Le "Tutorat de santé" organise un examen classant blanc pour les étudiants en médecine

Publié le 09/11/2021 - 11:43
Mis à jour le 11/11/2021 - 10:39

Mi-décembre, les étudiants PASS (Parcours Accès Santé Spécifique) et LAS (Licence à Accès Santé) souhaitant accéder aux études de maïeutique, médecine, odontologie, pharmacie, métiers de la rééducation et soins infirmiers, vont passer la première partie de leurs épreuves. Le Tutorat de santé de Besançon organise un examen classant blanc le 4 décembre.

image d'illustration © Tutorat Besançon Santé
image d'illustration © Tutorat Besançon Santé

En cette fin d’année 2021, ce ne sont pas les jours avant Noël que comptent les étudiants en première année d’études de santé mais ceux qui les séparent de l’examen classant... A la mi-décembre, les étudiants PASS (Parcours Accès Santé Spécifique) et LAS (Licence à Accès Santé) souhaitant accéder aux études de maïeutique, médecine, odontologie, pharmacie, métiers de la rééducation et soins infirmiers, s’apprêtent à passer la première partie de leurs épreuves.

Les étudiants en première année d’études de santé actuels sont la deuxième promotion à passer l’examen classant selon les nouvelles modalités à la suite de la réforme du premier cycle.

Un examen blanc gratuit et accessible à tous

Le Tutorat est une équipe de 58 étudiants-tuteurs recrutés sur entretien par l'Université. Au sein de cette équipe, toutes les filières de santé sont représentées.

Depuis la rentrée, le Tutorat encourage, soutient, et entraine les PASS/LAS. Pour parfaire cet accompagnement, les tuteurs organisent durant la journée du 4 décembre prochain un examen classant blanc totalement gratuit et accessible à tous dans les locaux de la faculté.

Cet examen blanc est une préparation au véritable examen classant qui se déroulera à la faculté la semaine du 13 décembre. "Les sujets de QCMs que nous proposons sont conformes et validés par l’ensemble des professeurs de la faculté qui poseront les questions aux véritables partiels", explique l'association.

À l’issue de cette journée d’épreuves blanches, un classement anonyme et représentatif leur sera proposé. Représentatif puisque cette année 768 premières années sur 962 sont inscrits aux partiels blancs, soit 80% des étudiants de la promotion.

"Le résultat obtenu permet aux étudiants de se situer par rapport à la promotion ainsi que de repérer leurs lacunes où ils pourront mettre l’accent dans leur planning de révisions durant les jours précédant l’examen" précise le Tutorat. "Cet aspect des partiels blancs est un point primordial du semestre des étudiants."

Une année particulièrement stressante

Cette année est particulièrement stressante et dure à vivre, compte tenu de la charge de travail à fournir mais également du climat d’incertitude dans lequel baignent les étudiants. La pression est majorée le jour de l’examen car seulement une minorité d’étudiants passeront en deuxième année de santé (toutes filières confondues).

C’est pourquoi le Tutorat veille à ce que cette journée d’épreuves blanches se déroule dans une ambiance "la plus détendue et agréable possible" en prévoyant des petits moments de décompression mais également en invitant les associations humanitaires des différentes filières pour animer et embellir l'évènement. A noter : le thème de cette année est les Jeux Olympiques...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’Université de Franche-Comté célèbre ses 600 ans d’existence

Le 21 novembre 1422, le Pape Martin V autorisait la fondation d’une université à Dole qui sera officiellement créée le 21 Jun 1423 par Philippe le Bon, Duc de Bourgogne. Six siècles plus tard, alors qu’elle a officiellement pris place à Besançon depuis 1691, l’Université de Franche-Comté est désormais l’une des dix plus vieilles universités de France et s’apprête à célébrer ses 600 ans d’existence. 

Bourgogne-Franche-Comté : les étudiants récompensés pour leur engagement

Jeudi 24 novembre s’est déroulée la remise des prix des 1ères Olympiades du développement durable de Bourgogne-Franche-Comté. Elles avaient pour objectif de sensibiliser les étudiants au développement durable et à la transition écologique, et de leur montrer qu’on peut agir au quotidien et adopter des gestes répondant aux enjeux climatiques.

Franche-Comté : ils offrent des livres dans les maternités pour sensibiliser sur le développement du langage

L’Association franc-comtoise pour la prévention en orthophonie (AFCPO) organise l'action nationale "1 bébé 1 livre" dans les maternités de Franche-Comté. Cette dernière bénéficie du haut patronage du ministère de la Culture et du ministère de la Santé et s’inscrit dans la lutte contre l’illettrisme.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.62
légère pluie
le 09/12 à 21h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
94 %