"Die-in" à Besançon : une soixante de personnes, "mortes" pour le climat

Publié le 25/05/2019 - 16:30
Mis à jour le 25/05/2019 - 15:29

Le tout nouveau groupe Extinction Rebellion de Besançon a mené ce vendredi 24 mai 2019 sa première action non-violente. Une soixantaine de personnes se sont allongées au sol afin de simuler la mort pour interpeller les passants sur la gravité de la crise écologique en cours. 

PUBLICITÉ

Le mouvement international Extinction Rebellion militant pour l’environnement compte désormais une antenne bisontine.

Cette dernière a organisé ce vendredi à 18h30 un “die-in”. Montée des eaux, inondations, sécheresse, épidémies, famines, réfugiés climatiques : les conséquences nous frappent déjà, et en premier lieux les plus démunis. Il n’y aura pas de retour en arrière. Les changements sont irréversibles” ont expliqué à la foule deux membres d’Extinction Rebellion (XR).

Ils ont lu une déclaration de rébellion réclamant “un effort de guerre” pour une transition écologique radicale, invitant à s’imposer collectivement de nouvelles règles” et présentant leurs “excuses à la génération qui aujourd’hui fait ses premiers pas”. Ils ont insisté sur la nécessité de faire ce chemin “collectivement”, sans culpabiliser les citoyens.

Les passants, à qui des médiateurs expliquaient les raisons de cette action, ont fait « globalement bon accueil » et « ont exprimé pour la plupart leur accord avec les causes défendues. Certains se sont même allongés au sol à leur tour afin de montrer leur soutien », selon Extinction Rebellion.

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.62
ciel dégagé
le 17/06 à 9h00
Vent
4.83 m/s
Pression
1018.99 hPa
Humidité
65 %

Sondage