Education : Annie Genevard réagit à l'enquête PISA

Publié le 08/12/2016 - 17:25
Mis à jour le 08/12/2016 - 17:25

L'OCDE a publié ce mardi 6 décembre 2016 une nouvelle enquête PISA, testant les performances des systèmes scolaires du monde entier. La France se situe à la 26ème place sur 72 pays. "Une place très moyenne pour la 5ème puissance mondiale" selon Annie Genevard, députée-maire LR de Morteau.

cassemblee_nationale-2014_a_inscrire_en_cas_dutilisation.jpg
© DR
PUBLICITÉ

La France n’a pas connu son « choc PISA« 

Pour l’élue locale, également secrétaire générale adjoint du parti : « Contrairement à ce qu’affirme Najat Vallaud-Belkacem et à ce qui s’est passé en Allemagne, la France n’a pas connu son « choc PISA ». Elle n’apparaît dans aucun top 10 des pays les meilleurs en sciences (26ème), en compréhension de l’écrit (19ème) et en mathématiques (26ème)« .  

Selon Annie Genevard, il y a donc « urgence » à revenir à une politique éducative centrée sur la transmission des savoirs fondamentaux : lire, écrire, compter, calculer et connaître l’histoire de son pays. « C’est là que réside le moyen le plus efficace de réduire les inégalités sociales » conclue Annie Genevard.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.97
ciel dégagé
le 26/05 à 3h00
Vent
0.61 m/s
Pression
1019.16 hPa
Humidité
97 %

Sondage