Fermeture de services publics: le maire de Lure veut rencontrer Fillon

Publié le 08/08/2010 - 09:28
Mis à jour le 08/08/2010 - 09:28

Le maire socialiste de Lure en Haute-Saône a écrit au Premier ministre pour lui faire part de sa «colère» face à la disparition annoncée, dans sa commune, d'au moins six services ou institutions publics, une situation qu'il assimile à un «acharnement». Eric Houlley est également conseiller régional.

PUBLICITÉ

«Depuis plus de dix ans, Lure (...) subit une érosion de la présence de l'Etat au nom des impératifs de concentration et de rationalisation des moyens publics», déplore l'élu, Eric Houlley, dans cette lettre à François Fillon mise en ligne sur le site de la mairie.

«Nous recevons toutes les décisions gouvernementales d'amputation de nos services publics comme un coup de poignard dans le dos», ajoute le maire de cette ville de 8.500 habitants, qui demande à être reçu à Matignon pour faire part de son «amertume».

Au fil des mois et des années, Lure a dû faire face à la disparition effective ou annoncée d'un régiment de dragons, de son commissariat de police (remplacé par une gendarmerie à l'effectif inférieur), d'une partie de ses services hospitaliers, de son tribunal de grande instance, et des services d'accueil du public à la sous-préfecture, énumère le maire.

Fin juillet, la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, a en outre annoncé que la prison de Lure, parmi 22 autres prisons vétustes en France, devrait fermer à l'horizon 2015.

«Je demande à M. Fillon d'être reçu pour lui exposer le problème des élus d'une petite ville qui se sent persécutée», a expliqué M. Houlley à France Bleu Belfort. Le maire entend en particulier plaider pour que le gouvernement revienne sur sa décision de fermer la prison. Face à une telle «série noire» de fermetures, «des mécanismes correcteurs doivent être inventés», a-t-il ajouté.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : Karim Bouhassoun dévoile son programme pour le développement de l’économie numérique à Besançon

Karim Bouhassoun, candidat Bisontines-Bisontins à l'élection municipale 2020, accompagné de membres du mouvement, était invité à visiter l’entreprise Quarks Solutions à Besançon, une société de développement de logiciels en technologie web, spécialisée dans la prévention et la réglementation sur les produits chimiques jeudi 12 décembre 2019. A cette occasion, le candidat a dévoilé les orientations en matière de développement de l’économie numérique élaborées par des chefs d’entreprise et des spécialistes du numérique, lors de plusieurs réunions et rencontres avec le monde économique.

Municipale 2020 : Alexandra Cordier confirme sa candidature à Besançon et dévoile les grands projets de son programme

Celle que l'on pourrait appeler le "poulain" de Jean-Louis Fousseret, Alexandra Cordier, a confirmé samedi 14 décembre 2019 sa candidature à l'élection municipale de Besançon en 2020. Le maire sortant, à ses côtés pour cette annonce, a affirmé qu'il faisait partie de la liste de la candidate. Plusieurs grands projets ont été dévoilés à cette occasion dont la construction d'un téléphérique ou l'armement de la police municipale dans certaines circonstances.

Municipale à Dijon : l’alliance adoubée par LREM lance sa campagne

Sylvain Comparot, tête de liste d'une alliance adoubée notamment par LREM et l'UDI pour les municipales à Dijon, a lancé sa campagne mercredi 11 décembre 2019 dans la soirée lors d'un meeting dans la capitale bourguignonne, appelant à "construire une ville plus verte, plus simple, plus sûre".

Municipale 2020 : L. Fagaut veut une carte « avantages séniors » et la gratuité des transports pour les enfants

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020, dont la gratuité des transports pour les enfants jusqu'au lycée et la création d'une carte "avantages séniors".

Municipale 2020 à Besançon : K. Bouhassoun ne souhaite pas équiper la police municipale d’armes létales

La question de l'armement de la police municipale est l'un des sujets forts de cette campagne pour l'élection municipale 2020 à Besançon. Si des candidats sont pour l'armement létal des policiers municipaux, Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins, ne l'intègre pas dans son programme sur la sécurité selon un communiqué du 9 décembre 2019.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.91
légère pluie
le 15/12 à 18h00
Vent
2.89 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
86 %

Sondage