Alerte Témoin

Des dizaines de journalistes morts du coronavirus depuis mars, selon une ONG suisse

Publié le 02/05/2020 - 09:22
Mis à jour le 02/05/2020 - 11:03

Des dizaines de journalistes sont morts depuis deux mois dans le monde à cause du nouveau coronavirus, a estimé vendredi l'organisation suisse PEC (Press Emblem Campaign), en déplorant une protection insuffisante des employés des médias couvrant la pandémie.

Avant la Journée mondiale de la liberté de la presse dimanche, cette organisation non gouvernementale avertit que de nombreux journalistes se mettent en danger pour couvrir la crise du Covid-19, certains tombant malades eux-mêmes.

Dans un communiqué, l'ONG basée à Genève qui milite pour la protection des journalistes dit avoir recensé depuis le 1er mars "le décès des suites du coronavirus de 55 journalistes dans 23 pays". Elle précise que "la cause professionnelle de certains de ces décès n’est pas toujours établie".

"Les journalistes courent des risques importants dans cette crise, car ils doivent continuer à informer, en se rendant dans les hôpitaux, en interviewant les médecins, infirmiers, les dirigeants politiques, les spécialistes, les scientifiques, les patients", souligne-t-elle. "Dans divers pays, les mesures de protection indispensables (distanciation, port de masques, mesures d’hygiène, mises en quarantaine) n’ont pas été appliquées, surtout au début de l’épidémie", poursuit l'ONG.

L'Equateur a été le pays le plus touché avec au moins neuf journalistes décédés en raison du virus, suivi des Etats-Unis (huit), du Brésil (quatre) puis de la Grande-Bretagne et de l'Espagne (trois pour chacune), selon son décompte.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Formation accélérée du « décubitus ventral » : l’hôpital de Besançon en exemple

"Teams DV" •

Pour répondre à l’augmentation du nombre de patients Covid-19  souffrant du syndrome de détresse respiratoire aiguë durant la crise sanitaire, 212 volontaires ont été formés entre le 27 mars et le 15 avril au CHRU de Besançon à la mise en décubitus ventral (DV) des patients placés sous respirateur artificiel et sédatés. L'initiative "Team DV" a été saluée dans la revue scientifique Annals of Surgery et pourra servir à d'autres établissements en cas de seconde vague...

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

Santé

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.

Canicule : il est interdit de se baigner dans les lacs et les rivières

Conseils • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

Covid-19 : les patients en réanimation repartent à la hausse en France. Situation stable en Bourgogne-Franche-Comté

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en réanimation a augmenté de 13 cas depuis vendredi, rompant avec la tendance à la baisse observée depuis avril, et 29 nouveaux décès ont été enregistrés, selon la Direction générale de la Santé (DGS). En Bourgogne-Franche-Comté la situation est stable avec 21 hospitalisations (dont 12 dans l'Yonne) et quatre patients en réanimation. Dans la région, on dénombre une douzaine de clusters.

Entre canicule et covid-19 en Bourgogne Franche-Comté : les conseils de l’ARS

Quatre départements de la région, la Côte-d’Or, le Doubs, le Jura et la Saône-et-Loire sont placés en vigilance orange canicule depuis jeudi 30 juillet et au moins jusqu'à ce soir. L’Agence Régionale de Santé rappelle les conseils de prévention essentiels tandis que cette canicule survient en pleine remontée de covid-19...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     25.05
    peu nuageux
    le 06/08 à 18h00
    Vent
    2.46 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    50 %

    Sondage