Alerte Témoin

Concours Pépite Tremplin : deux lauréats nationaux de l'université de Bourgogne-Franche-Comté à Paris

Publié le 15/11/2017 - 16:00
Mis à jour le 15/11/2017 - 16:02

Deux étudiants de l'université de Bourgogne-Franche-Comté sont lauréats nationaux de la 4e édition du concours Pépite Tremplin pour l'entreprenariat étudiant à Paris ce mercredi 15 novembre 2017. Ce prix a pour objectif de soutenir des projets de création d’entreprises par les étudiants et les jeunes diplômés grâce à une aide financière.

PUBLICITÉ

A l'issu de la remise du prix régional Pépite le 19 octobre dernier pour quatre lauréats issus des établissements supérieur composant l'université Bourgogne-Franche-Comté (UBFC), deux lauréats ont été sélectionnés au niveau national. Ils ont rejoint les 50 lauréats nationaux ce 15 novembre 2017 à Paris.

Voici les deux lauréats nationaux :

Valentin Lamielle : A 22 ans, ce jeune diplômé d'un DUT GEA à l'IUT Besançon-Vesoul, a créé l'application web "Lamster" rendant les échanges entre employeur et employés accessibles en ligne en temps réel. Il a débuté don activité avec "plusieurs clients dans le secteur de l'hôtelerie", nous indique-t-on.

Julien Trippard : A 24 ans et un master 2 activités physiques adaptées et santé à l'UFR Sport de l'UFC, il a cofondé "Sporthopeo", un système universel de fixation du pied sur pédale de vélo. Ce didpositif est connecté "pour assurer la collecte des données sur l'entraînement et la performance", est-il précise. La société est installée à Montbéliard.  

Les deux autres lauréats régionaux :

 Aliyasin El Ayouch, 28 ans, docteur de l’université de Franche-Comté en sciences de l'ingénieur, a effectué ses recherches dans le domaine des méta-matériaux acoustiques et du dépôt de deux brevets d’invention.Il est associé dans la création de METABSORBER, start-up qui souhaite "ramener le silence dans les villes en proposant des solutions d’isolation acoustiques", est-il indiqué.

Thibaud Simon, 25 ans, ingénieur diplômé de l’INSA de Strasbourg, cofondateur de CAP (Créateurs d’Autonomie Positive). Avec un associé, il a créé son entreprise à Dijon . CAP propose des services de formation et d’accompagnement des éco-citoyens en quête d’autonomie énergétique dans leur habitat.

Info +

  • le Prix PEPITE 2017 récompensera 53 projets choisis parmi les 150 lauréats régionaux : trois Grands Prix de 20000€, 20 prix de 10 000€ et 30 de 5000€ seront décernés par le jury.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Collège Diderot : le recteur maintiendra « en partie » les moyens alloués aux enseignants référents

Après une opération "collège mort" lundi, puis une journée de grève ce mardi, au collège Diderot à Besançon, le recteur de l'académie a convoqué la presse mardi 18 février pour y répondre et annoncer le maintien "en partie" des moyens dans cet établissement du réseau d'éducation prioritaire (REP+).

Planoise : « Collège Mort » à Diderot

Les parents n'ont pas envoyé leurs enfants au collège Diderot lundi 17 février 2020 à Besançon pour protester contre la perte des postes d'enseignants référents en éducation prioritaire renforcée (Rep+) de Planoise. Mardi, ce sont les enseignants qui seront en grève avant une marche dans les rues du quartier en fin de journée. Dans le Doubs, la baisse des moyens dans les secteurs sensibles provoque également la grogne à l'école Mandela de Bethoncourt et au Collège Lou Blazer de Montbéliard.

Baisse des dotations horaires au collège Diderot : Anne Vignot apporte son soutien au personnel

Comme nous le dénonçait le Snes FSU dans un article en date du 6 février dernier, les moyens vont baisser pour la rentrée 2020 dans les collèges et lycée. Ce 16 février 2020, Anne Vignot, candidate à l'élection municipale de Besançon, souhaite apporter son soutien aux personnels du collège Diderot.

Orientation : programme 2020 des portes ouvertes des collèges, lycées et universités en Franche-Comté…

Futurs collégiens, lycéens et étudiants doivent penser à leur avenir notamment en visitant des établissements et choisir celui qu'ils considèreront comme le meilleur… Voici le calendrier 2020 des portes ouvertes en Franche-Comté. De nombreux rendez-vous sont au programme ce samedi 15 février 2020.

« Mise à pied » d’un professeur à Dole : une mobilisation prévue mardi 18 février

Le syndicat CGT du lycée Duhamel de Dole a tenu alerter l'opinion publique le 12 février 2020  dans le cadre de la "mise à pied" d'un professeur suite à sa "participation à la contestation des épreuves d'E3C". Les organisations syndicales, SNES-FSU, Snuep-FSU, CGT Educ’Action, SUD Education, Unsa Education et SNFOLC se mobiliseront le mardi 18 février à partir de 11h45 Avenue Charles Laurent Thouverey à Dole. Pour rappel,  Une pétition a été mise en ligne.

Baisse de moyens dans les collèges et lycées : « Blanquer déclare la guerre aux pauvres ! » (Snes)

Le syndicat dénonce la baisse de moyens pour la rentrée 2020 avec 30 postes retirés dans les collèges et lycée de l'académie de Besançon. Le Snes FSU précise que les volumes de retraits d'heures les plus importants concernent les établissements technologiques et ceux situés en zone d'éducation prioritaire comme à Planoise.

Trois étudiantes de l’IUT Besançon-Vesoul s’envolent pour le Sénégal pour leur projet humanitaire et solidaire

Le 13 février 2020, Clara, Louise et Emma, trois étudiantes en deuxième année de DUT Information Communication à l'université de Franche-Comté, s'envoleront pour le Sénégal pour une semaine. Après plusieurs mois de travail, ce voyage sera l'aboutissement de leur projet tutoré commun avec cinq étudiants de l'IUT Nancy Charlemagne, au bénéfice de l'association Sénégal en Pages.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.46
légère pluie
le 19/02 à 15h00
Vent
2.94 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
75 %

Sondage