Dijon refuse que le siège du Crous s’implante à Besançon : les élus francs-comtois enragent…

Publié le 21/12/2017 - 10:41
Mis à jour le 21/03/2018 - 08:44

Le 5 octobre 2017, la ministre de l'Enseignement supérieur actait l'attribution du siège du Crous (centre régional des œuvres universitaire) de Bourgogne Franche-Comté à Besançon, agaçant au passage le maire de Dijon François  Rebsamen. Le conseil municipal de Dijon et le Département de Côte d'Or font pression actuellement auprès du gouvernement pour que le Crous revienne à Dijon…ce qui ne manque pas d'irriter les parlementaires de Franche-Comté qui ont écrit au Premier ministre et au président de la République. Le maire de Besançon dit "faire confiance au gouvernement" pour que les engagements soient respectés…

crous.jpg
© D poirier

guerre Besançon – Dijon

PUBLICITÉ

C’est un nouvel épisode dans la guerre « Besançon – Dijon ». Non contente d’avoir été nommée capitale de la Bourgogne Franche-Comté, Dijon ne semble pas avoir le sens du partage et souhaite que le gouvernement revienne sur sa décision d’attribuer à Besançon le siège du Crous d’ici 2019.

Qui sera la « capitale étudiante » ?

Le conseil municipal de Dijon a en effet voté une motion le 18 décembre 2017 pour demander au gouvernement de revenir sur sa décision. Idem du côté des élus du département de la Côte d’Or qui ont fait le souhait ce lundi de voir Dijon « Capitale étudiante ». Et ça, ça ne passe vraiment pas chez les parlementaires francs-comtois qui ont décidé d’écrire au président de la République et au Premier ministre pour faire part de leur incompréhension (voir lettres ci-dessous). « Cette volte-face constituerait plus qu’un affront à l’ex Franche-Comté et à sa capitale alors qu’une mésaventure de la même nature s’est déjà produite en mars 2016 pour l’implantation du Tribunal de commerce spécialisé (TCS). En effet, la décision de son implantation, pourtant préparée pendant plusieurs mois sur Besançon, a été modifiée en faveur de Dijon la veille de l’annonce officielle. Besançon et la Franche-Comté ne peuvent pas revivre une deuxième fois un tel revirement… »  s’inquiètent d’une même voix l’ensemble des députés francs-comtois. 

Un appel « solennel » au maintien du Crous à Besançon

Les sénateurs ont décidé également de monter au front en arguant que Besançon était le siège du rectorat de région académique et la Comue de l’université de Bourgogne Franche-Comté. « La localisation du siège du CROUS à Dijon constituerait une exception et rendrait donc vraisemblable le transfert à Dijon du siège du rectorat de région. Comme l’exception désormais créée en Normandie amènerait à penser que le siège du rectorat pourrait être à son tour transféré de Caen à Rouen. … » écrivent-ils au Premier ministre et à Frédérique Vial, ministre de l’Enseignement supérieur. « Le Président du CNOUS, Emmanuel Giannesini, a quant à lui confirmé ce lundi lors de sa visite à Besançon, avoir déjà prévu sur le budget 2018 du CNOUS une contribution de 500 000 € » pour la réhabilitation du bâtiment qui doit également abriter la Comue.

Jean-Louis Fousseret souhaite que les engagements soient « respectés »

De son côté le maire de Besançon se veut serein et prône l’équilibre des territoires. « La grande région est composée de pôles d’équilibres territoriaux (…) À Dijon, il y a la Drac; l’ARS, etc. À Besançon, nous avons le rectorat, la Comue de l’université Bourgogne Franche-Comté et par décision du 5 octobre 2017, il a été décidé que le siège Crous y serait également installé… »  précise Jean-Louis-Fousseret. « J’ai pour ma part toujours respecté les décisions d’implantation entre Besançon et Dijon. Je fais entièrement confiance au gouvernement pour que les équilibres et les engagements soient respectés… »

Info + 

Les signataires

  • Martial Bourquin, Senateur du Doubs
  • Jean-François Longeot, Senateur du Doubs
  • Michel Raison, Senateur de Haute-Saone
  • Sylvie Vermeillet, Senatrice du Jura
  • Jacques Grosperrin, Senateur Du Doubs
  • Alain Joyandet, Senateur de Haute-Saone
  • Marie-Christine Chauvin, Senatrice du Jura
  • Cedric Perrin, Senateur du Territoire de Belfort 
  • Fanette Charvier, Députée du Doubs
  • Annie Genevard, Députée du Doubs
  • Danielle Brulebois, Députée du Jura
  • Marie-Christine Dalloz, Députée du Jura
  • Barbara Bessot-Ballot, Députée de Haute-Saône
  • Éric Alauzet, Député du Doubs
  • Frédéric Barbier, Député du Doubs
  • Denis Sommer, Député du Doubs
  • Jean-Marie Sermier, Député du Doubs
  • Christophe Lejeune, Député de Haute-Saône
  • Michel Zumkeller, Député du Territoire de Belfort
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

900 étudiants engagés dans des actions pour la santé en Franche-Comté

Piloté par l’ARS Bourgogne Franche-Comté, l’Université de Franche-Comté et le Rectorat de Besançon, le service sanitaire des étudiants en santé vise à former les futurs professionnels de santé aux enjeux de la prévention primaire. Cette année 2019, ce sont près de 900 étudiants en santé qui interviennent auprès de la population franc-comtoise pour promouvoir les comportements favorables à la santé.

Le Master 2 Droit du numérique de l’Université de Franche-Comté labellisé SecNumedu…

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) vient d’attribuer son label SecNumedu au Master 2 Droit du numérique, parcours cyberveille, cyberdéfense, cybersécurité de l’Université de Franche-Comté. C’est la première formation juridique en France à obtenir ce label habituellement réservé aux formations du numérique et de l’informatique.

« Il y avait bien une intention d’empêcher les élèves à manifester » (père d’une élève du collège Victor-Hugo )

Témoignage • Vendredi 15 mars 2019, la journée de mobilisation internationale des jeunes, collégiens, lycéens, étudiants pour le climat a mobilisé près de 1200 personnes à Besançon. Le principal du collège Victor Hugo à Besançon aurait menacé de punir les élèves s'ils n'étaient pas en cours "pour motif politique". Une information que ce dernier dément formellement, "c'est absolument faux !" nous précisait-il en fin de journée. Ce n'est pourtant pas l'avis d'un parent d'élèves qui a souhaité témoigner…

Journée portes ouvertes des CFA de Bourgogne-Franche-Comté ce samedi

Portes ouvertes samedi 16 mars • 48 centres de formations des apprentis de Bourgogne Franche-Comté ouvrent leurs portes sur un total de 115 sites pour la 8e édition des portes ouvertes des CFA. Pour les jeunes de 16 à 30 ans ( et plus 26 ans...), l'apprentissage peut-être plus que jamais une solution idéale pour entrer dans la vie active : aujourd'hui dans la région, 400 offres de contrat en apprentissage sont disponibles

2 heures de colle pour manifester pour le climat : il n’en a jamais été question selon le principal du collège Victor Hugo

Mise à jour • Ce vendredi 15 mars 2019 est une la journée de mobilisation internationale des jeunes, collégiens, lycéens, étudiants… pour le climat. Si nombreux sont celles et ceux à soutenir cette mobilisation, le principal du collège Victor Hugo à Besançon aurait menacé de punir les élèves s'ils ne sont pas en cours "pour motif politique". Une information que ce dernier dément formellement, "c'est absolument faux !" nous précise-t-il.

Mobilisation pour le climat ce vendredi à Besançon : les étudiant(e)s dispensés de cours par le président de l’université de Franche-Comté

L'Association Solidaire de défense des Étudiants (ASDE du syndicat SUD Soldaires Etudiant.es ) appelle à la mobilisation ce 15 mars 2019 à 10h00 Place de la Révolution à Besançon. Un arrêté a été pris par Jacques Bahi, président de l'université, afin de "dispenser d'obligation d'assiduité" les étudiants dans le cadre de la manifestation. Des marches pour le climat sont attendues dans toute la France ce vendredi et samedi.

Université de Bourgogne Franche-Comté : l’I-Site, pour une université fédérale unique en France

VIDEO • Après quatre mois de travail intensif, les sept établissements* de la communauté d'universités et d'établissements (COMUE) Université de Bourgogne Franche-Comté ont envoyé un plan d'action dans le cadre de l'I-Site à la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche le 13 mars 2019. Objectif : devenir une université fédérale, un modèle unique en France, coordonnant les établissements membres.

Réforme du lycée : Des choix » « plus larges » pour « plus d’approfondissement », selon Michel Mazaudier, inspecteur d’académie

Alors que le comité technique académique (CTA) du 11 mars 2019 ne s’est pas tenu du fait du boycott de la CFDT et de la FSU, le rectorat de Besançon a tenu à tenir une conférence de presse ce mercredi afin d'évoquer la réforme du lycée et les transformations de la voie professionnelle.

Mobilisation des enseignants du premier degré ce mercredi à Besançon

Le syndicat SNUipp-FSU a appellé les enseignants du premier degré du département du Doubs à se rassembler devant la Direction des services départementaux de l'Éducation nationale (DSDEN) à Besançon à partir de 11h00 ce mercredi 13 mars 2019 afin de protester contre la loi Blanquer. Cette dernière est vivement critiquée depuis plusieurs mois par les enseignants du premier et du second degré.

L’Institution Notre-Dame Saint-Jean à Besançon ouvre ses portes samedi 16 mars !

Publi-info • L’Institution Notre-Dame Saint-Jean à Besançon vous ouvre ses portes le samedi 16 mars 2019 ! Inscrite dans l’innovation pédagogique et numérique, l’Institution Notre-Dame Saint-Jean veille au développement et au bien-être de ses élèves. C’est l’occasion pour vous de venir découvrir ses cinq établissements où les élèves sont accueillis dès l’âge de 2 ans et sont accompagnés jusqu’à Bac+3.

Besançon : découvrez le groupe scolaire Ste Famille Ste Ursule lors de ses portes ouvertes !

Publi-info • Le groupe scolaire Ste Famille | Ste Ursule à Besançon ouvre ses portes au public samedi 16 mars 2019 de 9 heures à 13 heures pour vous faire découvrir son école maternelle et primaire, son collège, sa résidence, mais aussi son centre de formation continue. L’occasion de visiter les lieux, mais aussi de rencontrer le corps enseignant et administratif.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.13
ciel dégagé
le 21/03 à 3h00
Vent
2.41 m/s
Pression
1033.17 hPa
Humidité
83 %

Sondage