Alerte Témoin

Enfants fantômes à Roche-lez-Beaupré : "l'urgence au sens juridique n'est pas remplie" (FCPE)

Publié le 26/09/2018 - 08:53
Mis à jour le 26/09/2018 - 08:55

Après la fermeture d’une quatrième classe et 20 enfants « fantômes », les parents de Roche-lez-Beaupré avaient manifesté dans les rues de Besançon et s'étaient rendus au tribunal administratif de Besançon le 14 septembre dernier. Ce mercredi 26 septembre 2018, les parents d'élèves, accompagnés du syndicat FCPE, déposeront un référé suspension au tribunal.  

© FCPE
© FCPE

Voici le communiqué du syndicat FCPE :

"Le Tribunal administratif de Besançon n'a pas suivi les parents de Roche-lez-Beaupré sur le caractère d'urgence de la demande pour la prise en compte de leurs enfants fantômes.

Les parents de Roche-lez-Beaupré ont déposé vendredi 14 septembre 36 référés liberté au tribunal administratif de Besançon. Après deux semaines d'actions médiatiques, cette action était un appel au secours de parents face à la surcharge des classes (94 enfants pour 3 classes)".

"88 enfants comptés sur 94"

"Lors du comptage, le 3 septembre, en effet, seulement 88 enfants ont été comptés alors que 94 enfants étaient présents dans l'école. Concrètement, les enfants sont aujourd'hui dans des classes de 31 et 32 quant aux tout petits ils n'ont tout simplement pas été acceptés alors que l'école a une longue tradition d'accueil", précise le syndicat.

" L'urgence au sens juridique n'est pas remplie"

"La FCPE avait argumenté le fait que l'admission des enfants est de la compétence des maires et que seule la répartition des dépenses de fonctionnement est réglée par le code de l'éducation (L212-8) et que "les enfants de moins de trois ans sont comptabilisés dans les prévisions d'effectifs d'élèves pour la rentrée." (L113-1).

L'urgence au sens juridique n'est pas remplie cependant le juge des référés vient dire que les classes surchargées sont susceptibles d’avoir des conséquences, à court terme sur la qualité de l’enseignement, compte tenu notamment du matériel pédagogique existant et de la configuration matérielle des salles de classe", est-il indiqué.

"Le droit à l'éducation des 12 enfants de toute petite section est bafoué"

"Aujourd’hui, le droit à l'éducation des 12 enfants de toute petite section est bafoué, ainsi que le droit d'être scolarisé dans des conditions décentes pour les 94 enfants actuellement inscrits à l’école maternelle de Roche-lez-Beaupré, c’est pourquoi les parents de Roche-lez-Beaupré et la FCPE ont décidé de poursuivre le combat et déposeront ce mercredi 26 septembre un référé suspension au Tribunal administratif de Besançon", conclut le syndicat.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

École à la maison : distribution de matériel prévu et devoirs par courrier postal

Le premier projet est destiné à organiser une distribution sécurisée de matériels informatiques qui seraient disponibles dans les écoles et les établissements scolaires (tablettes et ordinateurs portables), en accord avec les communes, départements et régions, à partir de l’établissement scolaire qui gère l’inventaire de son stock attribuable et la liste des élèves bénéficiaires, apprend-on ce 1er avril 2020.

"Au moins, nous, c?a va"

La lecture du soir... • Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invitent tous les soirs à une petite lecture avec vos enfants. Découvrez, dans cette nouvelle histoire du soir, les conséquences du changement climatique sur les animaux et sur l'environnement..."    

Comment nous vivons l’école à la maison…

#3 • Presque trois semaines de confinement et d'école à la maison. Déjà ! Et ce n'est pas terminé. Nous, petits confinés du collège Diderot à Besançon, n'avons pas tous la même perception. Certains apprécient. D'autres beaucoup moins. Selon un sondage de nos professeurs, sur quatre classes de sixième et de troisième, même si nous parvenons à bien travailler à la maison à 66%, nous préférons à plus de 80 % travailler ... au collège !

"Le Grand Voyage" d'Éric Querelle (Odysseus)

La lecture du soir... • Durant  cette période de confinement et dans le cadre de la continuité pédagogique, l'académie de Besançon propose de renouer avec le plaisir de la lecture grâce à un rendez-vous tous les soirs : "Passeur d'histoires". Pour cette première lecture du soir, à destination des plus petits, voici "le Grand Voyage" d'une petite goutte... 

"Le Petit Confiné" : journal de bord de collégiens

Mardi 30 mars • Nous sommes les élèves de 3F et 3G du collège Diderot à Besançon. À la manière d’un journal de bord, avec l'aide de nos professeures de français, nous allons essayer pendant ce temps de confinement de vous faire part de nos réflexions, de nos humeurs et de notre quotidien de "Petit confiné". Suivez-nous !
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.93
ciel dégagé
le 06/04 à 18h00
Vent
0.25 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
58 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune