DSK mis en examen: la « tristesse » de Moscovici est « indécente »

Publié le 28/03/2012 - 19:20
Mis à jour le 28/03/2012 - 19:21

La députée (UMP) du Nord Françoise Hostalier a estimé mercredi "indécente" la "tristesse" exprimée par Pierre Moscovici, le directeur de campagne de François Hollande, à la suite de la mise en examen de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Carlton de Lille.

carlton

PUBLICITÉ

« Je suis extrêmement étonnée des propos tenus » par M. Moscovici, affirme-t-elle dans un communiqué. « Il m’apparaît totalement indécent que le PS continue à soutenir un tel personnage. C’est oublier que DSK s’est comporté de manière totalement choquante vis-à-vis des femmes » et a été, « faut-il le rappeler, couvert par le PS et étouffé par le candidat François Hollande », estime-t-elle.

« C’est de la tristesse que chacun ressent pour Dominique Strauss-Kahn qui a été à nos côtés, pendant si longtemps, un acteur important de la vie politique. Maintenant c’est à la justice de faire son travail », avait déclaré mardi Pierre Moscovici, qui était proche de l’ancien directeur du FMI.

DSK a été mis en examen lundi pour « proxénétisme aggravé en bande organisée » et placé sous contrôle judiciaire. Ses avocats ont annoncé leur intention de faire appel.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.75
légère pluie
le 19/05 à 21h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1006.56 hPa
Humidité
96 %

Sondage