Alerte Témoin

Etat d'urgence : F. Hollande souhaite une prolongation de 3 mois

Publié le 23/01/2016 - 09:25
Mis à jour le 23/01/2016 - 09:46

François Hollande a annoncé ce vendredi 22 janvier 2016 aux représentants du Parti communiste, qu'il recevait à l'Élysée, son intention de demander au Parlement la prolongation de l'état d'urgence pour trois mois supplémentaires, après le 26 février.

francois_hollande_tf1.jpg
Image d'illustration ©capture d'écran - TF1

Le gouvernement va proposer en Conseil des ministres le 3 février prochain de prolonger l'Etat d'urgence de 3 mois. Le projet de loi sur la procédure pénale, "renforçant la lutte contre le crime organisé et son financement, l'efficacité et les garanties de la procédure pénale", sera également présenté lors de ce même Conseil, a précisé l'Élysée dans un communiqué.

L'état d'urgence mis en place après les attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis arrive à échéance le 26 février. Par ailleurs, l'Élysée a annoncé que les avant-projets d'application de la révision constitutionnelle seraient présentés mercredi à l'Assemblée nationale. C'est le Premier ministre Manuel Valls en personne qui viendra présenter ces textes devant la commission des Lois de l'Assemblée.

Une journée de consultations à l'Elysée

Dans son communiqué, l'Élysée a aussi précisé que la volonté du président de la République était que "le texte puisse faire l'objet d'un rassemblement le plus large possible". Les consultations du chef de l'Etat, qui a rencontré vendredi les chefs de partis, ont permis par ailleurs de lever progressivement le voile sur cette réforme, qui comprendra bien, selon le président des Républicains Nicolas Sarkozy, outre l'introduction de l'état d'urgence dans la Constitution, la déchéance de la nationalité pour les binationaux condamnés pour terrorisme.

Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a indiqué pour sa part être "favorable" à une prolongation de l'état d'urgence, ainsi qu'à l'introduction de l'état d'urgence dans la Constitution. Mais sur la question de la déchéance de la nationalité, il a déclaré, sans développer, que "pour toute déchéance, il était nécessaire que celle-ci ne pose pas le problème d'une séparation entre les Français et qu'il n'y ait point d'apatridie".

Aucun visiteur de l'Elysée n'a révélé toutefois la formule miracle de l'exécutif qui permettrait de réconcilier tout le monde au sujet de la déchéance. Cette question est particulièrement sensible à la gauche de la gauche et hérisse beaucoup au sein du PS.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Quels élus pour le futur bureau exécutif de Grand Besançon Métropole ?

Les 123 élus du conseil communautaire de Grand Besançon Métropole se réuniront le jeudi 16 juillet 2020 au palais des sports de Besançon en vue de l'élection des membres du bureau :  président, vice-présidents et conseillers communautaires délégués. Ils formeront le bureau exécutif de la communauté urbaine. A l'issue du vote, Anne Vignot devrait être élue présidente. Gabriel Baulieu, maire de Serre-les-Sapins, devrait quant à lui être reconduit au poste de premier vice-président.

Les maires écolo et la 5G : le pouvoir n’est peut-être pas là où on le croit…

Lors de la campagne pour le second tour de l'élection municipale, le sujet du déploiement de la 5G à Besançon avait été remis sur le tapis notamment par le candidat de la droite Ludovic Fagaut. À cette question, Anne Vignot la candidate EELV qui a été élue le 28 juin dernier a toujours précisé qu'elle n'est pas pour, tout comme de nombreux maires écologistes… Mais concrètement, que les maires soient pour ou contre, peuvent-ils décider du déploiement ou non de la 5G pour leur ville ?

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Groupe d’Eric Alauzet au conseil municipal :  » On essaiera d’être les plus objectifs possible, on ne sera pas dans l’opposition systématique »

Trois heures avant le premier conseil municipal d'installation de la nouvelle maire de Besançon Anne Vignot ce vendredi 3 juillet 2020, Eric Alauzet a tenu une conférence de presse pour présenter son groupe politique au conseil, mais aussi pour énoncer cinq sujets que la maire devra "empoigner" dès ces prochains mois.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     11.85
    peu nuageux
    le 12/07 à 6h00
    Vent
    3.87 m/s
    Pression
    1023 hPa
    Humidité
    87 %

    Sondage