Des élèves de l'Enil de Mamirolle en route pour le Salon de l'agriculture à Paris

Publié le 18/02/2020 - 15:16
Mis à jour le 23/02/2020 - 11:19

Du 22 février au 1er mars 2020, se déroulera le Salon de l'agriculture à Paris. Sept élèves de l'Ecole nationale d'industrie laitière (Enil) de Mamirolle animeront le stand du réseau Enil les 22, 23 et 24 février.

Enil
Les élèves de l'Enil de Mamirolle en route pour le salon de l'agriculture à Paris ! ©Enil de Mamirolle

Cette année, l'Enil de Mamirolle proposera trois axes en lien avec le Salon de l'agriculture :

  • Laiterie éphémère sur le stand France Terre de Lait, Fabrication de 5 produits avec le lait de la traite les 23 et 24 février pour les Mamirollais,
  • Animation d'un stand de formation au Salon du Fromage et des Produits Laitiers sur le stand de la filière laitière,
  • Participation à la Finale des Ovinpiades pour une des élèves de Mamirolle, le dimanche 22 février.

Six élèves passionnés au Salon de l'agriculture

Sur la partie Laiterie éphémère et la fabrication de 5 produits, six élèves en BTS Sciences et technologies des aliments, spécialité produits laitiers en 2e année, un formateur de l'école, Xavier Gigon, et le directeur adjoint Nicolas Orieux, seront sur le stand de la transformation les 23 et 24 février. Les élèves se prêteront au jeu de la transformation en direct et en live devant les visiteurs !

Portraits des élèves :

"Je m’appelle Clémence ALONET, j’ai 19 ans et j’habite à Pierrefontaine-les-Varans (25). Pour ma part j’ai fait un bac STAV (science et technologie de l’agronomie et du vivant) au lycée agricole de Dannemarie-sur-Crête car l’agriculture m’a toujours intéressée depuis mon plus jeune âge ; j’allais des fois aider mon oncle à la ferme et ça me plaisait.
J’ai toujours eu chez moi des chèvres comme animal de compagnie car c’est un animal auquel je tiens beaucoup.
C’est pourquoi je suis partie à Mamirolle en BTS STA (science et technologie des aliments), spécialité produits laitiers. Mon but est de m’installer en chèvres avec un atelier transformation.
Aller au Salon de l'Agriculture est une opportunité pour moi, car c’est une superbe ambiance et une fierté de montrer aux Parisiens ce qu’est vraiment l’agriculture et notamment leur faire découvrir l’aspect de la transformation. Une réelle expérience qui s’offre à nous."

"Je m'appelle Rilind MICAJ je viens du Kosovo. Je suis arriveé en France fin juillet 2013. Mon premier parcours scolaire s'est fait au Centre de linguistique appliquée (CLA) Université de Franche-Comté où j'ai obtenu le Delf B2. J'ai poursuivi en bac pro cuisine. La grande diversité de produits laitiers français m'a impressionné ; j'étais curieux d'en connaître davantage sur tous ces savoir-faire et c'est l'une des principales raisons pour laquelle j'ai intégré l'ENIL de Mamirolle.
Ces quatre jours au Salon de l'Agriculture sont pour moi une bonne opportunité de montrer aux autres nos produits et les savoir-faire acquis durant notre scolarité mais également pour présenter notre école."

"Je m'appelle Laëtitia CHAMBOSSE, j'ai 19 ans j'habite en Saône-et-Loire. Je possède un bac S obtenu au lycée agricole de Quétigny, avec lequel je suis entrée à l'ENIL (École Nationale d'Industrie Laitière) en BTSA STA PL (Brevet de technicien Supérieur Agricole en Sciences et Technologies des Aliments spécialité Produit Laitiers) où je suis actuellement en deuxième année. J'ai choisi cette formation pour découvrir le monde fromager et tout ce qui en dépend. En tant que fille d'éleveurs allaitants je souhaite développer un atelier d'ovins lait sur l'exploitation familiale.
J'ai souhaité aller au Salon de l'Agriculture car c'est une opportunité en or pour moi et pour allier mes deux passions, l'agriculture et la fromagerie. Et également pour représenter mon école."

"Je m'appelle Marine SALOMON, j'ai 20 ans, je viens de Belfort, où j'ai fait un bac S au lycée Notre Dame des Anges. Je suis actuellement à l'École nationale d'industrie laitière à Mamirolle, car je suis depuis toujours intéressée par la transformation laitière. Au cours de la formation de ma première année de BTSA j'ai eu location de partir à l'étranger pour ma période de stage ; ce qui m'a clairement ouvert les yeux. Encore en plein doute l'année dernière, je sais aujourd'hui que j'aimerais m'installer et faire ma propre transformation de glaces et de fromages. J'ai eu l'occasion de me présenter au Salon de l'agriculture, ce qui est pour moi une grande première et je suis très heureuse de pouvoir y aller. Cette expérience me permet de montrer les valeurs importantes du terroir et des métiers artisanaux."

