ESBF : le second carnet de route de Raphaëlle Tervel

Publié le 12/01/2016 - 16:21
Mis à jour le 17/01/2016 - 21:06

Avant le premier match à domicile de l'année de l’ESBF, ce vendredi 15 janvier au cours duquel l'équipe bisontine affrontera ses rivales dijonnaises, son entraîneur livre ses impressions dans le cadre d'un second carnet de route. L'occasion aussi de revenir sur la trève hivernale et la préparation des championnats du monde de handball féminin.

raph_causerie.jpg
Raphaëlle Tervel coache son équipe. © ESBF

Episode 2

PUBLICITÉ

La bonne surprise de cette trêve ont été les premières sélections en équipe de France de Julie (Dazet) et Amanda (Kolczynski). Ce fût une très bonne nouvelle pour elles et pour le club. Avant tout pour elles, car c’est une très belle récompense pour leurs performances et leurs résultats en début d’année avec l’ESBF. C’était aussi une bonne chose pour le club, car cela prouve que le travail paye et cela amènera peut-être d’autres joueuses à suivre cet élan dans les mois et années à venir….

Concernant ces deux joueuses, même si finalement elles n’ont pas été sélectionnées pour les Championnats du Monde, elles sont revenues avec l’envie de faire encore plus à l’entrainement. Enfin, je pense qu’elles ont toujours une carte à jouer pour les prochains stages et les prochaines compétitions internationales, ce n’est qu’un début. De mon côté, leurs sélections n’étaient pas vraiment une surprise car je savais que le sélectionneur les suivait. Il m’avait d’ailleurs contacté 15 jours avant la diffusion de la liste et il avait fortement sous-entendu ces choix…donc je m’y attendais pas mal ! Ce fût plus une surprise pour elles que pour moi.

  • Des performances très irrégulières de grosses équipes aux Mondiaux

Ensuite, les Championnats du Monde ont eu lieu en décembre. J’ai eu l’occasion de m’y rendre pour éventuellement superviser de futures recrues et ce fût une belle opportunité pour voir un maximum de matchs (j’ai vu toutes les équipes de cette compétition, ce qui ne peut qu’être bénéfique pour le recrutement de l’année prochaine).

Concernant la compétition en elle-même, j’ai été étonné des performances très irrégulières des « grosses équipes » avec une surprise, les Pays Bas que l’on n’attendait pas aussi haut (vice-championne du monde) et une déception avec la France dont on attendait plus. La Norvège reste intouchable, la Russie a commencé fort et a baissé de niveau en fin de compétition et la Pologne a confirmé avec un effectif homogène et un état d’esprit irréprochable. Le Danemark a aussi généré des déceptions car elles jouaient à domicile…mais en général ce fût une compétition plus ouverte que d’habitude.

  • Concernant l’ESBF : »Nous avons décidé de nous attaquer à la qualification en Play-Off »

Pendant ce temps-là, à l’ESBF nous avons recommencé une nouvelle période de préparation avec beaucoup de physique. Un programme très dur avec seulement deux matchs amicaux avec à chaque fois  un objectif de travail et pas d’objectifs de résultat. Le programme de décembre a été très dur pour nos joueuses mais les filles ont bien encaissées et ont profité d’une mini pause de noël avant la reprise.

Cette fin d’année 2015 nous a permis de faire le point sur nos objectifs. Le maintien étant assuré, et les résultats de 2015 ayant été très satisfaisants, nous avons décidé de nous attaquer à la qualification en Play-Off. Nous sommes plutôt sur la bonne voie pour atteindre cet objectif. Au tout début du mois de janvier; nous avons fixé notre objectif à trois victoires en championnats …sauf que nous n’avions pas vraiment anticipé une victoire à Fleury ! Nous n’oublions pas non plus que nous avons encore trois matchs à domicile en saison régulière (Dijon le 15/01, Issy Paris le 05 ou 06/01 et Nice le 27/02) que nous voulons à tout prix gagner. Donc nous sommes dans les clous.

Ce week-end, nous accueillons Dijon, et nous voulons absolument remporter ce match pour continuer à surfer sur notre bonne dynamique, mais aussi pour mettre fin à une sorte de malédiction contre notre voisin dijonnais. Pour cela nous comptons sur nos supporters et une affluence record au Palais des Sports !

 Raphaëlle Tervel

Rendez-vous est pris ce vendredi 15 janvier à 20h30, au Palais des Sports.

  • Raphaëlle Tervel vous donne quant à elle rendez-vous d’ici plusieurs semaines pour le prochain épisode de son carnet de route.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Les travaux de réhabilitation du stade Léo Lagrange, débutés ce printemps, sont retardés par la canicule de ce mois de juillet. La Ville, qui espère toujours ouvrir la pelouse début octobre, réfléchit à mieux l’arroser malgré les restrictions…

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L'histoire se répète: un an après ses malheurs du Giro, le Franc-Comtois a abandonné le Tour de France, vendredi, à deux jours de l'arrivée alors qu'il était encore en position de monter sur le podium au départ de la 19e étape. Passées les larmes, Thibaut Pinot annonce ce samedi matin qu'il sera "avec certitude" sur le Tour de France 2020.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.45
ciel dégagé
le 21/08 à 3h00
Vent
2.23 m/s
Pression
1027.21 hPa
Humidité
96 %

Sondage