Fifa: "pas nécessaire" de repousser les élections selon le juriste Pieth

Publié le 09/10/2015 - 09:25
Mis à jour le 09/10/2015 - 09:25

La Fifa, plongée dans une crise sans précédent après la suspension de son président Sepp Blatter et de Michel Platini, candidat à sa succession, « n’a pas besoin » de repousser l’élection mais au contraire de « nommer rapidement un président intérimaire », a estimé ce jeudi 8 octobre 2015  le juriste suisse Mark Pieth.

 ©
©

"Je ne pense pas nécessaire de repousser l'élection à la présidence (programmée le 26 février prochain). Il faudrait au contraire élire un président intérimaire qui pourrait rester en place pour deux ans", a estimé M. Pieth. 

Il a de nouveau suggéré le nom de Theo Zwanziger, l'ancien patron de la Fédération allemande, 70 ans. "M. Zwanziger a dit qu'il ne souhaitait pas un tel poste, qu'il avait pris sa retraite. Il faudrait peut-être le relancer", a encore déclaré M. Pieth, professeur de droit pénal à Bâle (Suisse) et président de la commission indépendante de la Fifa sur la gouvernance (IGC) de 2011 à 2013.

"Pour nommer un président intérimaire, il n'est pas nécessaire de modifier les statuts de la Fifa. Il est possible de nommer quelqu'un qui a été en fonction à la Fifa pour quelque temps. Il faut quelqu'un de neutre, mais qui connaisse le fonctionnement de la Fifa. Quelqu'un de l'intérieur mais qui ne soit pas impliqué" dans ce qui se passe actuellement, a encore jugé M. Pieth.

"Domenico Scala (président de la commission d'audit et de conformité et de la commission électorale) ou Wolfgang Niersbach (président de la Fédération allemande et membre de la Commission exécutive) n'ont pas le profil", a-t-il jugé.

"Avec Platini, on ne sait pas trop ce qui va se passer..."

Revenant sur la procédure menée par la commission d'éthique et qui a conduit à la suspension à titre provisoire de MM. Blatter et Platini pour 90 jours, M. Pieth s'est dit "étonné" que les deux hommes n'aient pas été entendus.

"Avec Platini, on ne sait pas trop ce qui va se passer. Il faut leur donner la chance d'être entendus", a-t-il encore estimé. "Une suspension provisoire, cela signifie que cela peut être levé ou que la sanction peut être finalisée. Mais concernant le président Blatter, cela

semble sérieux et cela veut dire que le président n'est plus apte à assumer ses charges. Cela démontre aussi que la commission d'éthique est plus forte qu'on ne l'avait pensé", a-t-il ajouté.

Enfin, concernant le Camerounais Issa Hayatou, désigné président par intérim, "qu'il soit le suppléant n'est pas très important, il ne va pas faire grand chose. L'essentiel est de trouver une solution pour l'avenir et pour cela de nommer un président transitoire".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Decathlon vous rachète votre matériel de sport inutilisé grâce à la Seconde Vie

PUBLI-INFO • La Seconde Vie chez Decathlon est un service de rachat de votre matériel, sur certains sports, en très bon état, sous forme de bon d’achat ou de virement bancaire. Pour profiter de ce service, voici un guide vous expliquant ce qui peut être repris et sous quelles conditions.

Sports : l’heure de vérité pour le GBDH, le FCSM veut enchaîner

Tour d'horizon des rencontres sportives des rencontres majeures à suivre ce week-end des 12 et 13 avril 2024 en Franche-Comté. Le GBDH aura fort à faire face à Frontignan tout comme le Racing devant Bobigny. Le FCSM aura l'occasion de performer et de poursuivre sa dynamique chez la lanterne rouge tandis que le BesAC se consacre à un dernier enjeu. 

Clément Berthet sur le départ de la Classic Grand Besançon Doubs : “On vise clairement la victoire !”

Le Classic Grand Besançon Doubs a démarré, d’abord de Besançon, puis de Chalezeule pour quelques heures de course cycliste jusqu’à Montfaucon vendredi 12 avril 2024. On a posé quelques questions à l’un des coureurs francs-comtois, Clément Berthet quelques minutes avant la course.

Suivez en direct la Classic Grand Besançon Doubs…

La première épreuve du triptyque franc-comtois démarre ce vendredi 12 avril 2024 ! Après un départ sur l’esplanade des Droits de l’Homme à Besançon, les coureurs devront s’élancer sur un parcours de 171,3 km en affrontant trois côtes… Celles de Marchaux, d’Epeugney, de la Malate. Suivez la course en direct avec nos journalistes sur place.

Premier contrat pro avec le FC Sochaux-Montbéliard pour Dalangunypole Gomis

Déjà pleinement intégré au groupe, le défenseur Dalangunypole Gomis vient de signer son premier contrat professionnel en faveur du FCSM a fait savoir le club mercredi 10 avril 2024. Le jeune joueur de 19 ans, issu du centre de formation sochalien, s’est engagé jusqu’en 2027. Son contrat prendra effet à compter du 1er juillet 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.63
légère pluie
le 15/04 à 12h00
Vent
6.18 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
71 %