Filière odontologie : une seconde rentrée sur les sites universitaires à Besançon et Dijon

Publié le 12/10/2023 - 09:51
Mis à jour le 12/10/2023 - 16:45

Mercredi 11 octobre 2023, la filière odontologie de Bourgogne-Franche-Comté a réalisé sa deuxième rentrée sur les sites universitaires de Besançon et Dijon. Une ouverture qui marque l’aboutissement d’un engagement partenarial soutenu par les acteurs de la région. Cette année, la formation réunit 125 étudiants dont 59 à Besançon et 66 à Dijon.

Pour sa deuxième rentrée universitaire, la filière odontologie de Bourgogne-Franche-Comté accueillera presque 130 élèves à Besançon et à Dijon. Pour cette double inauguration, tous les partenaires étaient présents : la préfecture de région, le rectorat de la région académique, l’ARS, la Région, les métropoles de Dijon et de Besançon, l’université de Franche-Comté et de Bourgogne, les CHU de Besançon et de Dijon, les représentants de la profession, le conseil de l’ordre de Bourgogne-Franche-Comté des chirurgiens-dentistes.

34 nouveaux entrants en 2023

La première rentrée s'est déroulée en septembre 2022, avec 25 étudiants à Besançon et 30 à Dijon. En 2023, ils étaient 34 nouveaux entrants à Besançon et 36 à Dijon. La "territorialisation" du projet prévoit le déploiement des étudiants en 6ème année en centre hospitalier sur l’ensemble de la région grâce aux partenariats des deux CHU avec les groupements hospitaliers (GHT).

Depuis un an, les cours théoriques sont assurés dans les locaux des deux UFR, les travaux pratiques étant conduits au CFA Hilaire de Chardonnet à Besançon et au lycée Hippolyte-Fontaine à Dijon.

Trois millions d'euros investis dans le cadre du Contrat de Plan État-Région (2021-2027) 

Au total, près de 3 M€ ont été investis dans le cadre du Contrat de Plan État-Région (2021-2027) pour l’acquisition et l’installation d’équipements spécifiques d’odontologie : simulateurs d’odontologie, paillasses pour la fabrication de prothèses, équipements numériques, simulateurs haptiques pour s’exercer sur des cas virtuels et le mobilier associé.

À Besançon, l’opération sous maîtrise d’ouvrage de l’université de Franche-Comté, a permis l’acquisition de ces équipements, représentant un coût de 1,5 M€ TTC, dont une participation de l’État de 750.000 €, de la Région de 450.000 €, et de Grand Besançon Métropole de 300.000 €. Les simulateurs sont installés au sein du Bâtiment Fleming de l’UFR Santé.

À Dijon, l’opération sous maîtrise d’ouvrage de l’université de Bourgogne représente un coût de 1,5 M€ TTC, dont 1 M€ de la Région et de 500.000 € de l’État. Les simulateurs sont installés dans des locaux provisoires, puis à partir de 2027 le seront au sein du futur Bâtiment Santé. Cette opération a également été retenue dans le cadre du CPER. Elle consiste en une surélévation de la salle d’examens actuelle situé au sein même du site de l’UFR des sciences de santé sur le campus dijonnais, avec un coût prévisionnel de 8, 3M€ : dont 3,8 M€ de la Région, 3,5 M€ de l’Etat et 1 M€ de Dijon Métropole.

Un projet annoncé en 2021

Annoncée le 2 décembre 2021 par le Premier ministre, la création d’une filière odontologique en Bourgogne-Franche-Comté est le fruit d’un partenariat initié en 2018. Partant du constat que les étudiants de Dijon et Besançon devaient quitter la région pour poursuivre leurs études, mais aussi que la répartition des chirurgiens-dentistes sur le territoire régional ne permettait pas de garantir une offre de soins homogène et suffisante, les partenaires ont travaillé sur la création d’une filière de formation régionale qui s’appuie sur un maillage de lieux de stages sur le territoire.

Info +

Les deux universités de Bourgogne et de Franche-Comté sont accréditées pour assurer les enseignements théoriques et pratiques organisés par un département d’odontologie partagé au sein des UFR de santé de Besançon et de Dijon, avec une forte mutualisation de moyens. Les équipes pédagogiques et techniques des deux UFR ont été renforcées, intégrant des formateurs professionnels chirurgiens-dentistes et odontologistes, qui permettent d’assurer l’encadrement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

UTBM : 50 heures pour créer un court-métrage lors du festival Film d’un jour

Organisé par les étudiants de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard, la 19e édition du festival Film d’un jour revient cette année dans l’Aire urbaine pour une 19e édition du 9 au 11 mai 2024. Durant ce festival, les étudiants sont réunis autour d’un même objectif commun, parvenir à créer un court métrage de A à Z en 50h maximum.  

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.32
légère pluie
le 27/05 à 18h00
Vent
0.36 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
70 %