"Je m'appelle Isalyne CANTIN, j'ai 19 ans et j'habite à Passavant en Franche-Comté.
J'ai tout d'abord fait un bac technologique STAV (Science et Technonogie de l'Agronomie et du Vivant) au lycée Granvelle de Dannemarie-sur-Crête, dans le but de poursuivre en BTS à l'ENIL (Ecole Nationale d'Industrie Laitière) de Mamirolle où je suis actuellement en classe de BTS STA (Science et Technologie des Aliments) spécialité produits laitiers. En effet, depuis toute petite je suis plongée dans le métier de fromager mon père étant lui-même fromager à Passavant et je me suis gentiment sentie attirée par la filière. Même si cela ne m'a pas paru une évidence dès le début, je suis aujourd'hui sûre du chemin sur lequel je m'aventure.
Ces quatre jours au Salon de l'agriculture sont pour moi une nouvelle expérience, une opportunité que je ne voulais pas manquer. En effet je suis assoiffée de découvertes, de nouvelles rencontres, j'aimerais en apprendre le plus possible en tout point sur cette filière laitière."

"Je m’appelle Léa TAILLARD, j’ai 19 ans et je viens du Russey, un village du Haut-Doubs.
Passionnée depuis ma plus tendre enfance par les animaux, plus particulièrement les chevaux je me suis orientée vers une voie scolaire qui tourne autour de cette passion. Tout d’abord j’ai réalisé un bac STAV (Science et Technologie de l’Agronomie et du Vivant) à Dannemarie-sur-Crête.
Après l’obtention de ce dernier, je me suis tournée vers un BTSA STA PL (Science et Technologie des Aliments, spécialité Produit Laitier). J’ai choisi de m’orienter vers le monde de la transformation laitière car étant issue d’une zone AOP Comté je suis fière de représenter mon territoire, et d’en porter les couleurs qui me sont chères.
J’ai choisi de me présenter au Salon de l’agriculture car c’est pour moi une occasion à ne pas manquer pour en apprendre un peu plus sur ce milieu, dans d’autres conditions et vu sous un angle différent. De plus, c’est une façon pour moi de représenter mon école, et de montrer ce que j’ai acquis durant ces deux années de BTS. Et également faire découvrir à la population urbaine un monde agricole et laitier dans un cadre, des infrastructures permettant de bannir les aprioris. Souriante et volontaire j’espère être à la hauteur de ce qui m’attend, et de passer un séjour qui marquera mon esprit et celui des visiteurs."

Pour l'animation d'un stand de formation au salon, ce sont les chargés d'ingénierie des six Enil de France qui en seront chargés du 23 au 26 février. Au programme : des conférences, formations d'une vingtaine de minutes, chaque jour et plusieurs fois par jour sur des thématiques différentes.

Enfin, l'une des élèves de l'Enil de Mamirolle, Morgane Legrain, participera à la finale des Ovinpiades le 22 février. Actuellement en Licence pro' responsable d'atelier de production fromagère de Terroir à l'Eniln elle représentera la Franche-Comté aux Ovinpiades dimanche. Pour sa licence, elle est en apprentissage au Pré Verdot. Elle a gagné la finale de Torpes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Salaires des profs : 100 euros par mois de plus à partir de mai prochain pour les débutants

Le ministère de l'Education a annoncé ce lundi 16 novembre 2020 aux enseignants que le salaire des professeurs débutants allait augmenter de 100 euros nets par mois, versés sous forme de prime, à partir de mai prochain, et confirmé pour tous l'octroi d'une prime informatique de 150 euros par an.

Covid-19 et établissements scolaires : les chiffres donnés sont « une restitution fidèle et sincère de ce qui nous est transmis » (J-F Chanet)

Suite à la polémique des derniers jours (notamment Checks News dans Libération) sur les chiffres de contamination communiqués par le Ministère de l'Éducation, Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon, s'insurge ce 13 novembre 2020. Il accuse un "très mauvais procès".

Confinement#2  : la préfecture du Doubs répond à vos questions...

Vous êtes nombreux à nous envoyer vos questions. Est-il possible d'établir plusieurs attestations par jour, doit-on toujours porter le masque pour aller courir sur les berges du Doubs à Besançon, une personne asthmatique  fait-elle partie des personnes à risque ? Et pour aller s'occuper de son cheval ? La préfecture du Doubs répond à vos questions...

« Grève sanitaire » : une soixantaine de personnes s’est mobilisée à Besançon

L'intersyndicale a appelé à la manifestation ce mardi 10 novembre 2020 suite à protocole sanitaire jugé insatisfaisant. À Besançon cet après-midi, une soixantaine de personnes s’est réunie devant le rectorat. Nous avons posé quelques questions à Patrice Durand, inspecteur d'Académie du Doubs...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.16
partiellement nuageux
le 27/11 à 3h00
Vent
1.32 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
84 %

Sondage