Ecole d'Arènes: les études payantes des Francas ne font pas l'unanimité

Publié le 06/02/2010 - 08:57
Mis à jour le 06/02/2010 - 08:57

En colère.... Lorsque l'on est école "pilote" il faut faire attention aux "contraventions "..... comme en voiture sur la voie publique....en effet les parents de l'école d'arènes qui utilisent la "voie d'étude du soir" pour leurs bambins se sont fait "flasher"par les francas et ont l'obligation de payer pour la garde du soir!

PUBLICITÉ

"Seule école sur Besançon pour cette pratique… d’ailleurs y a t il eu un appel d’offre pour que les francas encadrent ces temps de loisirs au sein de nos écoles laïques… Il serait peut être bon d’avoir une alternative garderie francas payante ou garderie traditionnelle ( étude ) gratuite …, le choix dans une démocratie…. ça dit quelques chose à quelqu’un…

Mieux lorsque les parents concernés par la garderie se mobilisent pour tenter de ne plus être "pris en otage" par les francas,…. c’est les parents NON concernés ( qui ne laissent pas leurs enfants à la garderie) qui se font l’avocat du diable… je propose que ce soit eux aussi qui règlent nos factures garderies, ou qu’ils ou elles s’occupent de leurs tricots…. Belle initiative ces temps d’animations…, par un organisme extérieur "peu coté" dans les milieu de l’animation il y a encore une dizaine d’année, combien de fois j’ai entendu, "non je mets pas mes enfants chez les francas"…. et là pas le choix; et en plus payant…. dans une école d’un quartier populaire …

Pourquoi pas Helvétie pour initier un projet "pilote", c’est la crème des écoles primaires à écouter les bruits qui court… et à voir les voitures qui s’y arrêtent le matin, le règlement de la garderie, même symbolique , ne devrait pas poser problème! Pour les prises d’otages d’habitude ne choisit on pas des personnes qui ont des relations friquées…? Belle exemple de réussite cette mesure! Quel en était l’objectif?… trouver un palliatif pour que ces organismes continuent à fonctionner alors que l’état allège leur financement….c’est donc la commune qui compense ces financements par le porte monnaie des parents d’élèves…? beau soutien municipal, et belle jonglerie politique!

J’en fait de même….mais au bout du compte encore une fois les décideurs ne sont pas les payeurs ! Et l’unité des parents d’élèves d’arènes est au beau fixe avec deux clans….merci pour cette bonne ambiance, la vie est trop simple actuellement, mettons un peu de piment, et virons le beurre des épinards… Liberté, égalité, fraternité…tout l’inverse ! merci"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

carte scolaire • Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l'inspecteur d'académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

8.900 élèves (3.400 en maternelle et 5.500 en école élémentaire) ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon. Des effectifs stables et une rentrée sereine malgré le manque places toujours problématique dans les cantines de la ville. Des études sont en cours pour augmenter la capacité de production et d'accueil...

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, les vice-présidents et les conseillers régionaux délégués, se sont déplacés dans huit lycées pour marquer le début de la nouvelle année scolaire. Ce lundi 2 septembre 2019, nous nous sommes rendus au lycée professionnel Condé à Besançon.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.55
peu nuageux
le 17/09 à 18h00
Vent
2.83 m/s
Pression
1019.62 hPa
Humidité
70 %

Sondage