Suspension des travaux aux Vaîtes : les réactions

Publié le 09/05/2019 - 10:30
Mis à jour le 09/05/2019 - 10:05

MIS A JOUR •

Lundi 6 mai 2019 dernier, le tribunal administratif a suspendu les travaux aux Vaîtes. Si du côté de Territoire 25, la décision est mal passée, les opposant au projet quant à eux se réjouissent...

©Ville de Besançon ©
©Ville de Besançon ©

D'abord l'association Le Jardin des Vaîtes, qui avait porté le recours auprès du tribunal, et pour qui cette décision « est un rappel à l'ordre local : : il n'y a pas d'intérêt public majeur à détruire des habitats d'espèces protégées pour construire des logements déjà en surnombre dans une ville à la population stable. ». Elle profite de l'occasion pour appeler « la municipalité à rediscuter son projet dans le prisme de l'écologie. »

La France Insoumise, qui « salue avec joie cette victoire » et « réaffirme son soutien » à l'association ; et fusille la municipalité qui « s'entête de manière incompréhensible dans un projet d’arrière garde, à l’heure où tout nous commande de préserver la biodiversité et les éléments de fraîcheur au cœur des villes […] au mépris de l'intérêt général.»

Le collectif d'Alternatiba Besançon "se réjouit" de la décision et "se félicite "qu’enfin les préconisations et alertes des scientifiques se traduisent dans la réel et plus seulement dans les discours » ; il regrette cependant que « les responsables politiques peinent encore à prendre des décisions face aux changements du monde. »

Jacques Grosperrin, sénateur du Doubs et président LR au conseil municipal, souligne "l'acharnement incompréhensible de la municipalité" et le "paradoxe du projet d'éco-quartier, amené à supprimer de terres agricoles et des espaces naturels" ; il réaffirme que le projet est "nuisible" et prône de se "ranger à cette sage décision de justice" et de "corriger le projet en renouant le dialogue avec les habitants du quartier."

L'Intergroupe pour un groupe de travail citoyen

Enfin, l'Intergroupe de la Ville de Besançon rappelle que si elle n'a « aucune légitimité à commenter ce jugement », elle peut en revanche « inviter à la mise en place d'un groupe de travail où les citoyens participeraient afin d'analyser les enjeux. »

2 Commentaires

Une chose à préciser : Les travaux avaient commencés et sont stoppés et c'est encore de l'argent balancé par la fenêtre que les Bisonins se sont fait prélevés sur leurs impôts antérieurs ou futurs
Publié le 9 mai 2019 à 05h51 par Pascal Carry • Membre
Il apparaît que Besançon est sortie de la loi Pinel, donc il n'y a objectivement pas d'urgence à Besançon en matière de logements. Ce que les statistiques montraient depuis quelques années déjà. En revanche, la lutte pour la protection de la nature et de l'environnement est une priorité absolue et urgente. Il faut préserver nos espèces, notre nature, c'est vital. A bon entendeur...
Publié le 8 mai 2019 à 17h19 par vaîtoise • Membre

2 commentaires

Laisser un commentaire

Société

Attaques de troupeaux : des mesures renforcées pour 23 communes du Doubs

Joël Mathurin, le préfet du Doubs, a pris un nouvel arrêté ce mois de janvier 2021 afin de mieux protéger les éleveurs suite aux différentes attaques de troupeaux survenues dans la région. Tout le département est concerné mais les mesures sont renforcées pour 23 communes. Voici tout ce qu'il faut savoir...

« Dijon veut tout pour elle » : une pétition pour « faire renaître la Franche-Comté »

Début janvier 2021, une pétition est en ligne dans le but de "faire renaître la Franche-Comté". Parmi ses instigateurs, des personnes souhaitant garder l'anonymat qui ont toutefois des liens directs et indirects avec la majorité de la Région Bourgogne Franche-Comté, dont des "hauts fonctionnaires".

Pour se rendre à leur travail proche de chez eux, les habitants de Bourgogne Franche-Comté utilisent majoritairement la voiture

ETUDE INSEE • Pour se rendre à son travail, un habitant sur trois de Bourgogne Franche-Comté parcourt au maximum 5 kilomètres. Malgré tout, l’usage de la voiture reste majoritaire, suivi des modes doux selon une étude de l’Insee parue le 26 janvier 2021.

Couverture mobile 4G : 64 sites priorisés en Bourgogne Franche-Comté

Dans le cadre du "New Deal Mobile" (accord signé entre Gouvernement, l'Arcep, et les opérateurs mobiles en janvier 2018 visant à généraliser la couverture mobile en France), 64 nouveaux sites ont été désignés comme non (où mal) couverts en téléphonie mobile en Bourgogne Franche-Comté. Une couverture 4G leur sera fourni au plus tard dans les 24 mois.

Sondage – Pensez-vous partir à la montagne pendant les vacances de février ?

Les nouveaux variants de la covid-19, un possible reconfinement et pas de réouverture des remontées mécaniques des stations de ski prévue n'encouragent pas les Françaises et les Français à prévoir des vacances au ski en février prochain. Pour autant, certains gardent la ferme intention d'y aller pour se promener, changer d'air, tester la raquette... Et vous, pensez-vous partir à la montagne pendant les vacances de février ? C'est notre sondage de la semaine...
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.19
légère pluie
le 28/01 à 18h00
Vent
5.56 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
97 %

Sondage