EELV: des journées de jeûne contre l’arme nucléaire

Publié le 03/07/2012 - 18:18
Mis à jour le 03/07/2012 - 18:32

Pour appuyer sa demande d’un référendum sur le désarmement nucléaire, Europe Ecologie Les Verts Franche-Comté soutient la chaîne du jeûne initiée dans la région par Antoinette Gillet, ancienne vice-présidente du conseil régional.

référendum

« J’ai voté Hollande, mais ce n’est pas un blanc-seing. On ne dit pas amen a tout », a expliqué cet après-midi à Besançon Antoinette Gillet à propos des choix budgétaires en faveur de l’armement nucléaire qui représente « au minimum trois milliards d’euros par an ».

C’est par la mise en place d’une chaîne du jeûne, une personne par jour jusqu’au 6 août, que les militants écologistes escomptent obtenir l’organisation d’un référendum. « Il n’y a pas de combat plus urgent », a relevé François Mandil. Le jeûne se poursuivra du 6 au 9 août à Paris au Mur de la Paix près de la Tour Eiffel en souvenir des victimes de Hiroshima et Nagasaki.

Antoinette Gillet a qualifié l’armement nucléaire de « bagatelle inutile ». « C’est puéril et ça ressemble au jeu des petits garçons », a-t-elle poursuivi en comptant sur le côté « rebelle » des Francs-Comtois pour faire de la résistance civique face aux ogives nucléaires que le PS n’a pas l’intention de remettre en cause.

S’INSCRIRE http://doodle.com/stgm38u9zn9s9ync

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Régionales : Denis Thuriot (LREM) se maintient pour le second tour

Mise à jour • Le candidat de la majorité présidentielle arrivé en quatrième position du 1er tour des élections régionales en Bourgogne Franche-Comté avec 11,7 % des voix a décidé de maintenir sa liste "La Région partout et pour tous " pour le second tour du dimanche 27 juin 2021. Une décision qui ouvre la voie à une quadrangulaire.

La droite en passe de conserver la grande majorité des départements en Bourgogne-Franche-Comté

Départementales 2021 • La prime aux sortants a fonctionné en Bourgogne-Franche-Comté où la droite, qui détient six des huit départements de la région, est en bonne position pour conserver la majorité des conseils départementaux dans son escarcelle, avec un vote RN globalement en baisse.

Régionales : chute de la participation, les sortants bien placés

Quel crédit accorder et quelles conclusions tirer d''élections alors que moins d'un seul électeur sur trois en France s'est exprimé dans les urnes ? Jamais les Français n'ont autant boudé une élection dimanche au  premier tour des régionales et départementales, marqué par la solidité des présidents de région sortants et un résultat loin des espérances pour le Rassemblement national.

Régionales et départementales : vivez en direct la soirée électorale

Ce premier tour de ces élections régionales et départementales a été marqué par une très forte abstention de 69,3% en Bourgogne Franche-Comté. Selon les premières estimations, Marie-Guite Dufay (PS) créé la surprise. Elle serait en tête du scrutin devant le RN de Julien Odoul (23,8%), de Gille Platret (Union de la droite) à 20,9% et Denis Thuriot (LREM) à 12,7%. Stéphanie Modde (EELV) frôlerait les 10% et pourrait se maintenir pour le second tour.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.76
légère pluie
le 21/06 à 21h00
Vent
1.41 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
100 %

Sondage