Didier Gendraud (ancien adjoint du maire) rejoint Ludovic Fagaut

Publié le 17/06/2020 - 08:45
Mis à jour le 17/06/2020 - 08:40

Ancien élu de la Ville de Besançon (pendant presque 10 ans), Didier Gendraud affirme soutenir ce 17 juin 2020 le candidat LR pour le second tour de l'élection municipale de Besançon...

Après le choix d'Alexandra Cordier de soutenir publiquement Ludovic Fagaut (la candidate avait d'abord brigué l'investiture LREM puis s'était présentée sous la liste "Ensemble", soutenue par le maire de Besançon), c'est au tour de Didier Gendraud de quitter le navire. Pour un tel revirement ?

Il s'explique : "La violence de cette campagne municipale m’a surpris et je suis resté discret ces derniers mois. Plus membre du PS depuis 2014, j’ai néanmoins été un soutien de la première heure de Nicolas Bodin, dont j’apprécie les qualités personnelles. J’ai frémi lorsque ses troupes ont décidé de faire alliance avec la liste conduite par Anne Vignot. Je craignais de voir dominer ce dogmatisme EELV que j’ai fui par le passé", explique l'ancien adjoint en indiquant que sa proposition d'accompagnement avait été rejetée.

Selon lui, la Ville de Besançon "réclame un maire qui rassemble et non qui stigmatise", est-il précisé, mais "Sans renier son passé humaniste et social, Besançon a besoin d’un renouveau", précise-t-il.

C'est dans ces termes qu'il justifie son ralliement au candidat LR : "Durant cette campagne, il a su mettre en avant les compétences de ses colistiers, j’apprécie, car je crois que seul on ne peut rien, mais qu’ensemble tout est possible. C’est donc en toute responsabilité et libre de tout engagement politique, que je lui apporte aujourd’hui mon soutien", conclut-il.

Infos +

Rappel :

Didier Gendraud a été :

  • co porteur de la liste Besançon Générations citoyennes en 2014 (6,22% au 1er Tour)
  • Adjoint au Maire de Besançon chargé de la démocratie participative de 2008 à 2014 (Société civile puis Ps en 2012)
  • Adjoint au Maire de Besançon chargé de l’université, la recherche, la vie étudiante et la coopération décentralisée de 2005 à 2008 (Les Verts)
  • Conseiller municipal délégué aux bibliothèques et archives de 2003 à 2005 (Les Verts)
Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Politique

Sondage – Êtes-vous pour ou contre le bannissement des voitures sur le pont de la République à Besançon ?

C'est une annonce de la maire de Besançon qui anime l'opinion publique depuis le 7 janvier dernier : à partir du printemps prochain, le pont de la République sera fermé à la circulation des voitures au grand dam des partisans de la voiture, mais au bonheur des associations cyclistes. Et vous, êtes-vous pour ou contre cette décision ?

Aucun pass sanitaire ne sera demandé lors des meetings politiques…

C’est une nouvelle qui va en faire grincer des dents plus d’un… Le Conseil constitutionnel (saisi par 60 députés de la France Insoumise) a validé ce vendredi 21 janvier 2022 le projet de loi concernant le pass vaccinal. Les sages ont toutefois refusé la possibilité pour les organisateurs de meetings politiques de demander un pass sanitaire aux participants.

Quatre députés du Doubs signent une tribune en faveur d’une « fin de vie libre »

Les Jeunes avec Macron (JAM) de Bourgogne-Franche-Comté ont rédigé ce mois de janvier 2022 une tribune afin de ramener dans le débat national la question du choix de la fin de vie. Fannette Charvier, Eric Alauzet, Denis Sommer et Frédéric Barbier, députés du Doubs, ont co-signé cette dernière.

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Fermeture du pont de la République aux voitures : une idée « absurde » pour les élus de Besançon maintenant

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé le 7 janvier dernier la fermeture du pont de la République à la circulation des voitures au printemps-été 2022. Une décision qualifiée d'"absurde" dans une lettre ouverte du 19 janvier écrite par Claude Varet, conseillère municipale de Besançon maintenant, qui appelle la maire à y renoncer en l'invitant à lancer "un grand chantier visant l’étude de toutes les mobilités."
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.94
ciel dégagé
le 24/01 à 18h00
Vent
0.84 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
96 %

Sondage