Alerte Témoin

EELV-PS : une grand-messe de réconciliation avant la bataille

Publié le 06/06/2012 - 23:53
Mis à jour le 07/06/2012 - 10:51

Le meeting en commun, Alauzet et Romagnan, a réuni quelque 450 personnes mercredi soir au Kursaal à Besançon. Après les invectives et les menaces de dissidences, il fallait bien une grand-messe de réconciliation à quelques jours du premier tour des législatives. Jean-Louis Fousseret et Yves-Michel Dahoui étaient sagement assis au premier rang.

législatives 2012

« Quel plaisir de se retrouver… Nous célèbrerons bientôt ici l’élection de deux députés de gauche », a lancé Jean-Louis Fousseret sans broncher en ouverture du meeting de soutien aux candidats Barbara Romagnan (PS soutenu par EELV) à Besançon-ouest et à Eric Alauzet (EELV soutenu par le PS) à Besançon-est.

Quand on se souvient de l’acharnement dont a fait preuve le maire de Besançon pour se présenter dans cette dernière circonscription malgré l’accord national la réservant à un écologiste, on a du mal à croire à la sincérité des retrouvailles. Sans oublier les propos virulents tenus par son adjoint à la culture, Yves-Michel Dahoui, à propos de la loyauté des Verts au sein de la majorité municipale.

Barbara Romagnan a estimé que l’alliance entre EELV et le PS correspond à « une orientation stratégique, ce n’est pas seulement une adhésion de voix ».

« Socialistes et écologistes, nous voilà tous réunis pour le meilleur », a renchéri Eric Alauzet. Et, de peur de gâcher la soirée il a rassuré : « Je ne vous fais pas le débat du nucléaire, je vous rassure ».

« A cause de l’accord national, certains ont vu leur projet contrarié, mais la plupart ont choisi de jouer collectif. C’est difficile, mais ils l’ont fait dignement, aujourd’hui on peut aussi les applaudir », a invité Laurence Rossignol, sénatrice et secrétaire national du PS à l’environnement. Jean-Louis Fousseret et Yves-Michel Dahoui sont restés bras croisés…

C’est Dominique Voynet, ancienne ministre de l'Environnement, qui a clos les interventions en insistant sur le patrimoine commun de la gauche qui « vibre de toutes les couleurs ». « Si on pensait tous la même chose, on serait dans le même parti depuis longtemps », a-t-elle fait valoir.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sénatoriales en Bourgogne-Franche-Comté : prime au sortant…

Physionomie région • Sur 14 sièges à pourvoir, les 10 sénateurs sortants qui se représentaient ont tous été réélus (1 LREM, 5 LR, 2 UDI, 1 DVD, 1 PS). Le patron des sénateurs LREM François Patriat et le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne ont été élus sénateurs dimanche, tandis que les 10 sortants qui se représentaient en Bourgogne-Franche-Comté ont été réélus.

Sénatoriales 2020 : trois sénateurs réélus en Côte d’Or

1.638 grands électeurs étaient invités à voter dans le département du Doubs pour élire trois  nouveaux sénateurs et départager les candidats inscrits sur six listes. Alain Houper et Anne-Catherine Loisier de la liste d'union de la droite et du centre sont réélus (701 voix - 43,37%). François Patriat conserve également son siège avec sa liste "Territoires et Liberté" (428 voix -26,6%)

Sénatoriales : Dominique Vérien (UDI) réélue. Jean-Baptiste Lemoyne (REM) passe au second tour

1.118 grands électeurs étaient invités à voter dans le département de l'Yonne pour élire deux nouveaux sénateurs et départager les sept candidats en lice. La sénatrice UDI sortante Dominique Vérien a été réélue au premier tour avec 64,04% des suffrages (698 voix). Le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne (REM) a été élu au second tour avec 52,56% des voix.

Sénatoriales 2020 : Cédric Perrin réélu dans le Territoire-de-Belfort

382 grands électeurs du Territoire de Belfort étaient appelés à voter ce dimanche 27 septembre 2020 pour renouveler le seul et unique siège de sénateur  dans le département et départager cinq candidats. Cédric Perrin, 46 ans, a été réélu avec 72,24 % des suffrages pour un deuxième mandat de sénateur.

Sénatoriales 2020 : Alain Joyandet et Olivier Rietmann (LR) élus en Haute-Saône

LR en force • Les 972 grands électeurs de Haute-Saône étaient ont voté ce dimanche 27 septembre 2020 pour deux sièges de sénateurs dans le département. 10 candidats se présentaient lors de ce scrutin majoritaire. Alain Joyandet (LR) a été réélu dès le premier avec 55,50% des suffrages (515 voix). Olivier Rietmann (LR) , maire de Jussey  a été élu au second tour avec 497 voix.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.89
nuageux
le 30/09 à 0h00
Vent
1.27 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %

Sondage