Alerte Témoin

Femmes et emploi: état des lieux

Publié le 08/06/2010 - 19:01
Mis à jour le 08/06/2010 - 19:01

En 2006, 67,5% des Francs-Comtoises âgées de 15 à 64 ans sont présentes sur le marché du travail: 40% occupent un emploi à temps complet, 20% sont à temps partiel et 8% d'entre elles sont au chômage. selon l'INSEE, le taux de chômage s'est resserré ces dernières années, mais il est encore plus important de 1,3 point par rapport aux hommes.

Le tertiaire regroupe les deux tiers des emplois féminins de la région avec en tête les domaines de la santé de l'administration publique et de l'éducation.

Cependant, les postes de cadre et les fonctions de chef d'entreprise sont surtout occupés par les hommes, alors que les femmes sont surreprésentées dans les emplois peu qualifiés. De plus, relève l'INSEE, elles occupent majoritairement des postes à temps partiel (33% contre 5% chez les hommes) avec des horaires atypiques et des salaires faibles.

 
A l'inverse, les mères de familles monoparentales ont un taux d'activité supérieur à celui des mères en couple (74% contre 53%) et ne sont que 20% à exercer à temps partiel. Les femmes sont plus souvent en situation de précarité que les hommes.
 
En termes de zones d'emploi, les secteurs frontaliers connaissent un taux d'emploi et d'activité féminin les plus élevés. A l'opposé, le nord-est de la région cumule plusieurs handicaps. Les zones de Montbéliard, Lure-Luxeuil et Belfort ont, non seulement un taux d'activité féminin parmi les plus bas, mais également le taux de chômage le plus élevé.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     31.16
    nuageux
    le 10/08 à 15h00
    Vent
    1 m/s
    Pression
    1013 hPa
    Humidité
    43 %

    Sondage