ESB M, une fin en apothéose

Publié le 10/05/2013 - 23:07
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:15

Vainqueurs (27-25) de Chartres, grâce à une deuxième mi-temps enthousiasmante, les handballeurs bisontins ont offert, pour la dernière de la saison, une merveilleuse sortie à leurs anciens.

 ©
©

Handball (Pro D2)

Cette soirée-là restera gravée. Elle avait été espérée belle, elle a été merveilleuse. Et finalement, l’ESB M le méritait tant. En voyant Christophe Vichot, le président ententiste, fondre en larmes face à Clerc, Chiappini et Rilos (sans oublier A. Molinié, qui partira), on a tout de suite compris que la fin d’aventure était aussi dure qu’elle avait été belle, avant. " Vous n’étiez pas que des joueurs, vous étiez des hommes " a soufflé le président devant ces gaillards. Le summum était même atteint en voyant Nicolas Clerc, l’ambianceur, entonner un extraordinaire « Petit Papa Noël », le chant de la victoire, avant de lancer la ola pour un public conquis.

Un public qui, c’est vrai, aurait dû se pincer, en début de match, pour s’attendre à pareil scénario mémorable. Marquée par les imprécisions, l’entame n’avait pas permis de décongeler le score (1-2, 13e). En course pour la quatrième place, Chartres semblait gérer, avec l’ex-Bisontin R. Molinié (4-6, 18e). Semblait seulement… Le 5-0 orchestré par l’ESB M faisait voler en éclat des visiteurs bien nerveux (9-6, 22e puis 12-10, 30e). Dans ses buts, déjà, Brice Rilos était parti sur les bases d’un match XXL.

Rilos, ça pour une dernière !

La suite n’en était que plus belle, puisque dès le retour des vestiaires, les débats s’enflammaient (15-11, 36e puis 19-15, 43e), dans le sillage d’un A. Molinié encore à 100% (5/5). Tout devenait magnifique, avec ce kung-fu conclu par Clerc, en guise de cadeau à ses dix (si) belles saisons passées à Besançon. Le spectacle était total avec Rognon ou Tokic en contre (23-17, 48e).

Seul l’arbitrage, parfois désarmant, n’était pas à la hauteur de la fête, l’oubli d’un but bisontin à la table de marque, qui eut le don de mettre le feu aux poudres jusqu’aux derniers instants, était aussi à classer au registre des regrettables. Du coup, on eut droit à un Palais des sports chaud bouillant, avec une explosion sur un énième arrêt de Rilos (21 au total) ou sur ce but d’A. Molinié en double infériorité numérique (24-17, 49e). Une course-poursuite improbable voyait Chartres recoller. Mais un dernier de chef Rilos mettait fin au suspense, avant une fête décidément totale.

ESB M - Chartres 27 - 25

Besançon. Palais des sports. Environ 2500 spectateurs. Arbitrage de MM. Garrabos et Mangione. Mi-temps : 12-10.

ESB M :
Les gardiens : Rilos 21/44 (dont 0/5 aux penalties) en 60’ ; Gros (0/2).
Les marqueurs : Barrere 2/3, Laguillaumie 0/1, Claire 4/7 (1/2), Clerc 3/5, Portet, Chiappini 2/4, Rognon 2/3, Benga 1/5, Scotto 5/8, A. Molinié 5/5 (1/1), Col 1/4, Tokic 2/7.

Chartres :
Les gardiens : Astruc 9/23 (0/2) en 40’, Degeorges 3/16 en 20’.
Les marqueurs : Monnier 1/7, Solomon 2/2, Khabir, Foucault 7/11, R.Molinié 4/5, Pazin 0/2, Mongin 0/2, Karsenty, Cherblanc 3/4, Paillasson 2/5, Bouakaz 6/13.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les tireurs sportifs intègrent le SIA

Après son ouverture aux détenteurs chasseurs puis aux détenteurs sans titre, ce sont les tireurs sportifs qui intègrent le système d'information sur les armes (SIA) du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer ce mardi 27 février 2024.

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois de retour les 12, 13 et 14 avril

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Handball : les 8 départements de Bourgogne Franche-Comté vont s’affronter à Lons-le-Saunier

Les 24 et 25 février 2024 à Lons-le-Saunier, les huit sélections départementales de la région Bourgogne Franche-Comté s’affronteront pour tenter de remporter leur ticket qualificatif pour le tour national. 196 athlètes, 42 entraineurs, plus de 40 bénévoles et près de 200 spectateurs seront attendus au complexe du Solvan pour une compétition de haut niveau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.19
peu nuageux
le 01/03 à 0h00
Vent
1.69 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
87 %