FC Sochaux-Montbéliard : les élus demandent un nouvel examen par la Fédération française de Football

Publié le 03/08/2023 - 10:24
Mis à jour le 03/08/2023 - 16:50

Dans un communiqué de presse du 2 août 2023, on apprend que les élus Christine Bouquin, Damien Meslot et Charles Demouge, se sont réunis ce mercredi soir autour de l’emblématique et historique club du FC Sochaux-Montbéliard pour demander une rééxamination du dossier par la Fédération française de football. 

Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs © Alexane Alfaro
Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs © Alexane Alfaro

Si la situation actuelle du FCSM avait déjà eu un écho national, celle-ci fait également désormais de plus en plus de bruit dans la sphère politique. Les élus régionaux n’en sont pas à leur première prise de parole à l’image de Damien Meslot, le maire de Belfort et président du Grand Belfort qui s’est déjà longuement exprimé sur l’affaire, et Christine Bouquin, présidente du département du Doubs qui s’est dite "dégoutée" de la décision du CNOSF.

Anne Vignot, la maire de Besançon a, elle-aussi, exprimé sa déception dans un tweet du 2 août dernier. 

Suite à l’avis rendu par le CNOSF relatif au maintien du FC Sochaux-Montbéliard en Ligue 2, le Comité exécutif de la Fédération Française de Football doit se réunir ce jeudi. Pour rappel, cet avis a été donné défavorable en raison de la forme du dossier car, ce dernier présenté par Romain Peugeot s’est avéré différent de celui présenté plus tôt par le FCSM devant la DNCG.

Refusant de "constater un tel échec" "en raison d’une mauvaise temporalité et d’une question de forme", Christine Bouquin, Damien Meslot et Charles Demouge, président du Pays de Montbéliard Agglomération ont ainsi demandé un "réexamen sur le fond du dossier présenté par Romain Peugeot".

"Une demande de solidarité sportive et de tolérance"

C’est au regard "des enjeux sociétaux, financiers et humains pour le territoire" que les élus appellent la Fédération, à son Président Philippe Diallo et aux 13 autres membres du COMEX à réexaminer la situation du FCSM "selon la proposition du repreneur historiquement impliqué et volontaire, Romain Peugeot".

L’appel s’oriente donc selon les élus vers "une demande de solidarité sportive, de tolérance suite au non-respect des engagements de Nenking et de l’échec de ses stratégies successives, de respect de l’engagement prouvé de tous les joueurs professionnels, bénévoles, habitants et élus du territoire pour que ce club, qui occupe une place centrale sur ce territoire, survive".

Les élus espèrent être entendus selon les "valeurs qu’affiche la FFF : Plaisir, Respect, Engagement (engagement du corps et du cœur), Tolérance, Solidarité (solidarité du Football Françaiset du sport d’équipe)".

Si le temps (reprise du championnat de ligue 2 ce week-end) ne joue pas en faveur de la demande des élus et du club, il reste important de souligner toute cette mobilisation pour le FCSM qui n’aura, dans son histoire, jamais été défendu avec autant de ferveur. "Toute la Franche-Comté est en attente d’une issue favorable prononcée par la FFF qui détient seule la décision finale" concluent d’ailleurs les élus.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

La Bisontine Juliette Labous sélectionnée pour les JO de Paris 2024

Paul Brousse, le sélectionneurs des Bleues a dévoilé le 28 mai 2024 la liste des sélectionnées pour les prochains JO de Paris. Sans grande surprise, la Bisontine Juliette Labous a été retenue par la Fédération française de cyclisme. Elle disputera la course en ligne des Jeux de Paris le 4 août 2024 aux côtés d’Audrey Cordon-Ragot et Victoire Berteau. Elle prendra également part au contre-la-montre du 27 juillet. 

L’entraîneur Oswald Tanchot quitte le FC Sochaux-Montbéliard

Arrivé à l’été 2023 à la tête de l’équipe première, Oswald Tanchot a annoncé sa volonté de quitter le club à 1 an du terme de son contrat. Le club vient de confirmer son départ ce mardi 28 mai 2024 dans un communiqué. Celui-ci dit avoir accédé à la demande de Tanchot de mettre fin à leur collaboration d’un commun accord.

Sondage – Pensez-vous que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris sont une bonne chose pour la capitale et la France ?

Cet évènement international qui se tiendra pendant du 26 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre 2024 à Paris est le sujet de nombreuses critiques et inquiétudes, comme c’était le cas avant les JOP de Londres, de Rio ou de Tokyo : transports en commun, eau potable, sécurité, prix des billets et des logements, pollution, impact sur la population parisienne, budget, gentrification, conditions des bénévoles, etc. Et vous, pensez-vous que les JOP à Paris sont une bonne chose pour la France ? C’est notre sondage de la semaine.

Été sportif à Besançon, entre actualité (JO 2024) et valeur sûre (Vital’été) !

PUBLI-INFO • Si nous parlons de sport d’ici à la fin de l’été, il y a de grandes chances que les jeux olympiques et paralympiques soient de la partie. Aussi, à Besançon, en plus de la réédition d’une valeur sûre, Vital’ été, les jeux olympiques et paralympiques s’invitent au travers du Club 2024. Suivez-moi…

Les jeunes nageurs de l’Alliance natation Besançon à la recherche de financements pour se rendre aux JO

Depuis deux ans, les jeunes nageurs bisontins se mobilisent en vue de réaliser leur rêve : rencontrer des champions olympiques aux Jeux de Paris 2024. En plus de leurs diverses actions, ils ont ouvert une cagnotte afin de terminer le financement de ce voyage de quatre jours à Paris à l’occasion des JO.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.67
légère pluie
le 30/05 à 9h00
Vent
4.08 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
99 %