Alerte Témoin

Électricité, gaz, livret A... : ce qui change au 1er août 2017

Publié le 31/07/2017 - 14:07
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:32

Hausse des tarifs de l'électricité, baisse des tarifs du gaz, stagnation des taux du livret A… Voici tout ce qui change à partir de ce mardi 1er août 2017 en France !

gaz_pixabay.jpg
Photo d'illustration ©Pixabay Amigos3D

Hausse des tarifs de l'électricité

Les tarifs réglementés de l'électricité par EDF à 27 millions  de foyers augmenteront de 1,7% au 1er août 2017, selon Le Parisien.

Cependant, seuls les tarifs bleus – résidentiels et professionnels – subissent cette hausse de 1,7%. Les tarifs jaunes (Corse) n'augmentent eux "que" de 0,6% et les tarifs verts baissent de 0,4%.

Il est à rappeler que ces tarifs sont revisités chaque 1er août et calculés en additionnant les coûts de l'énergie, les coûts d'acheminement et les coûts de commercialisation.

Baisse des tarifs du gaz

Une baisse moyenne de 0,8% des tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie a été annoncé par la Commission de régulation de l'énergie dans sa délibération parue au Journal Officiel.

Plus précisément, les tarifs vont baisser de 0,3% annuellement pour ceux qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson. Ceux qui l'utilisent à la fois pour la cuisson et la production d'eau chaude profiteront quant à eux d'une baisse de 0,5%. Enfin, ceux qui se chauffent au gaz bénéficieront d'une baisse de 0,8%, contre 1% pour les utilisateurs d'une petite chaufferie.

Stagnation du livret A

Le gouvernement va maintenir le taux de rémunération du livret A à 0,75% et ce jusqu'au 1er février 2018, a indiqué le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

Le gouvernement a suivi la recommandation de la Banque de France de le maintenir à son niveau historiquement bas plutôt que de le relever et ce, "dans une optique de stabilité". Bercy s'est ainsi justifié en disant "prendre en compte la diminution de l'inflation (hors tabac) en fin de semestre et la faiblesse des taux de marchés, extrêmement faibles voire négatifs pour les maturités les plus courtes."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.07
    peu nuageux
    le 04/08 à 21h00
    Vent
    1.52 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    50 %

    Sondage