Des dizaines de journalistes morts du coronavirus depuis mars, selon une ONG suisse

Publié le 02/05/2020 - 09:22
Mis à jour le 02/05/2020 - 11:03

Des dizaines de journalistes sont morts depuis deux mois dans le monde à cause du nouveau coronavirus, a estimé vendredi l'organisation suisse PEC (Press Emblem Campaign), en déplorant une protection insuffisante des employés des médias couvrant la pandémie.

Avant la Journée mondiale de la liberté de la presse dimanche, cette organisation non gouvernementale avertit que de nombreux journalistes se mettent en danger pour couvrir la crise du Covid-19, certains tombant malades eux-mêmes.

Dans un communiqué, l'ONG basée à Genève qui milite pour la protection des journalistes dit avoir recensé depuis le 1er mars "le décès des suites du coronavirus de 55 journalistes dans 23 pays". Elle précise que "la cause professionnelle de certains de ces décès n’est pas toujours établie".

"Les journalistes courent des risques importants dans cette crise, car ils doivent continuer à informer, en se rendant dans les hôpitaux, en interviewant les médecins, infirmiers, les dirigeants politiques, les spécialistes, les scientifiques, les patients", souligne-t-elle. "Dans divers pays, les mesures de protection indispensables (distanciation, port de masques, mesures d’hygiène, mises en quarantaine) n’ont pas été appliquées, surtout au début de l’épidémie", poursuit l'ONG.

L'Equateur a été le pays le plus touché avec au moins neuf journalistes décédés en raison du virus, suivi des Etats-Unis (huit), du Brésil (quatre) puis de la Grande-Bretagne et de l'Espagne (trois pour chacune), selon son décompte.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : une perte d’odorat persistante associée à la présence durable du virus (étude)Lire plus

Covid-19 : partout en Bourgogne Franche-Comté, le taux d’incidence en dessous de 300 infections

En France, le taux d'incidence est passé sous la barre des 400 infections pour 100.000 habitants, a-t-on appris ce mercredi 5 mai. En Bourgogne Franche-Comté, ce taux est inférieur à 300 infections, mais la situation hospitalière reste très tendue et le taux positivité élevé en particulier dans le Doubs.

Très lente décroissance de l’épidémie en Bourgogne Franche-Comté, 93 morts en une semaine

L'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté a publié ce vendredi 30 avril 2021 son bilan hebdomadaire. Le Doubs connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé de la région (327) devant L'Yonne (302) et le Territoire de Belfort (293). La situation continue "de peser lourdement" sur le système de soins régional.

Santé

Covid-19 : partout en Bourgogne Franche-Comté, le taux d’incidence en dessous de 300 infections

En France, le taux d'incidence est passé sous la barre des 400 infections pour 100.000 habitants, a-t-on appris ce mercredi 5 mai. En Bourgogne Franche-Comté, ce taux est inférieur à 300 infections, mais la situation hospitalière reste très tendue et le taux positivité élevé en particulier dans le Doubs.

Prudence si vous pêchez la truite...

Après avoir effectué des prélèvements sur le secteur de Fluans le 20 avril 2021, il a été confirmé que des kystes se trouvaient dans les muscles de la plupart des poissons disséqués... La Fédération du Doubs met en garde les pêcheurs et leur demande de lui signaler par mail les endroits où les poissons sont infectés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.1
légère pluie
le 07/05 à 12h00
Vent
2.07 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
93 %

Sondage