Sos racisme : « être humaniste n’est pas incompatible avec le respect de la loi »

Publié le 18/10/2013 - 14:39
Mis à jour le 18/10/2013 - 14:49

Sos Racisme de Besançon a souhaité s'exprimé concernant l'expulsion de la jeune Leonarda dans un communiqué de vendredi 18 octobre.

logosos.png
logosos.png
PUBLICITÉ

« Le comité Sos Racisme de Besançon ne peut rester silencieux suite à l’expulsion de Léonarda, lycéenne Kosovare, durant une sortie scolaire.

Il y a des lois, mais il y a aussi des valeurs avec lesquelles nous ne pouvons transiger. L’école est le lieu privilégié de l’éducation du citoyen où les élèves font l’apprentissage de la vie en commun et des valeurs de la république inscrites dans la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen : Liberté, Egalité, Fraternité. Ces valeurs sont le fondement de la démocratie et le refus de toutes les discriminations.

Nous souhaitons faire part de notre indignation, et réaffirmer que l’école est un lieu d’éducation et de protection, et qu’être humaniste n’est pas incompatible avec le respect de la loi.

Pour le comité, Areski Mebarek »

(Communiqué)

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.64
couvert
le 21/05 à 21h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1018.6 hPa
Humidité
91 %

Sondage