Alerte Témoin

Dijon : les violences de la "horde sauvage" ne resteront "pas impunies" (Castaner)

Publié le 18/06/2020 - 09:58
Mis à jour le 18/06/2020 - 09:56

Mise à jour •

Les violences commises ce weekend à Dijon à la suite d'une expédition punitive menée par des membres de la communauté tchétchène ne resteront "pas impunies", a déclaré ce mercredi 17 juin 2020 Christophe Castaner, en dénonçant une "horde sauvage".

Christophe Castaner
Christophe Castaner © Alexane Alfaro

Le ministre de l'Intérieur a affirmé qu'il avait demandé aux services de police en charge des investigations d'identifier "les auteurs de ces exactions commises dès samedi". "Ils ne resteront pas impunis", a-t-il ajouté lors des questions au gouvernement au Sénat. Il a salué l'action des forces de l'ordre et justifié la stratégie d'ordre public pour "faire en sorte qu'il n'y ait pas d'échauffourées bande contre bande". "Et encore, je ne sais pas si on peut qualifier comme ça cette horde sauvage totalement insupportable". Le Premier ministre Edouard Philippe a pointé  le danger d'un "civisme qui se dissout" à cause de ceux qui s'attaquent aux "fondements du pacte républicain", se référant aux expéditions punitives de Dijon et à la défiance contre la police dans les manifestations.

"Il n'y avait pas eu d'anticipation en matière de renseignement", a admis M. Castaner, "et pourtant les forces de sécurité intérieure qui n'étaient pas numériquement en capacité de faire face ont répondu présent". "Ce qui s'est passé est totalement inacceptable où que cela soit en France, nous ferons reculer ces pratiques de voyous", a déclaré M. Castaner, au lendemain de la visite à Dijon de son secrétaire d'Etat, Laurent Nuñez.
De son côté, le syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN-Unsa) a apporté son soutien "plein et entier" aux policiers engagés à Dijon. Il a déploré dans un communiqué "les attaques directes contre le service et les personnels du renseignement territorial, ainsi que le nombre d'agents disponibles" lors de ces "évènements graves liés à des affrontements de bandes
rivales". "Le second tour des élections municipales s'invite dans le débat à Dijon", selon le SCPN.
Le maire sortant, François Rebsamen a ces derniers jours plusieurs fois reproché au renseignement territorial son manque d'anticipation et le manque d'effectifs. "Le renseignement n'est pas une science exacte", a répondu une source policière auprès de l'AFP.  "Ça facilite les choses de dire : c'est la faute de l'Etat. Surtout en cette période électorale", a-t-elle ajouté sous couvert
d'anonymat.
Pendant quatre nuits, la cité bourguignonne a été en proie à des troubles inhabituels à la suite de l'agression le 10 juin d'un adolescent issu de la communauté tchétchène. Des expéditions punitives "totalement inédites" ont ensuite été menées ce
week-end dans le centre-ville et dans le quartier sensible des Grésilles par des membres de cette communauté, et un homme a été grièvement blessé par balles dans une pizzeria.
Après trois nuits tendues, les forces de l'ordre ont dispersé lundi soir un attroupement d'hommes cagoulés et visiblement armés voulant défendre leur quartier contre ces intrusions.

(source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura le 22 septembre

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Publiée par Jean Castex sur Vendredi 11 septembre 2020

Coronavirus : les annonces de Jean Castex à l’issue du conseil de défense

Dernier avertissement • À l'issue du Conseil de défense, le Premier ministre dévoile les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus  afin de "donner de la visibilité sur les prochaines semaines" comme le souhaite le président de la République  Emmanuel Macron au moment où les indicateurs de l'épidémie sont en hausse.

OP Véolia – Suez : le sénateur Longeot s’oppose à la fusion

Le sénateur du Doubs attire l'attention du Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance sur l'annonce d'une offre publique d'achat (OPA) de Veolia sur la totalité du capital de Suez. Jean-François Longeot met l’accent sur "la principale crainte qui reste bien le haut risque de casse sociale avec un plan social massif qui menacerait les 30 000 salariés du groupe en France".

General Electric : 89 emplois vont être supprimés à Belfort, le maire interpelle le président de la République

Mise à jour le 10 septembre • Le groupe General Electric va annoncer ce mercredi 9 septembre la suppression de plusieurs centaines d'emplois en France. À Belfort, la filière hydro (turbines et alternateurs pour les barrages hydroélectriques) verra 89 emplois supprimés. Le maire de la ville se dit "consterné" par des décisions "inadmissibles".

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     16.8
    ciel dégagé
    le 19/09 à 0h00
    Vent
    1.24 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    87 %

    Sondage