Alerte Témoin

Euro Millions : seulement une chance sur 116 millions par grille

Publié le 12/07/2011 - 18:43
Mis à jour le 12/07/2011 - 18:43

Après 14 tirages sans vainqueur, la cagnotte maximale de 185 millions d'euros est remise en jeu ce mardi soir. Si vous jouez deux euros, vous n'avez qu'une chance sur 116 millions de décrocher le gros lot.

1310489092_0.jpg
©dr

La cagnotte de l'Euro Millions, qui a atteint son plafond de 185 millions d'euros, est remise en jeu après 14 tirages sans vainqueur. La probabilité de décrocher le jackpot, d'une valeur de trois Airbus A320, n'est toutefois que d'une chance sur 116.531.800.

La combinaison gagnante est en effet une suite de 5 nombres compris entre 1 et 50 auxquels viennent s'ajouter les deux «étoiles», des chiffres compris entre 1 et 11.

En ne jouant qu'une combinaison, une personne a donc 6 fois plus de chance de gagner au loto classique, 160 fois plus de «chances» de mourir à cause d'un astéroïde et 3000 fois plus de «chances» de mourir foudroyé. Dans ces conditions, comment se fait-il qu'il y ait des gagnants? Tout simplement parce que des millions de personnes jouent des millions de combinaisons différentes.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.41
    ciel dégagé
    le 08/08 à 6h00
    Vent
    0.65 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    89 %

    Sondage