Doubs: un nouveau leader pour l'opposition départementale ?

Publié le 20/03/2008 - 21:49
Mis à jour le 20/03/2008 - 21:49

Yannick Dessent, nouveau chef d'opposition : un choix assez surprenant.

La défaite de Jacques Grosperrin et les erreurs de stratégie électorale semblent avoir déjà des répercussions au sein de l\'opposition départementale.
En effet, jeudi matin, ce n\'est pas le président de Doubs Avenir, le conseiller général d\'Ornans Jean-François Longeot, qui s\'est porté candidat face à Claude Jeannerot (PS), mais bien le conseiller général de Roulans, Yannick Dessent, ex-RPR, ex-UMP devenu Parti Radical Valoisien.
Si Jean-François Longeot a su tirer les leçons des résultats de dimanche, il semble que ce n\'est pas le cas pour Yannick Dessent pourtant instigateur lui aussi de la dernière campagne cantonale vouée à l\'échec.
Rappelons tout de même qu\'Yves Dessent ne s\'est pas représenté dans sa commune de Laissey, perdant ainsi sa présidence de la communauté de communes de Vaîte-Aigremont officiellement pour retrouver du temps libre, la réalité étant toute autre, les nombreuses contestations locales ces dernières années lui augurant sans doute une défaite.
Une nouvelle dynamique serait plus favorablement portée par Christine Bouquin, réélue sur le canton de Maîche dès le 1er tour, et Annick Jacquemet, réélue sur le canton de Boussières... Dans le Doubs, la femme n\'est-elle pas l\'avenir de l\'homme ?

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.36
ciel dégagé
le 30/11 à 18h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
91 %

Sondage