Football : l'ancien entraîneur de Sochaux part chez les bleues

Publié le 09/09/2016 - 14:24
Mis à jour le 09/09/2016 - 14:24

L’ancien entraîneur de Sochaux, Olivier Echouafni, a été nommé ce vendredi 9 septembre 2016 nouveau sélectionneur de l’équipe de France féminine. Il va remplacer Philippe Bergerôo, ce dernier a été écarté suite à l’élimination des bleues en quart de finale des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro au Brésil.

 ©
©

L'ancien entraîneur de Sochaux, Olivier Echouafni, a été nommé ce vendredi 9 septembre 2016 nouveau sélectionneur de l'équipe de France féminine en remplacement de Philippe Bergerôo, qui paye l'élimination des Bleues en quart de finale des JO de Rio alors que l'objectif était de ramener une médaille, a annoncé ce vendredi 9 septembre 2016, la Fédération française. Echouafni a signé un contrat de deux ans. Soit jusqu'en septembre 2018, alors que la France accueillera un an plus tard le Mondial-2019.

Après Sochaux direction les Bleues

Agé de 43 ans, l'ancien joueur professionnel passé par Monaco, Marseille, Strasbourg, Rennes et Nice, où il a fini sa carrière, est un nouvel homme désigné à la tête des Bleues, après Bruno Bini et Bergerôo, alors que la piste menant à Corinne Diacre, entraîneur de Clermont (L2) n'a finalement pas abouti.

Une nouvelle équipe

Echouafni, qui doit à présent composer son staff technique, va également se pencher sur sa toute première liste de joueuses à retenir en vue du match amical contre le Brésil, le 17 septembre à Grenoble, et de la rencontre face à l'Albanie, le 20 septembre à Paris, en qualifications pour l'Euro-2017, compétition pour laquelle la France a déjà son billet. La nomination d'Echouafni, alors que Jean-Michel Aulas a milité ces derniers jours pour son ancien entraîneur à l'OL, Hubert Fournier, coïncide donc avec la fin mandat de Bergerôo, 62 ans, qui était pourtant sous contrat jusqu'en 2017.
Ce départ n'était qu'une question de rendez-vous officiels dans le bureau de Noël Le Graët, président de la "3F", depuis l'élimination prématurée des Françaises à Rio, au stade des quarts de finale, face au Canada (1-0).

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

La Flamme olympique accueillie le 25 juin 2024 dans le Doubs

PUBLI-INFO • Avec l’accueil du relais de la flamme le 25 juin 2024, le Département du Doubs s’inscrit dans une double ambition : mettre en avant les atouts et richesses patrimoniales de ses territoires, et partager les énergies fondatrices des Jeux olympiques et paralympiques. 

Passage de la flamme olympique : Besançon se prépare aux festivités

Le 25 juin 2024, la ville de Besançon recevra la flamme olympique, portée par 50 personnes qui se relaieront sur un parcours de 5,8 km, entre le stade Léo Lagrange et le parc de la Gare d’Eau. Des animations prévues tout au long du parcours viendront rythmer cette journée. La Ville de Besançon a présenté le programme détaillé de cette journée festive jeudi 6 juin 2024.

Trois départs de joueurs du FC-Sochaux Montbéliard et des négociations en cours

Le FCSM a annoncé le départ au 30 juin 2024 de trois joueurs professionnels en fin de contrat avec qui le club n’a pas souhaité poursuivre la collaboration en 2024/2025. Le club doubien confirme également que des discussions sont également en cours pour la prolongation de contrat de trois autres joueurs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.53
partiellement nuageux
le 16/06 à 0h00
Vent
1.99 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
93 %