Emmanuel Girod: "On est désormais la gauche"

Publié le 10/12/2008 - 18:41
Mis à jour le 10/12/2008 - 18:41

En lançant ce mercredi soir à Besançon le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Girod, également ancien du PS, a expliqué à une vingtaine de participants la nécessité de redonner des perspectives à la gauche.

PUBLICITÉ
"Le travail du dimanche, ça suffit comme ça", Face à la crise, vite le bouclier social", "Après le non, une autre Europe est possible"… Les slogans ne manquaient pas ce soir à la réunion constituve du Parti de Gauche à Besançon.

Emmanuel Girod, membre du PS pendant 10 ans et signataire de la motion Hamon comme Barbara Romagnan, a décidé de couper le cordon et de rejoindre Jean-Luc Mélenchon dont il est devenu le correspondant dans le Doubs.

"Le PS ne remplit plus ses missions, on est désormais la gauche, la gauche de rupture", a-t-il déclaré en attendant une délégation allemande de Die Linke, parti qui inspire les dissidents du PS pour avoir regroupé les plus à gauche des sociaux-démocrates et d’anciens communistes.

Quel projet? "Il s’agit d’apporter des réponses à la crise du capitalisme et à la catastrophe sociale, écologique et démocratique qu’elle entraîne en changeant radicalement de société".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.42
légère pluie
le 18/07 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1014.34 hPa
Humidité
84 %

Sondage