Epreuves d’EPS au bac : la FCPE du Doubs s’insurge

Publié le 17/05/2013 - 10:55
Mis à jour le 17/05/2013 - 11:38

La FCPE du Doubs n’entend pas laisser passer le fait que les élèves du lycée Cuvier de Montbéliard aient appris qu’ils avaient aussi l’épreuve orale le même jour à 14h, alors qu’ils arrivaient à 8h30 à la piscine de Vesoul pour passer l’épreuve d’EPS au bac. L’association de parents d’élèves s’étonne aussi que les lycéens de Montbéliard aient été convoqués pour cette épreuve à la piscine de… Vesoul, ce qui selon eux pénalise tant les élèves que leur famille.

pas contents

PUBLICITÉ

« En arrivant à 8h30 à la piscine de Vesoul pour leur épreuve pratique, les élèves du lycée Cuvier de Montbéliard ont appris qu’à 14h ils avaient leur épreuve orale. Certains n’auront pu passer cet oral parce qu’ils avaient prévu de rentrer en train à Montbéliard sitôt terminée l’épreuve de natation », explique la FCPE, ajoutant « Mais de qui se moque-t-on ? Depuis quand apprend-on à 8h30 qu’on a à 14h une épreuve du bac ?« 

Estimant ces pratiques inadmissibles, la FCPE « exige que les élèves qui n’auront pu présenter cette épreuve soit reconvoqués prochainement« .

L’association de parents d’élèves s’étonne que ces lycéens de Montbéliard soient convoqués pour le bac dans une piscine à Vesoul (soit à 60 km de leur lycée), argumentant : « Monsieur le recteur, vos économies ne sont pas du goût de la FCPE. Nous pouvons vous envoyer les notes de frais des jeunes et de leurs familles. Un transfert de charge ce n’est pas une économie  digne de l’école républicaine« .

Et de conclure : « Les parents FCPE ne laisseront pas leurs enfants passer le bac dans ces conditions et au final ce sont les élèves qui seront pénalisés. »

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’Université Bourgogne Franche-Comté finance 32 projets pédagogiques dans la région

L’Université Bourgogne Franche-Comté finance 32 projets pédagogiques dans la région

L'Université Bourgogne Franche-Comté (UBFC) va allouer près de 300 000 € aux équipes pédagogiques pour contribuer à la réussite des étudiants de 1e cycle de l’enseignement supérieur, à la rentrée 2019. Afin de créer une dynamique de réseau, les acteurs du projet RITM-BFC se réuniront le 27 juin 2019 à Dole (au lycée Nodier).

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

sujets et corrigés • L'oeuvre d'art, la morale, le travail, les Essais de Montaigne ou un texte de Freud... Les 554.000 candidats des bacs généraux et technologiques ont planché ce lundi 17 juin 2019 sur l'épreuve de philosophie, qui semble se dérouler normalement malgré un appel à la grève de la surveillance. Les 190.000 candidats au bac professionnel passent eux l'épreuve de français.

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Du 17 au 24 juin 2019, une série d'examens se déroulera en France. À la demande du Conseil Régional la SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté met en place le dispositif d'alerte "SNCF Special Exams". Une vigilance "accrue" sera portée sur la ponctualité de ces trains et en cas de retard une alerte sera envoyée aux académies.

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Après son discours et la visite de l'exposition "Yan Pei Ming face à Courbet", Emmanuel Macron a pris le temps de rencontrer une quinzaine d'élèves de l'école primaire Courbet et du collège Pierre Vernier d'Ornans qui ont pu lui présenter leurs travaux réalisés dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Courbet.

Une classe du lycée Pergaud, premier prix du concours « Histoires en court »

Une classe du lycée Pergaud, premier prix du concours « Histoires en court »

Les élèves de 1èreES3 du Lycée Louis Pergaud à Besançon ont reçu la première place du concours régional « Histoire(s) en court » ce mercredi 5 juin 2019, pour leur court-métrage sur une figure régionale issue de l’immigration. Ils étaient en compétition avec une vingtaine d'autres établissements de toute la Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.34
partiellement nuageux
le 19/06 à 0h00
Vent
2.14 m/s
Pression
1012.44 hPa
Humidité
74 %

Sondage