Doubs : face à la vague de froid, la préfecture met en place plusieurs mesures

Publié le 17/12/2022 - 19:17
Mis à jour le 17/12/2022 - 19:24

Comme la quasi-totalité du territoire national, le Doubs connaît actuellement une baisse importante des températures diurnes et nocturnes. Face à la vague de froid qui touche le département, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a décidé, à compter du 17 décembre 2022, de mettre en place plusieurs mesures.

 © AA
© AA

Quinze places supplémentaires sont notamment ouvertes dans le Doubs afin de permettre aux personnes les plus isolées, démunies et/ou fragiles de faire face à la baisse des températures.

Au-delà de l’augmentation des capacités d’hébergement, le renfort hivernal induit également le renforcement de la veille sociale qui se traduit par la mobilisation accrue des équipes de bénévoles dans les accueils de jour ainsi que des équipes du 115.

Les maraudes réalisées par les associations sont également renforcées.

Enfin, Jean-François Colombet a demandé, conformément aux instructions du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, "la plus grande vigilance aux services de sécurité et de secours (gendarmerie, polices nationale et municipale, service départemental d’incendie et de secours) lors des patrouilles afin de signaler et d’aider les personnes en grande difficulté".

Appel à la vigilance et à la solidarité

"Veiller aux plus fragiles d’entre nous est un devoir citoyen", souligne la préfecture, dans son communiqué. "Il convient de rappeler quelques réflexes et comportements qu’il est nécessaire d’adopter pendant cette période de grand froid si vous vous trouvez en présence d’une personne en difficulté" :

  • Composer le numéro d’appel gratuit 115 : "soyez précis dans le signalement de la personne (adresse et difficultés repérées)" ;
  • "Si la personne apparaît en détresse physique immédiate, signalez-le au numéro 15 (urgences médicales) ; ne laissez pas la personne seule et attendez avec elle les secours."

"C’est grâce à la bienveillance et la vigilance de chacun que chaque année des personnes sont secourues et peuvent être mises à l’abri et le cas échéant, orientées vers des dispositifs d’accompagnement mis en œuvre par les services de l’État et ses partenaires", conclut la préfecture.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Bouge ton coQ recherche de nouvelles épiceries participatives en Bourgogne-Franche-Comté

Après l'ouverture de six premières épiceries participatives en région Bourgogne-Franche-Comté, le mouvement citoyen Bouge ton coQ lance du 1er au 28 février un troisième appel à candidatures. Une phase de réunions publiques sera organisée dans chaque commune du 15 mars au 15 mai 2023.

La préfecture du Doubs signe un pacte pour aider les jeunes de Planoise

mobilisation planoise • Ce mardi 31 janvier, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet s'est réuni aux côtés d'élus pour signer un pacte d'émancipation destiné aux jeunes du quartier de Planoise à Besançon. L'objectif : les aider à construire un avenir plus stable à l'aide d'une trentaine d'actions concrètes.    

Solidarité et éducation à la citoyenneté : 15.000€ pour des projets associatifs à Besançon

APPEL À PROJETS • La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d'éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d'un appel à projets. 

Vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté : 87.000 étudiants interrogés pour créer " une véritable boussole "

Dans le cadre de la première conférence territoriale de la vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté qui s’est déroulée lundi 30 janvier à Dijon, les résultats d’une vaste concertation inédite en France réalisée auprès de 11.500 étudiants dans un premier temps (sur les 87.000 étudiants) ont été dévoilés par Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique de Bourgogne Franche-Comté.

Morts solitaires : le bilan glaçant des Petits Frères des Pauvres

Dans un communiqué du 30 janvier 2023, les Petits Frères des Pauvres alertent sur ces morts solitaires que l’association recense chaque année en l’absence de statistiques. C’est la conséquence la plus extrême de l’isolement croissant des personnes âgées, tout particulièrement de celles en situation de "mort sociale", sans liens avec famille, amis, voisinage ou tissu associatif.

72,12 millions d’euros pour accélérer la transition écologique dans les territoires de Bourgogne-Franche-Comté

Annoncé le 27 août 2022 par la Première ministre Élisabeth Borne et effectif depuis début janvier 2023, le Fonds vert est doté au plan national de 2 milliards d’euros, dont une enveloppe pour la région Bourgogne- Franche-Comté de 72,12 M€.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.86
nuageux
le 04/02 à 21h00
Vent
2.39 m/s
Pression
1036 hPa
Humidité
94 %