Alerte Témoin

Avec deux nouveaux sièges, la gauche bénéficie d’un rééquilibrage

Publié le 17/06/2012 - 22:56
Mis à jour le 18/06/2012 - 16:43

Sans connaitre de vague rose comme au niveau national, la Franche-Comté assiste à un renforcement de la gauche avec l’élection de deux nouveaux députés PS et écologistes dans les deux circonscriptions de Besançon. Barbara Romagnan et Eric Alauzet ont éliminé deux députés UMP sortants.

dsc_9307.jpg
Eric Alauzet a gagné avec 108 voix d'avance © carvy

législatives 2012

Onze députés UMP et deux PS en 2007, huit députés UMP, trois PS et un écologiste en 2012... La carte des législatives évolue au bénéfice de la gauche, mais il n’y a pas de bouleversement. C’est plutôt le service minimum qui plus est avec des écarts de voix prouvant que la poussée est limitée en voix, même si le Doubs compte maintenant trois députés de gauche sur cinq.

Le Vert Eric Alauzet, qui bénéficiait pourtant du soutien des socialistes, ne l’emporte qu’avec 108 voix d’avance sur le sortant UMP Jacques Grosperrin. Idem en Haute-Saône où Jean-Michel Villaumé (PS) ne devance Michel Raison (UMP) que de 246 voix. La première défaite électorale du maire de Luxeuil-les-Bains est d’autant plus amère.

C’est donc dans un mouchoir de poche que la gauche décroche deux de ses quatre sièges. C’était plus facile pour Pierre Moscovici qui frise les 50% dans le cadre de la seule triangulaire de la région et pour Barbara Romagnan qui bat la sortante UMP Françoise Branget avec une avance de presque cinq points. En 2007, la candidate socialiste avait échoué de 124 voix. C’est donc une belle revanche pour la conseillère générale du Doubs qui a rongé son frein pendant cinq ans.

La gauche aurait pu espérer plus de sièges dans le cadre de triangulaires, mais le Front national n’a pas confirmer ses scores de la présidentielle au premier tour des législatives. A tel point que seule la responsable régionale, Sophie Montel, était en mesure de se maintenir.

C’est Annie Genevard (UMP) dans le haut Doubs qui obtient le meilleur score avec 62,54% suivie par Damien Meslot (56,22%), Barbara Romagnan (54,73%), Marie-Christine Dalloz (54,61%) et Alain Chrétien (53,35%). A noter qu’il y a désormais trois femmes élues en Franche-Comté au lieu de deux en 2007.

Le Jura et le Territoire de Belfort ont reconduit tous les sortants UMP. Même le maire MRC de Belfort, Etienne Butzbach, bénéficiant pourtant du soutien officiel du PS, a échoué face au sortant UMP Michel Zumkeller. Il est vrai que ce dernier avait déjà tenu tête deux fois à Jean-Pierre Chevènement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.71
    ciel dégagé
    le 08/08 à 6h00
    Vent
    0.65 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    80 %

    Sondage