Fin de parcours pour Léa Pobelle après huit ans passés à l'ESBF

Publié le 24/03/2023 - 15:02
Mis à jour le 24/03/2023 - 14:50

Le club ayant privilégié les profils de Kiara Tshimanga et Suzanne Wajoka pour intégrer le groupe professionnel la saison prochaine, Léa Pobelle est contrainte de quitter le club de la capitale comtoise.

 © Sosuitephotographie
© Sosuitephotographie

D’abord formée par le club de Quingey Val de Loue, Léa Pobelle avait rejoint le club de l’ESBF en juillet 2015, à l’âge de 13 ans. Évoluant en U15, U18 et en N1, elle a su au fur et à mesure des saisons progresser et performer à travers son parcours atypique. 

En effet, Léa n’a pas intégré le Pôle Espoirs Bourgogne Franche-Comté, mais a poursuivi sa formation au lycée au sein de la section sportive Jules Haag. À sa sortie du lycée, Léa se voyait proposer un statut de partenaire d’entraînement du centre de formation pendant trois saisons, jusqu’en 2022. 

Capitaine de l'équipe réserve

Une trajectoire peu commune qui ne l’a pas empêché de s’ouvrir les portes de l’équipe première la saison dernière suite à la blessure de Camille Aoustin. L’ailière gauche bisontine avait alors pu intégrer le centre de formation pour la dernière année de son cursus de formation. 

Après cinq saisons en championnat de France N1, dont elle est devenue la capitaine, la jeune ailière gauche arrive en fin de contrat de formation à l’issue de la saison 2022/2023. Dans le recrutement pour bâtir leur prochaine équipe, les techniciens ont eu l’opportunité d’avoir deux jeunes joueuses professionnelles à potentiel international, avec Kiara Tshimanga et Suzanne Wajoka. L’ESBF officialise donc le départ de Léa Pobelle à l’issue de la saison sportive. 

L’ensemble du club se dit "fier de l’avoir formée" et de l’avoir "emmenée au plus haut-niveau". 

"C’est avec le coeur serré mais la tête remplie de souvenirs que je vais quitter l’ESBF. Je n’oublierai jamais tout ce que ce club m’a apporté depuis tant d’années, plus particulièrement les coachs et les joueuses que j’ai pu côtoyer qui m’ont permis d’avancer. Merci également à toutes les autres personnes que j’ai rencontré ici : bénévoles, supporters et partenaires". Léa Pobelle - Ailiere gauche Centre de Formation ESBF

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Clément Berthet sur le départ de la Classic Grand Besançon Doubs : “On vise clairement la victoire !”

Le Classic Grand Besançon Doubs a démarré, d’abord de Besançon, puis de Chalezeule pour quelques heures de course cycliste jusqu’à Montfaucon vendredi 12 avril 2024. On a posé quelques questions à l’un des coureurs francs-comtois, Clément Berthet quelques minutes avant la course.

Suivez en direct la Classic Grand Besançon Doubs…

La première épreuve du triptyque franc-comtois démarre ce vendredi 12 avril 2024 ! Après un départ sur l’esplanade des Droits de l’Homme à Besançon, les coureurs devront s’élancer sur un parcours de 171,3 km en affrontant trois côtes… Celles de Marchaux, d’Epeugney, de la Malate. Suivez la course en direct avec nos journalistes sur place.

Premier contrat pro avec le FC Sochaux-Montbéliard pour Dalangunypole Gomis

Déjà pleinement intégré au groupe, le défenseur Dalangunypole Gomis vient de signer son premier contrat professionnel en faveur du FCSM a fait savoir le club mercredi 10 avril 2024. Le jeune joueur de 19 ans, issu du centre de formation sochalien, s’est engagé jusqu’en 2027. Son contrat prendra effet à compter du 1er juillet 2024. 

Tout ce qu’il faut savoir sur la Classic Grand Besançon Doubs

C'est le jour J ! La Classic Grand Besançon Doubs aura lieu ce vendredi 12 avril 2024, le départ est prévu à 11h20 sur l'esplanade des Droits de l'homme à Besançon. Les organisateurs ont confirmé la présence de plusieurs coureurs susceptibles de s’illustrer lors de cette course tant attendue des Bisontins amateurs de la petite reine. On fait le point sur toutes les infos utiles de la course. 

Sports : une victoire pour le BesAC, un nul pour le Racing

Retour sur les résultats sportifs du week-end du 6 avril 2024, enfin une victoire de caractère pour le BesAC devant son public des Montboucons et le Racing Besançon a de son côté mis un terme à sa mauvaise série en concédant le nul face à Fleury au stade Léo Lagrange.

Sports : des réactions espérées du côté du Racing Besançon et du BesAC

Parmi les rencontres majeures de ce week-end, deux matchs à suivre dans la cité bisontine. En mauvaise posture, le Racing doit réagir malgré la venue du 4e sur sa pelouse de Léo Lagrange ce samedi 6 avril. De son côté, d'ores-et-déjà condamné à la N2, on n'espère plus qu'une réaction d'orgueil du côté du BesAC qui reçoit l'avant-dernier Lorient aux Montboucons.

Besançon prêt pour les Jeux olympiques et paralympiques

Durant cinq mois, d’avril à août 2024, Besançon se met au rythme des Jeux. À l’occasion d’une conférence de presse jeudi 4 avril, la maire de Besançon Anne Vignot, son adjoint chargé aux sports Abdel Ghezali et d’autres acteurs du monde sportif local, ont dévoilé le programme d’événements sportifs et culturels de la ville.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21
partiellement nuageux
le 12/04 à 15h00
Vent
2.32 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
43 %