Alerte Témoin

Election présidentielle, suite et fin dimanche

Publié le 05/05/2012 - 10:02
Mis à jour le 05/05/2012 - 15:39

Demain dimanche, 823 000 Francs-Comtois seront appelés aux urnes pour conclure l’élection présidentielle dont le premier tour a eu lieu le 22 avril avec un taux de participation assez élevé de 82.81%.

dsc_7623.jpg
© carvy

urnes

Le vainqueur du combat entre Nicolas Sarkozy et François Hollande s’affichera sur les écrans dimanche 6 mai à 20h alors que tous les bureaux de vote seront fermés en Franche-Comté depuis 18h.

Au premier tour, à l’inverse du score national, c’est le président sortant qui est arrivé en tête dans la région avec 26.64% des voix contre 25.89% à son rival. François Hollande est tout de même arrivé en tête dans le Territoire de Belfort et en Haute-Saône, deux départements marqués par des scores très élevés du Front national, respectivement 23.74% et 25.12%.

Marine Le Pen a donc allègrement franchi le seuil des 20% suffrages. Avec une moyenne régionale de 21.29% des voix, Sophie Montel, responsable régionale, estime que son mouvement est passé d’un vote protestataire à un vote d’adhésion. Toujours est-il que le Front national s’est incrusté dans le paysage politique franc-comtois à un niveau jamais atteint jusque-là avec 141969 voix pour Marine Le Pen contre 94172 à son père en 2007.

S’il est difficile d’évaluer ce que feront ses électeurs au second tour, on peut avancer sans risque de se tromper que l’extrême-droite jouera les trouble-fête aux législatives dont le premier tour est prévu le 10 juin. Dans huit des neuf circonscriptions que comptent la Haute-Saône, le Territoire de Belfort et le Doubs, Marine Le Pen a dépassé le seuil des 12,5% des inscrits nécessaires pour rester en lice au second tour des législatives. Le nombre de triangulaires risque donc d’augmenter sensiblement au plus grand dam de la droite traditionnelle.

En attendant, en Franche-Comté comme ailleurs, le résultat du 6 mai reposera essentiellement sur les reports du Front national et du Modem. Sans ces deux partis le rapport de force du premier tour dans la région est nettement favorable à François Hollande qui comptabilise un total de 41.37% de voix de gauche, alors que son concurrent n’arrive qu’à 28,64% des suffrages à droite avec ceux de Nicolas Dupont-Aignan. Même si Nicolas Sarkozy était assuré de pouvoir compter sur les deux tiers des voix de marine Le Pen et de la moitié des voix de François Bayrou, il n’atteindrait dimanche que 47,17% des suffrages en Franche-Comté.

Les résultats du premier tour en Franche-Comté

Nicolas Sarkozy 26.64%, François Hollande 25.89%, Marine Le Pen 21.29%, Jean-Luc Mélenchon 11.09%, François Bayrou 8.73%, Eva Joly 2.16%, Nicolas Dupont Aignan 1.98%, Philippe Poutou 1.27%, Nathalie Arthaud 0.69% et Jacques Cheminade 0.27%.

Les résultats du second tour de 2007 en Franche-Comté

Nicolas Sarkozy 55.51%, Ségolène Royal 44.49%.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura le 22 septembre

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Publiée par Jean Castex sur Vendredi 11 septembre 2020

Coronavirus : les annonces de Jean Castex à l’issue du conseil de défense

Dernier avertissement • À l'issue du Conseil de défense, le Premier ministre dévoile les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus  afin de "donner de la visibilité sur les prochaines semaines" comme le souhaite le président de la République  Emmanuel Macron au moment où les indicateurs de l'épidémie sont en hausse.

OP Véolia – Suez : le sénateur Longeot s’oppose à la fusion

Le sénateur du Doubs attire l'attention du Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance sur l'annonce d'une offre publique d'achat (OPA) de Veolia sur la totalité du capital de Suez. Jean-François Longeot met l’accent sur "la principale crainte qui reste bien le haut risque de casse sociale avec un plan social massif qui menacerait les 30 000 salariés du groupe en France".

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     22.99
    partiellement nuageux
    le 21/09 à 15h00
    Vent
    0.61 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    56 %

    Sondage