Des tags et affiches xénophobes dans les rues de Besançon

Publié le 06/02/2011 - 17:04
Mis à jour le 06/02/2011 - 17:04

Dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 février, des affichettes à caractère xénophobe ont été apposés par le Front comtois dans certains lieux de Besançon.

En parallèle, le site du Scalp (Section carrément anti Le Pen) de Besançon a été piraté. Des tags tel que «anti antifa» ou «WP» (signifiant «White Power») ainsi que des affiches «ici c’est la Comté, pas Alger» du Front Comtois ont été apposés sur des lieux très précis de la capitale comtoise, comme la librairie associative et anarchiste l’autodidacte (d'où des membres avaient d'ailleurs effectués des saluts nazis le 20 novembre 2010) ou la casa Marulaz, des endroits fréquentés par les sympathisants de mouvements gauchistes.

Ces graffitis et affiches ont été retirés aujourd'hui à la casa Marulaz. En parallèle à ces faits, le site internet officiel du Scalp de Besançon a été piraté pendant cette même nuit, sans que des liens avec le Front Comtois aient été prouvés, même si il existe de forts soupçons.

Ainsi, des insultes, des phrases détournées et des images et vidéos ont été ajoutées ou modifiées.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Laurent Croizier veut faire du Doubs « le département pilote pour une vaccination à grande échelle »

Dans un communiqué commun du 6 janvier, Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et Cyril Moulin, Référent santé du MoDem du Doubs et président de l'Ordre des Infirmiers Comtois, proposent que le département du Doubs devienne "département pilote pour vaccination à grande échelle des personnes les plus à risque et les plus exposées".

Violences à Washington : Macron appelle à « ne rien céder » face à « la violence de quelques-uns » contre les démocraties

+ Vidéo •

"Nous ne cèderons rien à la violence de quelques-uns qui veulent remettre en cause" la démocratie, a déclaré le président français Emmanuel Macron dans une vidéo ce jeudi 6 janvier 2021, après l'intrusion de manifestants pro-Trump dans le Capitole mercredi soir à Washington.

Couvre-feu avancé à 18h : des maires perplexes

Quid de l'utilité d'avancer le couvre-feu dans 15 départements en France ? Les maires des villes concernées ont parfois du mal à comprendre en quoi avancer le couvre-feu de deux heures va réellement améliorer la situation sanitaire. De Besançon à Nancy en passant par Belfort, Metz ou Vesoul, petit d'horizon des réactions de plusieurs maires de l'est de la France.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.53
partiellement nuageux
le 16/01 à 0h00
Vent
2.55 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
99 %

Sondage