Eric Alauzet estime que les propos de Gilles Le Gendre relèvent « du second degré »

Publié le 19/12/2018 - 17:53
Mis à jour le 19/12/2018 - 18:02

Éric Alauzet, le député du Doubs, a été interviewé par une journaliste de Quotidien ce 17 décembre 2018 suite aux propos tenus par Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l'Assemblée nationale. Ils ont déclenché de vives réactions notamment suite à l'emploi de la formule "trop intelligents" pour évoquer le gouvernement et sa majorité.  

alauzet 2
© dr Quotidien
PUBLICITÉ

« Nous avons insuffisamment expliqué ce que nous faisons. Et une 2e erreur a été faite : le fait d’avoir probablement été trop intelligent, trop subtile, trop technique dans les mesures de pouvoir d’achat. Nous avons saucissonné toutes les mesures », a lancé Gilles Le Gendre sur le plateau de Public Sénat …

C’est sur ce point que la journaliste de Quotidien a interrogé Éric Alauzet. Ce dernier a expliqué « ne pas avoir entendu » ces propos et que cela « l’étonnait« . Après avoir écouté l’enregistrement de la journaliste, il en a finalement déduit que cela « était du second degré ». 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.76
légère pluie
le 19/05 à 21h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1006.56 hPa
Humidité
96 %

Sondage