Des chefs étoilés mettent le couvert pour les Restos du coeur

Publié le 20/02/2015 - 17:44
Mis à jour le 21/02/2015 - 10:12

Neuf chefs de la région seront réunis le temps d’une soirée ce 20 février 2015, au Kursaal à Besançon. Ils proposeront un repas gastronomique au profit des Restos du cœur, à 250 privilégiés. Bernard Guyon, responsable des manifestations de l’antenne départementale, nous en dit plus.

À table !

Macommune.info : Comment avez-vous eu l’idée d'organiser cette soirée ?

Bernard Guyon : « Un repas similaire était organisé il y a plusieurs années à Montbéliard. Cela nous a donné l’idée de l’implanter à Besançon. Les deux premières années, la salle a été difficile à remplir, aujourd’hui nous sommes déjà au complet avec 250 convives. En 2014, nous étions 240 et nous avons remarqué depuis, que des repas de ce type s’organisaient un peu partout en France. »

Quels bénéfices pour les Restos du cœur ?

« L’objectif est bien sûr de récolter des fonds pour faire face aux besoins grandissants des Restos. Un repas acheté pour la somme de 85 euros permettra d’offrir l’équivalent de 80 repas à nos bénéficiaires, soit un total de 20 000 repas. Notre but est également que les gens passent un bon moment en participant de façon solidaire.

Des animations spécifiques leur seront d’ailleurs proposées comme un tableau de cabaret, l’intervention d’un humoriste et du duo musical Interpol. La Madeleine Proust a également prévu d’offrir un cadeau et un studiomaton sera à disposition pour immortaliser en photo ce moment. »

Quels seront les chefs présents cette année et comment contribuent-ils ?

«  Chaque chef prend un plat en responsabilité. Ils offrent tous leurs services bénévolement. Certains sollicitent leurs fournisseurs pour que les denrées alimentaires soient offertes et d’autres les apportent d’eux-mêmes.

On retrouvera Anthony Serra de la Dame Blanche, Barbara Bessot-Ballot de la Grange, Vincent Martin du Phare, Fabrice Courbet traiteur à Besançon, Jean-François Maire de l’Académie culinaire du Doubs, Joël Césari de la Chaumière, Chantal Maire du Criollo, Mathieu Pretet du 1802 et Vincent Schnaebele de l’Auberge de Chalezeule. Certains nous accompagnent depuis le début.

Metro offrira aussi le champagne et l’apéritif et divers viticulteurs de la région apporteront également leurs contributions. Il s’agit avant tout d’une grande soirée solidaire autour d’un bon repas. »

  • Déjà complet pour cette année, le prochain repas gastronomique des Restos du cœur se tiendra le 26 février 2016. Avis aux amateurs !
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…

Promotion des saucisses de Morteau et de Montbéliard : une nouvelle directrice et un nouveau président pour l’association A2M

L'Association représentative de la filière saucisse de Morteau IGP et saucisse de Montbéliard IGP négocie une transition en douceur, avec l'arrivée à sa tête de Jean-François Nicolet, recevant son siège de président des mains de Michel Delacroix, qui l'occupait depuis plus de vingt ans. Dans le même temps la direction de l'association est elle aussi en mouvement ; Claire Le Grand succède à Romaric Cussenot, en partance pour la Chambre interdépartementale d'agriculture, apprend-on ce lundi 13 septembre.

Haute-Saône : la plateforme d’appel pour les rendez-vous en centre de vaccination change de numéro

Depuis le lancement de la campagne vaccinale en Haute-Saône, une plateforme d’appel pour la vaccination a été mise en place afin de faciliter la prise de rendez-vous auprès des centres de vaccination du département. Le numéro change à partir de ce lundi 13 septembre.

En retard sur la vaccination, la Suisse généralise à son tour le pass sanitaire

Depuis le lundi 13 septembre 2021, la Suisse a décidé d’étendre largement l’obligation de pass sanitaire, face à une pandémie de Covid-19 qui continue de remplir les hôpitaux et les lits de soins intensifs et un taux de vaccination insuffisant. A titre de comparaison, en France, 69,7 % des habitants sont totalement vaccinés (46,6 M) contre 52,81 % en Suisse (4,54 M).

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.06
couvert
le 18/09 à 21h00
Vent
1.62 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
100 %

Sondage