devait l'emporter, la Suisse rejoindrait la France, l'Autriche, la Bulgarie, la Belgique et le Danemark en bannissant le voile intégral.

Affouage 2021 à Besançon : la Ville permet à des foyers de se fournir en bois de chauffage à bon prix

Inscriptions jusqu'au 19 mars • L’état sanitaire en forêt communale de Besançon a conduit à l’exploitation d’arbres dépérissants et à la production importante de bois de qualité chauffage. Dans ce contexte, le conseil municipal a souhaité recourir à l’affouage afin de valoriser ce bois de chauffage et permettre aux bénéficiaires de satisfaire leurs besoins domestiques.

Décès de Paulette Guinchard : une minute de silence observée à 12h00

La Ville de Besançon a décidé de mettre ses drapeaux en berne le jour des obsèques de Paulette Guinchard.Une minute de silence sera observée ce vendredi 5 mars 2021 à 12h00 en mairie sur l’esplanade des droits de l’Homme. Figure de la vie politique à Besançon et ancienne secrétaire d'État aux personnes âgées, elle est décédée ce jeudi 4 mars 202 à l'âge de 71 ans. Un registre de condoléances sera ouvert jusqu’à ses obsèques en mairie.

Violences conjugales : ouverture d’une permanence pour le droit des femmes à Métabief 

Suite à l’augmentation des faits de violences conjugales relevés sur de la Communauté de Communes du Mont d’Or et des Deux Lacs, la municipalité de Métabief a souhaité porter assistance aux femmes et aux familles en difficulté via le CIDFF : Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles. Il sera ouvert une fois par mois le mercredi après-midi.

À la rencontre de Gérard Vives, parrain de l’événement bisontin Lundisociable

Après être entré dans la vie des Français il y a presque 30 ans avec la série "Les filles d'à côté", Gérard Vives a continué sa carrière à la télévision, mais aussi dans le sport. Cette année, il a accepté d'être le parrain de Lundisociable qui se tiendra le 8 mars 2021 au Kursaal de Besançon. Il nous en parle...

RN57 : deux associations bisontines démontent les arguments « écolos » de LR et du PS

Suite aux nombreuses réactions médiatisées sur le projet d'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis à Besançon, en particulier de Ludovic Fagaut (LR), Jacques Grosperrin (LR) et Nicolas Bodin (PS) avec des arguments "écologiques", l'Association Vélo Besançon (AVB) et Alternatiba, "très énervées" appellent "au bon sens" dans un communiqué du 27 février 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.83
partiellement nuageux
le 07/03 à 15h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
48 %

Sondage