"Des vacances de malade mental" : l'Unapei appelle au boycott des produits Bel

Publié le 06/08/2012 - 18:30
Mis à jour le 07/08/2012 - 07:47

Bel est dans le collimateur de l'union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (Unapei). La fromager jurassien  offre dans ses filets de mini Babybel des tampons encreurs dont l'un affiche le slogan " Des vacances de malade mental". Réaction.

mini_babybel.jpeg
©

polémique

PUBLICITÉ

L’Unapei alertée par des adhérents choqués, a adressé un courrier au service consommateur du groupe jurassien  BEL er demande que le produit soit  retiré de la vente « sans délai« . Bel a répondu qu’il  « ne pouvait opérer au retrait immédiat de ses produits en magasin ». L’Unapei se dit choqué de ce manque de considération et « appelle au boycott des marques du groupe BEL, qui commercialise notamment les produits Leerdammer®, Kiri®, La vache qui rit®, Mini Babybel®, Boursin® etc ».

Selon BEL, il s’agit d’une maladresse et explique sur sa page Facebook que la promotion avec les tampons encreurs « s’appuie sur des jeux de mots familiers des jeunes en référence à nos 4 mascottes et ici il s’agit en l’occurrence de notre mascotte « M mental, se rapportant au fromage Emmental... »

« C’est justement contre cette stigmatisation banalisée que se bat l’Unapei depuis plus de 50 ans »   explique  Christel Prado, Présidente de l’Unapei « Un produit, surtout destiné aux enfants, ne peut véhiculer et ancrer de tel message. Je suis scandalisée que BEL transmette des valeurs discriminatoires à nos enfants sans s’excuser ni rectifier son erreur ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.65
légère pluie
le 19/10 à 0h00
Vent
1.41 m/s
Pression
1011.21 hPa
Humidité
97 %

Sondage